jeudi 15 novembre 2007

Découverte d'une caverne ornée près de Chichen Itza

Des anthropologues de l'Université Autonome du Yucatan ont annoncé la découverte d'une caverne peinte et décorée dont les plus anciens motifs auraient entre 5000 et 7000 ans. Il s'agirait d'une soixantaine de représentations humaines et animales (oiseaux, canidés...).


Apparemment la grotte a connu différentes phases d'occupations puisque des glyphes "ajaw" ou chef en maya, et des croix chrétiennes (datées de la conquête espagnole) sont également visibles. La grotte mesure entre trois et cinq kilomètres de long et est située 8 mètres sous le sol.

Cliquez sur le titre de ce sujet pour retrouver la brève...

Partager

mardi 13 novembre 2007

Déplacement de la Pierre de Tlaltecuhtli

Cet article vous fera rire dès le premier paragraphe. On nous rapporte que la pierre de Tlaltecuhtli date de 5000 ans et non de 500. Une jolie perle comme on en voit trop souvent de la part de journalistes zélés et souvent incompétents. Bref, passons à l'essentiel de l'information : le monolithe de douze tonnes a été soulevé et déplacé, pour être restauré et normalement exposé très prochainement au public, 13 mois après l'annonce de sa découverte par les équipes de Leonardo Lopez Lujan.

La journaliste Léticia Sanchez enfonce le clou en annonçant qu'il s'agira de fixer les couleurs résiduelles de la "piedra milenaria".

La première erreur n'était donc pas une coquille. Notre cher reporter a apparemment des problèmes de chronologie des civilisations de son propre pays mais ce n'est pas forcément étonné : récemment on pouvait voir un petit micro-trottoir demandant aux passants si ils connaissaient Profirio Diaz. Le résultant est atterant : un peu comme le Louis Croix V bâton des inconnus.

Je ferme la parenthèse et revient à l'essentiel : le déplacement de la pierre de 7 heures à 13 heures avec moults détails. Qu'apprend-on de plus ? Rien de plus si ce n'est le même entêtement de Lopez Lujan et de Matos Moctezuma à vouloir trouver une tombe royale à cet endroit, peut-être celle d'Ahuizotl. Rien à voir la sûreté désarmante avec laquelle ces deux très grands chercheurs (sans ironie aucune) expliquaient l'an passé qu'à cet endroit gisait Ahuizotl. Apparemment ils sont donc revenus à une plus grande prudence, peut-être pour s'être emballés un peu trop vite. Leonardo Lopez Lujan explique que la culture aztèque est la seule à ne pas avoir laissé trace d'une sépulture royale à la différence des Mayas, des Olmèques ou des Mixtèques.


Photo trouvée sur le site du journal Milenio

Partager

Comment s'enivrer au chocolat ?

Une dépêche de l'Agence France Presse nous apprend que les Anciens peuples mésoaméricains consommaient des boissons alcoholisés à partir de la pulpe du fruit de cacao fermenté vers 1000 avant Jésus Christ, soit un demi-millénaire plus tôt qu'imaginé.

C'est le résultat de recherches d'une équipe dirigée par John Henderson de l'Université de Cornell, à Ithaca, New Jersey, sur le site préhispanique de la vallée d'Ulua, à Puerto Escondido, Honduras. Des tessons de céramiques ont été analysés, notamment à cause de la présence de matières organiques. Le chercheur n'hésite pas à parler de bière ou chicha. Il estime qu'il devait exister de nombreuses boissons aromatisées avec cet alcool pour leur donner un parfum de chocolat.

Leurs lointains descendants préféraient utiliser la fève de cacao concassée pour préparer leur chocolat avec de l'eau et d'autres herbes.

Partager

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails