Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2010

Les peintures murales de Santa Rita Corozal au Bélize

Encore une fois, ce sont les réseaux sociaux qui nous fournissent une ressource digne d'intérêt. Merci à Eric Lebras qui a fait "tourné". Aujourd'hui, nous parlerons donc de Santa Rita, un site maya situé au Bélize, cette ancienne colonie britannique collé à la mer des Caraïbes entre l'état du Quintana Roo, au Mexique, et le Guatemala. Le Bélize n'est pas très connu des touristes. Pourtant il recèle des trésors archéologiques qui n'ont rien à envier à ces prestigieux voisins. C'est l'Irlandais Thomas Gann, qui, à la fin du 19ème siècle, fut le premier à explorer la zone en comptant pas moins de trente-deux monticules. Les différentes campagnes et projets qui s'y sont succédé ont permis de comprendre que le site était occupé depuis le Préclassique ancien, vers 1200 avant Jésus-Christ.


Afficher Zones archéologiques présentées sur Mexique Ancien sur une carte plus grande
C'est d'ailleurs de cette époque que datent onze tombes retrouvées …

Dia de muertos

Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises el Dia de Muertos, cette tradition qui synchrétise autant des croyances préhispaniques qu'espagnoles...

Cette année, pour lui rendre hommage, je vous propose de regarder cette petite animation réalisée par des l'Américain Kirk Kelley, un comble alors que bon nombre de Mexicains préfèrent fêter désormais Halloween, sous sa forme US la plus commerciale.


Profitez également de cette occasion pour fabriquer votre propre altar de muertos virtuel !

Source :
Site langues de l'Académie de Dijon : http://langues.ac-dijon.fr/spip.php?article284
;Site présentant le Dia de Muertos, un peu partout au Mexique et en Espagne : http://www.diademuertos.org/;Site de la photographe Mary Andrade : http://www.diademuertos.com .

Que sont les codex ?

Pour les personnes qui ne sont pas spécialistes d'ethnohistoire ou d'anthropologie mésoaméricaine, il est parfois difficile de bien cerner le concept de "codex".

Heureusement INAHTV pense à tout et propose une explication claire, simple et accessible (en espagnol, toutefois). Je vous propose de regarder cette petite vidéo et de nous laisser vos questions subsidiaires en commentaire.


Une arrivée en fanfare

A peine arrivé dans le Yucatan, le nouveau représentant de l'INAH au Yucatan, a rapidement pris ses marques. Ayant exercé des fonctions similaires dans les états d'Oaxaca et de Morelos, Eduardo López Calzada fait déjà parler de lui et doit donner des frissons autant à ses nouveaux subordonnés qu'aux responsables politiques du tourisme et de la culture travaillant pour l'état. Même la gouverneure Yvonne Ortega a certainement eu du mal à avaler sa salive en l'entendant évoquer sans ambages les conséquences dramatiques de l'organisation de concerts géants dans la zone archéologique de Chichen Itza, Yucatan.
El antropologo Eduardo Lopez Calzada.Photo INAH disponible le 27 octobre 2010 sur :http://goo.gl/pIrS
Dans le quotidien en ligne Yucatan al minuto, Lopez Calzada est le premier dirigeant à reconnaître et à dénoncer publiquement la responsabilité des concerts de Placido Domingo, Sarah Brightman ou encore Elton John dans les dommages que connaît Chichen Itza depuis…

XX Encuentro Los investigadores de la cultura maya

Il existe certains événements qui nous échappent depuis longtemps. Tel est le cas du XX Encuentro Los investigadores de la cultura, organisée par l'Universidad Autonoma de Campeche. Alors que nous avons l'habitude d'annoncer certains colloques et conférences qui se répètent annuellement, les réseaux sociaux pallient à nos lacunes et pourvoient à notre liste d'événements liés à la divulgation de la recherche.


Si on clique sur le site de l'Universidad Autonoma de Campeche, on peut trouver cette très belle affiche et être au fait du thème qui sera étudié du 23 au 26 novembre 2010. Si on regarde de plus près le programme proposé, on se rend compte que les interventions seront de haut vol. Pour le 24 novembre, on pourra entendre Ruben Maldonado parler de Dzibichaltun, ce site méconnu situé à quelques kilomètres du centre de Méridad, ou encore Carlos Peraza Lope évoquer l'iconographie de la femme à Mayapan. Un sujet similaire sera proposé par Leydi Puc Trejo pour Chi…

Izapa, Chiapas abandonné par l'INAH ?!

Si on en croit cet article publié sur le site du quotidien El Sur, le site mixe-zoque d'Izapa, situé dans l'état du Chiapas est en grand danger. Passons rapidement sur l'introduction complètement farfelue proposée par le sieur Rubén Zúñiga : ses connaissances et son sérieux sur la prétendue prophétie de 2012 lui font dire que l'alignement cosmique responsable de la destruction de ce monde sera visible à Izapa. Cela relève évidemment autant des théories New Age que des tenants du complot du NOM (entendez Nouvel Ordre Mondial)... Nous conseillons à M. Rubén Zúñiga d'aller faire un tour sur le carnet de David Stuart pour se rendre compte de la vacuité de sa réflexion.

Ce type d'introduction rend du coup une lecture du reste de son article beaucoup plus sceptique, tout sérieux qu'il prétend être. Car le problème du financement des fouilles et des opérations de conservations et restaurations est récurrent à l'INAH. En effet le cri d'alarme lancé par Emi…

Lendemain de courses à la plus grande librairie du nord du Mexique

La Feria Internacional del Libro est l'équivalent du fameux Salon du livre à Paris, toutes proportions gardées. On y retrouve les principaux groupes éditoriaux mexicains et hispanophones, certaines librairies, des conférences, des débats, des ateliers pour les enfants, des programmes radios et télés, des séances de dédicaces... Comme en France, chaque année, un pays est invité, proposant des livres difficiles d'accès pour le public regiomontano.
Cette année, c'est l'UNAM (Universidad Nacional Autonoma de México). Vous allez me dire : "Comment une université? et pas un pays ?". En fait cette petite entorse à la règle de la FIL s'explique par le centenaire de la création de la plus prestigieuse université d'Amérique hispanophone. Née de la volonté de l'écrivain et politicien yucatèque Justo Sierra, l'UNAM devait promouvoir et faire rayonner l'image d'un Mexique enclin à la recherche et au progrès que le président Porfirio Diaz. Ironie de …

Ancient Mesoamerica n°21

La revue publiée par l'Université de Cambridge propose une nouvelle fournée d'articles pour le printemps 2010. Comme l'année dernière, vous pouvez consulter en ligne et gratuitement tous les articles en format pdf. Attention l'accès aux articles est temporaire. Il faut donc se dépêcher pour télécharger les fichiers au format .pdf .

Pensez à lire le papier de notre collègue et ami, Nicolas Latsanopoulos. Il a eu le privilège de travailler avec le Dr. Claude-François Baudez sur la structure politique et l'entraînement militaire à Chichen Itza. Nous espérons pouvoir vous en proposer un résumé commenté prochainement.

Le thème principal de ce numéro est les olmèques. Mais il y a également des articles qui m'ont particulièrement sur la métallurgie et Tezcatlipoca, ou celui sur la production d'obsidienne aux abords du bassin de Patzcuaro.

Profitez-en en cliquant directement sur le titre de cette note!

Merci à Rocio Garcia qui a fait passer l'information sur s…

Sur l'archéologie sous-marine et subaquatique

Il y a quelques semaines, nous faisions un long résumé du numéro 105 d'Arqueologia Mexicana. La revue de divulgation de l'INAH portait notre attention sur les techniques et résultats de l'archéologie sous-marine au Mexique depuis son apparition et sa systématisation il y a une trentaine d'années.
Pour rebondir, je partage cette série de vidéos également proposée par l'INAHTV sur Youtube. Il y est question d'un cours pluridisciplinaire (archéologie, histoire, droit...) proposé à San Francisco de Campeche.



Tout cela m'a fait penser aux fouilles dirigées dans le port antique d'Alexandrie par Jean-Yves Empereur dans les années 1990. Elles avaient permis de retrouver les vestiges du phare de cette ville, classé en son temps parmi les 7 merveilles du monde. Depuis un musée sous-marin d'archéologie sous-marine a même été construit et sera inauguré dans deux ou trois ans. Ce serait une expérience intéressante de voir une adaptation de ce type d'infrastruc…

San Claudio refait parler de lui

En avril dernier, nous évoquions dans ce carnet la découverte d'un atelier d'armes sur le petit site de San Claudio, Tabasco. Sur le compte facebook de l'INAH, on peut lire un article intéressant sur l'évolution des fouilles dans ce site maya, situé dans le canton de Tenosique. Les travaux dirigés par l'archéologue José Luis Romero Rivera se sont concentrés sur la Structure 12. Il s'agit d'une plateforme haute de 2,5 m sur laquelle deux autres petites plateformes avaient été construites aux extrémités nord et sud. Les coins des talus sont arrondis, rappelant le style Petén.  Il n'est d'ailleurs pas exclu que San Claudio ait fait partie de l'aire d'influence de Piedras Negras.

Romero Rivera propose une interprétation peut-être risquée de cette interprétation en s'appuyant sur l'archéo-astronomie. Il déclare que l'orientation générale du site de 11°vers le nord-est mais que celle de la Structure 12 est décalée jusqu'à 25° nord-…

Batailles et tactiques militaires dans le Yucatan...

Parfois, on aimerait bien bénéficier du prestigieux parrainage de l'INAH pour pouvoir exposer ses idées et ses recherches. L'année dernière, votre serviteur présentait au Museo de Historia Mexicana de Monterrey une conférence intitulée "La Serpiente emplumada en la iconografía de las guerras en Mesoamérica".



En tout cas l'archéologue Eduardo Tejeda Monroy a pu présenter une étude descriptive de différentes peintures murales situées sur les sites de Chichen Itza, Chacmultún, Mulchic (au Yucatan), et Ichmac au Campeche. Invité à participer aux VI Jornadas Permanentes de Arqueología 2010, qui ont lieu actuellement au Museo del Templo Mayor, Tejeda Monroy a choisi d'analyser les systèmes d'armement, la communication et les tactiques de combat représentées sur les peintures susdites. Comme le rappelle à juste titre le communiqué de l'INAH, ce type d'analyse avait déjà été effectué pour les sites de Bonampak, au Chiapas, et de San Bartolo, au Guatemala.

Site internet de l'expo Rostros de la Divinidad

Comme souvent désormais, les services de publicité de l'INAH n'hésitent pas à mettre les petits plats dans les grands quand il s'agit de promouvoir certaines grosses expositions (la plupart montées au DF). Cette fois-ci, c'est l'exposition Rostros de la Divinidad, los mosaicos mayas de piedra verde qui est mise en valeur grâce à un petit site internet bien ficelé. Elle a lieu actuellement au Museo Nacional de Antropología, à Mexico.

Affiche de l'exposition  Rostros de la Divinidad.Photo disponible le 6/10/2010 sur le carnet El Mayista.
Au-delà des simples informations administratives, vous retrouverez les descriptions des différentes pièces exposées (dimensions, époque, culture, site d'origine, matériaux). Les offrandes qui ont été reconstituées sont présentées au moyen de photos de bonne qualité et d'une courte description. Pour les compléter, différents panneaux informatifs présentent certains aspects de la conception maya (de l'univers, de la plast…

Le Nevado de Toluca

Voici une petite vidéo qui raconte l'importance de ce volcan situé dans l'Estado de Mexico. On y apprend que les explorations et surtout que les populations indigènes ont une conception mythologique de cet endroit.


D'ailleurs, si on prend le temps de chercher sur Youtube, on peut trouver cette vidéo, apparemment ajoutée par un des membres de l'expédition archéologique.


L'INAH propose également une courte vidéo présentant l'archéologie sous-marine au Mexique.


Prolongez le plaisir de découvrir cet endroit difficilement accessible en relisant nos notes sur le sujet, notamment les résultats des fouilles sous-marines publiés par l'INAH l'année dernière.

Bibliographie :
Pilar Luna, Arturo Montero et Roberto Junco. 2009.
Las aguas celestiales : El Nevado de Toluca. INAH.

Arqueologia Mexicana, vol. XVII, n°105, INAH-Raices, México.

Restauration de peintures murales à El Tajin

Le site de l'INAH rapporte la fin de la dernière campagne de restauration des peintures murales de l'édifice 1 d'El Tajin, Veracruz. Commencée il y a un peu plus de trois ans, cette tâche ardue a permis de redonner de l'éclat à ces oeuvres réalisées entre 800 et 1200. Ces peintures sont présentés linéairement.

Le travail de l'équipe de Dulce Maria Grimaldi ne s'est pas limité aux seules peintures. En effet, les sols et murs stuqués de l'édifice ont bénéficié de cette cure de jouvence. Il faut noter que l'édifice avait souffert quelques éboulements. Les peintures s'effritaient et étaient craquelées, sans parler des effets négatifs de l'accumulation de carbonate de calcium.

L'équipe de restauration en plein travail.Photo Sinuhé Medina-INAH, retrouvé le 1/10/2010.


Restauration d'une peinture murale, Edifice 1, Tajin Chico.
Photo Sinuhé Medina, INAH, retrouvé le 1/10/2010.
L'iconographie des peintures murales de l'édifice 1 révèle l'…