Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2010

Diana Magaloni en mission à Florence.

La directrice du Museo Nacional de Antropologia a entrepris une mission à Florence dans le but d'étudier le célèbre Codex de Florence. L'INAH nous propose un compte-rendu de cette mission et une présentation du manuscrit le plus important de l'époque coloniale.

Codex de Florence, IX, 51. Disponible le 28 mai 2010 sur  http://en.wikipedia.org/wiki/File:Codex_florentino_51_9.jpg
Les douze livres répartis dans trois tomes (originellement quatre) ont été peints par vingt tlacuilos mexicas et rédigées à partir de témoignagnes d'indigènes et selon des techniques européennnes. Le frère franciscain Bernardino de Sahagun supervisait le travail de rédaction effectué par quatre maîtres indigènes. Professeur de latin au Colegio de Santa Cruz, dont il ne reste aujourd'hui que l'église Saint Jacques, Sahagun est toujours considéré comme le premier anthropologue des Amériques.

Portrait de Bernardino de Sahagun, retrouvé le 30 mai 2010 sur http://goo.gl/8jAo

Ses copistes ont transc…

Utilisation de nouvelles technologies pour l'épigraphie mayiste

Le site internet de l'INAH rapporte différentes études réalisées sur des textes hiéroglyphique de Tonina, au Chiapas. Selon l'archéologue Carlos Pallán Gayol, responsable du Acervo Jeroglífico e Iconográfico Maya (Ajimaya) de l'INAH, il y aurait plus de 15000 textes hiéroglyphiques portés à la connaissance des épigraphistes. Tonina est, après Copan au Salvador, le site archéologique mésoaméricain avec le plus grand nombre de textes connus.

Au total, ce sont 300 qui figurent autant sur des sculptures, des stèles ou encore des vaisselles. Cela indique l'importance de Tonina dans la région pendant le Classique. Pallán Gayol rappelle que les premières traces d'écriture maya remonte au Ve siècle avant notre ère. Cependant, face à l'érosion présentée par certaines pièces, l'oeil nu ne suffit pas toujours. C'est pour cette raison que l'utilisation du RTI (Reflection Transformation Imaging) permet de "détecter des traits difficile à détecter à premièr…

Quelques précisions sur l'expo Moctezuma II au DF

Sur Internet, on peut lire dans une note publiée le mercredi 28 mai quel sera contenu de l'exposition Moctezuma, Tiempo y destino de un gobernante. Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises la tenue de cette exposition au Musée du Templo Mayor, à partir de la mi-juin. On a appris ainsi la semaine passée que le monolithe de Tlaltecuhtli avait été déplacé de l'endroit où il avait été découvert vers le vestibule du Musée.

Masque en bois, Offrande 126, Templo Mayor. Culture Mexica, Postclassique tardif. Disponible le 28 mai 2010 sur http://bit.ly/aDIPT0

Il faut rappeler que de nombreuses pièces présentées au British Museum l'hiver dernier n'y seront pas présentes. Pour compenser ce manque, l'INAH a donc décidé de mettre en avant le résultat des fouilles entreprises depuis 2006 dans la Casa de las Ajaracas. Tout d'abord, on présentera pour la première fois le monolithe de Tlaltecuhtli dans une exposition, car il avait présenté au public pendant quelques jours, après…

Une petite visite du MNA en vidéo...

Si vous n'avez pas eu l'occasion de connaître les riches collections du Museo Nacional de Antropología, situé dans le bois de Chapultepec, à México.
Tout d'abord, je vous recommande de bien utiliser le plan que nous fournit l'INAH sur son site.


Ensuite je vous invite à consulter la liste que nous avons constituée à partir des vidéos mises en ligne par l'INAH sur son compte youtube. Nous l'avons préparée selon le sens de la visite normale du musée.

Bonne visite !

Chiapa de Corzo sur National Geographic

En cliquant sur le titre de cette note, vous accèderez à une petite galerie de photos prises par l'archéologue Bruce Bachand, un des responsables du projet archéologique Chiapa de Corzo et professeur-chercheur à la Brigham Young University. Tout le monde ne maîtrisant pas parfaitement la langue de Shakespeare et Byron, je vous en propose une traduction édulcorée et commentée à la sauce Mexique Ancien. 
Voici par exemple une vue aérienne du monticule 11 où on peut se rendre clairement compte de la profondeur de la zone de fouilles. L'archéologue au casque rouge est debout sur ce l'endroit où les trois premiers corps ont été retrouvés. Bachand a d'ailleurs précisé l'orientation astronomique de cette pyramide. Elle répète une orientation déjà visible à Uaxactun, au Guatemala: elle est alignée au lever du soleil lors des équinoxes et des solstices.


Vue aérienne 1 du monticule 11, Chiapa de Corzo. Photo B. Bachand, disponible le 20 mai 2010 sur  http://goo.gl/6PnX
Vue aérienn…

Une tombe découverte à Chiapa de Corzo

C'est un sacré coup de pied dans la chronologie du Préclassique que viennent de donner des fouilles récentes à Chiapa del Corzo, au Chiapas. Nous avions déjà évoqué ces travaux qui devraient à terme permettre l'ouverture de cette nouvelle zone archéologique en 2012, conformément aux souhaits du président mexicain, Felipe Calderon Hinojosa. Rappelons tout de même que Chiapa est un site de culture zoque situé au Chiapas sur le fleuve Grijalva. Les premières traces d'occupation remontent au Formatif moyen, vers 1200 avant Jésus Christ. Les Zoque entretenaient certainement des liens avec des Olmèques, qui vivaient sur la côte du Golfe.

Le projet Chiapa de Corzo est placé sous la responsabilité de trois institutions : l'INAH, le Centro de Estudios Mayas, appartement à l'Instituto de Investigaciones Filológicas de l'Universidad Nacional Autónoma de México, et la Brigham Young University, dans l'état d'Utah. Ajoutez à cela des fonds privés comme la National G…

Transfert du monolithe de Tlaltecuhtli

A travers deux articles très complets, le quotidien La Jornada rapporte sur sa version en ligne les préparatifs et le transport du fameux monolithe découvert le 3 octobre 2006 vers le Museo del Templo Mayor. Souvenez-vous : la pierre de Tlaltecuhtli ressemble à ceci.
Monolithe de Tlaltecuhtli, andésite, mexica. Postclassique, Museo del Templo Mayor. Photo La Jornada. Disponible le 18 mai 2010 sur : http://www.jornada.unam.mx/2010/05/18/fotos/a04n1cul-1.jpg
Souvenez que le monolithe est le plus grand dans son genre, plus que la Pierre du Soleil ou que le monolithe de Coyolxauhqui, avec ses douze tonnes, ses 4,32 m de long pour 3 m de large.
C'est sous la supervision de Leonardo López Luján,responsable des fouilles aux Ajaracas qu'ont eu lieu les différentes opérations d'emballage, de levage et de transports des quatre gros fragments qui composent le monolithe. D'abord les blocs ont été enveloppés dans des feuilles de polyuréthane, enfermés entre des planches de contreplaqué…

Follow the LIDAR, LIDAR, LIDAR

Le jeu de mots est facile mais force est de reconnaître que cette technologie est la mode. Souvenez-vous : il y a quelques jours, nous évoquions comment l'INAH et PEMEX avaient décidé de partager un LIDAR tant pour leurs explorations archéologiques que pétrolières. La prochaine cité préhispanique au Mexique qui en bénéficiera est El Tajin, dans l'état de Véracruz.

Erik Boot est un mayiste toujours à la point de l'information. Sur son blog, il reprend un article publié par le très sérieux New York du 11 mai dernier et rédigé par John Noble Wilford.

L'article insiste sur la rapidité avec laquelle le LIDAR a permis de cartographier le site d'El Caracol, au Bélize en quelques jours ou semaines au maximum. D'ailleurs Patricia Castillo Peña avait indiqué qu'elle espérait boucler la cartographie des 1221 hectares d'El Tajin au LIDAR en trois semaines.

Vue générale de Caracol, Bélize. Maya, Classique. Photo de Pgbk87, prise le 8/09/2009.  Retrouvée le 16 mai 2010 s…

Arqueologia Mexicana n°103

Et voici notre petit-compte rendu du dernier numéro de notre revue archéologique préférée, même si depuis quelques mois, le téléchargement de certains articles en format pdf a été complètemen supprimé, empêchant à un accès aux dernières recherches, surtout si on habite loin du Mexique...


Bref, revenons au thème du mois en indiquant d'emblée qu'il vaudrait mieux éviter que les newagers et autres dénonceurs du Nouvel Ordre Mondial lisent : les prophéties mayas.

Le mayiste allemand Nikolai Grube est le premier à faire feu : il n'existe aucun prophétie de la fin du monde en 2012 dans les trois codex mayas qui nous sont parvenus. Il semblerait en effet que Grube laisse de côté le Codex Grolier, qui posent des problèmes d'authenticités sur lesquels Claude Baudez a polémiqué. En revanche, Grube insiste sur la nécessaire prévision du futur chez bon nombre de peuples mésoaméricains, et donc pas uniquement les mayas. Grube distingue en outre divination et prévision du futur qui …

Conférence La serpiente en la iconografia de las guerras en Mesoamerica

Il y a quelques mois, j'ai participé à un cycle de conférences au Museo de Historia Mexicana de Monterrey. Ces conférences intitulées Jornadas de Estudios Mexicanos sont organisées par mon collègue Rodrigo Ledesma, historien et professeur à l'Universidad de Monterrey.

Ce fut ma deuxième participation à ces conférences. J'avais choisi un thème en rapport avec ma thèse de doctorat : décrypter, analyser et vulgariser la manière dont le serpent à plumes mésoaméricain est directement associé à la guerre, et en particulier avec les guerriers.

Je vous laisse ici deux documents en pièces jointes, déposé sur le réseau social academia.edu auquel je participe. Vous trouverez donc une présentation powerpoint et un document word. Vous n'y trouverez pas de notes à proprement parler. En effet, même si j'aime bien avoir mon fil conducteur et ma présentation bien préparée, je déteste lire des notes. Je préfère l'improvisation, plus interactive avec le public, surtout quand ce d…

Découverte d'une peinture rupestre au Chihuahua

Dans un communiqué repris entre autres par le quotidien El Universal, l'INAH rapporte la découverte d'une petite peinture rupestre sur le lieu-dit "Boquilla de las Chivas", dans le désert du Chihuahua, à l'est de l'état du même nom.

L'archéologue Francisco Mendiola Galván en fait la description suivante :
"C'est une belle peinture bien conservée qui mesure 40 cm de haut sur 9 de large, réalisée avec des pigments végétaux et minéraux qui représente une procession de biches. L'oeuvre semble lié à la pratique de la chasse pour l'alimentation des tribus Chisos et Tobosos, aujourd'hui éteintes. Cela montre la forme de l'alimentation de ces tribus avant l'arrivée des Espagnols dans la région, à la fin du 17è siècle."

Peinture rupestre, Boquilla de Chivas, Chihuahua.
Archaïque tardif.
Photo INAH, disponible le 15 mai 2010 sur : http://tinyurl.com/22k6235

Car selon les analyses effectuées, il semblerait que cette peinture ait é…

El Tajin, centre d'attention

Avec le traditionnel "Cumbre Tajin", sur le site homonyme situé dans l'état du Véracruz, il a beaucoup été question de sa sauvegarde et de son exploration. Au moins deux articles publiés sur le site de l'INAH et le quotidien en ligne El Universal ont attiré notre attention.
Commençons par la recherche. Le directeur de l'Instituto de Investigaciones Estéticas de l'UNAM, Arturo Pascual Soto, a déclaré au quotidien El Universal que l'occupation d'El Tajin pourrait être bien antérieure à ce qui avaient considéré et étudié jusqu'à aujourd'hui. Des indices indiquerait une présence sur le site depuis 300 avant Jésus-Christ. Il faut rappeler que la majeure partie des vestiges que le curieux peut observer remonte à l'Epiclassique et au Postclassique ancien (entre 950 et 1200 de notre ère).
Soto justifie son affirmation en faisant références à des fouilles actuelles qui ont pour objectif de récupérer des peintures murales complètes mais enterrées. Ma…

Restitution d'objets mayas au Honduras

Dans un article daté du 12 mai 2010, le quotidien El Universal nous informe de la cérémonie de restitution de pièces mayas originaires du Honduras. A l'origine de ce geste diplomatique et culturel de la part des Etats-Unis, un trafic d'oeuvres d'art.

La plupart sont des vaisselles à motifs géométriques et animaliers, peintes en noir, rose et ruge. Quelques figurines en céramique obscure et blanche font également du lot.

Comme souvent dans ce cas-là, des fouilles sauvages, commanditées généralement des receleurs et des riches collectionneurs, ont permis de fournir le catalogue que des Salvadoriens vendaient sur Ebay. Une enquête commune des polices des douanes salvadoriennes et américaines a permis de récupérer quarante-cinq objets au total, au terme de trois ans d'enquête. Dix-huit pièces et 4 sacs de fragments de céramique avaient récupéré sur le sol américain, à Miami.

Malheureusement le mal avait été fait à double titre. Différents acheteurs au Japon, au Royaume-Uni…

Ixcateopan, tributaire en coton

Le site internet de l'INAH explique comment l'archéologie a confirmé ce qui était indiqué dans le Codex Mendoza.

A son apogée, sous le règne d'Itzcoatl, l'empire mexica faisait payer tribut à ses vassaux. On suppose même que Teotihuacan, puis Tula avaient fait la même chose au moment de leur acmé. Pour l'exemple mexica, nous bénéficions d'un document que nous avons mentionné à plusieurs reprises dans nos notes. Le Codex Mendoza nous renseigne sur le type et la quantité de tribut que chaque vassal devait fournir à la Triple Alliance formée par Tenochtitlan, Tlatelolco et Tacuba.

Parmi les villes tributaires figurent la lointaine province de Xoconochco, située sur la côte pacifique du Guatemala. Ixcateopan est un peu plus près, même en étant situé dans l'état du Guerrero. Voici une petite carte vous situer.

Afficher Zones archéologiques présentées sur Mexique Ancien sur une carte plus grande
En 2008 des fouilles et des restaurations avaient été entreprises pa…

IV coloquio de humanidades, UANL, 24 et 25 mai 2010

La faculté de Philosophie et Lettres de l'Université Autonome du Nuevo Leon organise prochainement son grand colloque annuel d'humanités. On y parle un peu de tout : histoire, éducation, sociologie, littérature, philosophie, anthropologie, archéologie, etc.

L'événement aura lieu les 24 et 25 mai 2010 à la Faculté de Philosophie et Lettres. Votre serviteur y fera une courte exposition sur le thème "Archéologie au temps du Porfiriat et de la Révolution". Il s'agira de montrer le rôle déterminant du dictateur-président Porfirio Diaz sur le développement de l'archéologie et la préservation du patrimoine archéologique mexicain. Je ferai donc un petit inventaire à la Prévert des lois adoptées à cette époque, présenterai la figure passionnante de Leopoldo Batres et de son pendant révolutionnaire Manuel Gamio, m'interrogerai sur les objectifs réels de cette politique sans précédent et sans suite dans l'histoire mexicaine.

Je vous laisse le lien vers l'…

Restauration d'un relief peint à Lambityeco

Après tant d'informations sur les Mayas, parlons des Zapotèques qui ont vécu dans l'état de Oaxaca au début de notre ère. Nous avons déjà eu quelques occasions de vous parler de Monte Alban, site archéologique classé au patrimoine mondiale de l'humanité. Nous avons effleuré Mitla la Mixtèque dans une paire de notes. Mais nous n'avons pas encore eu l'occasion de présenter le site de Lambityeco situé entre les deux autres sites et à cinq kilomètres de Yagul.

Les Zapotèques continuent d'être mal connus : d'une part parce que l'INAH préfère favoriser les Mexicas et les Mayas, d'autre part parce que les chercheurs sont confrontés à un casse-tête pour comprendre cette civilisation mésoaméricaine à part entière, et pourtant distincte de ses deux prestigieuses cousines. Les Zapotèques ne nous ont laissé aucune chronique ni autant de glyphes, si bien que nos interprétations reposent essentiellement sur le patrimoine archéologique qui est parvenu jusqu'à …

"Le Monde des Religions", Hors-Série n° 13

« Que serait-il advenu de ces civilisations et de leurs religions si elles n’avaient pas été détruites par les Conquistadores ? De quelle richesse nous sommes-nous privés, même si la « pensée indigène » est toujours vivante et que les anciens cultes, résistant parfois même au syncrétisme, revivent ici et là ? »

Voici les questions que le Hors-Série n° 13 de la revue « Le Monde des Religions » se propose d’explorer avec ses lecteurs. A travers vingt « clés de compréhension », c’est-à-dire vingt brefs articles, la revue essaie de mieux comprendre le fonctionnement des anciennes religions préhispaniques et leur panthéon, foisonnant et complexe aux yeux des néophytes.

Certains des spécialistes français les plus connus ont collaboré à la création de ce numéro, paru au début du mois d’avril.


Couverture du Hors-Série n° 13 "Le Monde des Religions". Photo retrouvée le 8/5/2010 sur : http://www.journaux.fr/revue.php?id=113044
Christian Duverger, directeur d’étude à l’Ecole des Hautes Etud…

Mario aux pays des Mayas

Non, il ne s'agit pas du dernier jeu vidéo du plus célèbre des plombiers, mais plutôt un trait d'humour pour illustrer une découverte rapportée sur le site de la Pennsylvania State University. Vous pouvez télécharger le fichier pdf correspondant en cliquant sur le titre de cette note.

De quoi s'agit-il ? En fait Kirk French et Christopher Duffy, chercheurs à l'université sus-dite, se sont intéressés aux systèmes des eaux à Palenque, cité maya du Chiapas. Ci-dessous, nous reproduisons une photo prise par Ed Barnhart et sa localisation sur le site.


Système de pressurisation de l'eau,  Palenque, Chiapas, Classique. Photo retrouvée le 5 mai 2010 sur  http://live.psu.edu/slnoflash2/userpics/10043/normal_aquaductentrance.jpg
Localisation de la conduite et de la fontaine de Piedras Bolas, Palenque, Chiapas, Classique. Photo retrouvée le 5 mai 2010 sur : http://live.psu.edu/slnoflash2/userpics/10043/normal_PalenqueMap.jpg
Car l'objet est connu depuis 1999 mais n'a véritab…

Nouvelle publication de Guilhem Olivier et de Leonardo Lopez Lujan

Le quotidien en ligne de la Jornada annonce la publication par l'UNAM et l'INAH très proche d'un volume très intéressant intitulé El sacrificio humano en la tradición religiosa mesoamericana. Ses deux auteurs, ou plutôt co-éditeurs, sont l'historien Guilhem Olivier de l'Instituto de Investigaciones Historicas et l'archéologue Leonardo Lopez Lujan de l'INAH.

Ils ont de compiler les contributions de 27 chercheurs mexicains, européens et américains lors d'un séminaire homonyme qui a eu lieu en 2007 au Musée du Templo Mayor. Parmi eux, on retrouve Eduardo Matos Mactezuma, Sara Ladrón de Guevara, Saburo Sugiyama, Javier Urcid, Stephen Houston, Michel Graulich, Vera Tiesler, David Carrasco, Marie-Areti Hers, Salvador Guilliem, Grégory Pereira, Ximena Chávez, Yólotl González Torres, Juan Alberto Román, Carlos Javier González, Carmen Pijoan, Danièle Dehouve et évidemment les deux co-éditeurs de l'ouvrage. L'idée était de proposer une étude pluridiscipli…

Redécouverte d'un temple rond à Mexico

Dans la série "fond de tiroir", nous avions omis de publié cette note en février dernier. Le dommage est réparé. Sur son site internet, l'INAH annonçait alors la découverte d'un édifice rond sous la cathédrale située au centre-ville de Mexico. On peut d'ailleurs observer la photo suivante.

Edifice rond, Mexica, Postclassique. In situ, Mexico. Photo : INAH, retrouvé le 23 février 2010 sur http://dti.inah.gob.mx/images/stories/boletines/2010/Febrero/22_feb/1i.jpg
Raúl Barrera Rodríguez, responsable du Programa de Arqueología Urbana, a commenté et expliqué la redécouverte. Les restes de l'édifice sont situés à l'arrière de la cathédrale qu'on peut voir sur cette carte. Néanmoins ce genre d'édifice n'était pas unique comme le prouve la pyramide du métro Pino Suarez ou encore un autre plus petit, retrouvé sous la cathédrale.

Lors de leurs explorations de sauvetage, les fouilleurs ont également mis la main sur une série de pierres sculptées qui représ…

Séminaire d'Elizabeth Hill Boone à l'EPHE, Paris

Notre collègue et amie Maëlle Sergheraert nous a aimablement transmis le programme d'un séminaire en 4 temps que proposera la Dr. Elizabeth Hill Boone les lundi 17, 31 mai et 7 juin ainsi que le mercredi 26 mai à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, en Sorbonne, à Paris. Ce séminaire est intitulé : "Ideologies in Translation, The Graphic Restructuring of Religious Knowledge in Sixteenth-century Mexico"

La Dr. Hill Boone est spécialisée dans l'iconograpahie mexica et est internationalement reconnue pour ses écrits dans le domaine depuis une trentaine d'années. Je copie-colle le programme qui est en anglais. Il y a fort à parier que les lectures se feront dans cette langue.

 Portrait de la Dr Elizabeth Hill Boone. Retrouvé le 3 mai 2010 sur http://bit.ly/aJjGKM
Lundi 17 Mai 2010 - 16H à 18H en salle Corbin, Sorbonne
Multi-visuality in Sixteenth-century Mexico
This session analyzes the contemporaneous employment of alternative forms of
graphic discourse in early colo…