Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2013

Ceibal : vers une chronologie mésoaméricaine chamboulée ?

Dans un article publié le 25 avril dernier dans la revue Science (1), les archéologues Takeshi Inomata, Daniela Triadan, Kazuo Aoyama, Victor Castillo et Hitoshi Yonenobu proposent une hypothèse issue de leurs fouilles entreprises sur le site guatémaltèque de Ceibal. Des datations ont été effectuées sur des matériaux retrouvés dans un espace civico-rituel formé des restes d'une plateforme carrée et d'une autre plus longue, les deux étant séparées par une place. Elles remontent à 1000 avant notre ère.

Des rénovations à peine plus récentes (vers 700 avant notre ère) ont vu la plateforme carrée se transformer en petite pyramide de 6 m sur 8 m tandis qu'une nouvelle plateforme allongée a été édifié juste derrière la plus ancienne.

Ce sont les dates des édifications les plus anciennes qui font croire que les Mayas ont au mieux forgé leur culture sans un contact direct avec les Olmèques. Pourquoi une telle idée, révolutionnaire sous bien des aspects ? Tout simplement parce que …

Raíces 99 - Diplomado Teoria y práctica de la antropología social

Après une semaine sans programme en raison du Niñoton sur Radio UdeM, nous avons transmis aujourd'hui un entretien avec la Dr. Hiroko Asakura, anthropologue sociale au CIESAS Noreste. Elle est en charge du Diplôme en anthropologie sociale que le CIESAS propose depuis 2011 à son siège de Monterrey. Les inscriptions sont ouvertes pour les personnes titulaires d'une licence ou sur le point de l'achever.
Pour plus de renseignements, vous pouvez évidemment consulter la page internet du CIESAS, téléphoner directement au CIESAS Noreste ou écrire directement à la Dr Asakura à l'adresse : diplomadociesas@gmail.com .
Comme d'habitude vous pouvez télécharger ce programme librement sur Archive en format mp3 et ogg



Il est disponible temporairement sur Soundcloud.



Renseignements
CIESAS Noreste
Morelos 822, Barrio Antiguo, Centro

Monterrey, N.L.
Tel.: 83 44 71 16 y 83 42 75 82.
Dépliant disponible en format pdf.

Informations
Localizan centenar de sitios arqueológicos en Ensenada, BCN.

Desc…

Arqueologia mexicana - Hors-série 49

L'archéologie a toujours eu une image caricaturale et pleine de stéréotypes dans le monde du cinéma. Les exemples abondent : combien des archéologues depuis les années 1980 ne sont pas directement identifiés au pilleur qu'est Indiana Jones ? Ce référent culturel impropre ne date pas d'aujourd'hui si on considère la production cinématographique mexicaine dans le hors-série de la revue Arqueología mexicana.

Il suffit de parcourir la filmographie et la bibliographie à la fin de la publication pour se rendre compte du sérieux avec lequel Enrique Vela a  préparé cette publication. En Europe, la production cinématographique mexicaine se résume souvent à son âge d'or situé dans les années 40 et 50, avec des figures aussi importantes que Maria Felix (qui a d'ailleurs vécu en France) ou Pedro Armendariz. Depuis une douzaine d'années, la production mexicaine reste marginale sur les écrans mondiaux, souvent limitée à une diffusion dans les salles d'art et essai a…

Piedras que hablan 10 - El Coporo, Plazuelas y Peralta, caminos de Guanajuato

Voici le dixième épisode de la série documentaire Piedras que hablan. Cette semaine, l'écrivain mexicain Juan Villoro nous emmène à la découverte de trois sites archéologique dans l'état de Guanajuato. Il s'agit de sites fouillés et restaurés récemment. Tous sont ouverts au public. Le cas de Plazuela est particulièrement intéressant au regard de différentes influences mésoaméricaines dans son architecture.



Précipitez-vous sur la chaîne INAHTV pour voir les épisodes précédents. Ils ne restent en ligne que quelques semaines. Rappelons que ce programme est une co-production de l'INAH et Canal 22, propriétaires des droits d'exploitation et de diffusion de cette série.

Découverte d'une série de gravures rupestres au Cerro de Sombrerete, Veracruz

Un nouveau bulletin de l'INAH revient sur une découverte complémentaire à celle que nous vous annoncions il y a quelques jours sur les bords du Rio Tuxpán. L'équipe de Maldonado Vite a remis le couvert en annonçant publiquement une découverte très intéressante. Il s'agit d'une série de gravures rupestres découvertes sur le Cerro du Sombrerete, près d'Alamo-Temapache, au Veracruz.

L'une de ses gravures effectuées en bas-relief n'a pas manqué d'attirer l'oeil de journaliers qui travaillent à la récolte d'agrumes. Sur une plaque sédimentaire longue de 2,90 m et large de 2,50 m est représenté un personnage long de 1,5 m et large de 40 cm. Représenté de profil, il a l'oeil gauche fermé et la bouche ouverte. Il porte un bijou à l'oreille, un casque zoomorphe surmonté d'un élément conique, une sorte de jupon orné de triangles et d'un ceinturon, et des bracelets de cheville. Dans sa main gauche il porte un glyphe de ligature d'année…

Compte-rendu - Arqueología Mexicana 120

D'habitude, un résumé critique de la publication grand public de l'INAH vous est proposé tous les deux mois. Cette fois-ci, la livraison a un peu tardé et j'ai dû me plaindre auprès de l'éditeur pour obtenir un numéro qui est disponible depuis début mars ! C'est très frustrant de prendre un abonnement et de constater qu'on reçoit ce qui est dû alors que (presque) tous les spécialistes l'ont déjà lu. Il suffit donc juste de prendre son mal en patience.

Trêve de plaintes et autres récriminations contre l'entreprise de logistique qui ne fait pas son boulot. Passons aux choses sérieuses !

On commence par une présentation rapide du Manuscrit de Glasgow, également appelé Description de la Ville et de la Province de Cholula. Xavier Noguez revient notamment sur l'histoire mouvementé de ce qui est en fait une réponse à un questionnaire envoyé par la royauté espagnole sur ses nouvelles colonies entre les années 1581 et 1585

Suit une présentation des travaux…

Raíces 98 - La place de la femme dans l'archéologie mexicaine

Cette semaine nous avons parlé de la place des femmes dans l'archéologie mexicaine. Aussi incroyable que cela puisse paraître, les femmes ont dépassé les hommes en termes d'archéologues ou d'étudiantes en archéologie. Cependant beaucoup reste à faire quant à l'égalité des sexes. Paloma Estrada Muñoz a étudié le phénomène et publié récemment un ouvrage sur les grandes figures féminines de l'archéologie mexicaine

Comme chaque semaine, nous vous proposons de télécharger le programme en format mp3 et ogg.



También se puede descargar libremente en Soundcloud.



Référencias bibliográficas
Estrada Muñoz, Paloma (2012). Las mujeres en la arqueología mexicana (1876-2006). Madrid : Editorial Académica Española.
Manuela Pérez Rodríguez, Assumpció Vila-Mitjá y Trinidad Escoriza Mateu (Coord.)(2011). Revista atlántica-mediterránea de Prehistoria y de arqueología social. Arqueología feminista: investigación y política. Homenaje a Encarna Sanahuja Yii. Vol. 13. 
Pedro V. Castro-Martíne…

Piedras que hablan 8 - Cenotes, el agua de los origenes

A priori réservé aux plongeurs et spéléologues en mal d'émotions, les cenotes sont depuis quelques années une priorité de l'archéologie subaquatique dans la péninsule du Yucatan. En raison de leur forte valeur symbolique pour les anciens peuples mayas, les cenotes ont donc leur propre programme dans la série Piedras que hablan. Profitez-en ! Le programme ne sera accesible sur Youtube que pendant quelques semaines...



Conférence de Marilyn Masson au Penn Museum

Marilyn Masson est une archéologue américaine qui travaille depuis une vingtaine sur le site de Mayapan, au Yucatan. Ce site dispose d'un centre cérémoniel relativement restreint mais avait une énorme "banlieue". A bien des égards, Mayapán est souvent considéré comme une réplique tardive de Chichen Itza. La ville domina le nord de la péninsule après l'abandon de Chichen jusque vers 1460, soit peu de temps avant l'arrivée des Espagnols. Masson a donné une conférence très intéressante sur un des monuments emblématique de Mayapan : la Pyramide de Kukulkan, également appelée El Castillo. Le Penn Museum a récemment mis en ligne cette conférence sur Youtube. Vous pouvez la voir à l'envi en gardant qu'elle est en anglais sans sous-titres. Bon visionnage !

Deux nattes tissées découvertes à Teotihuacan

L'archéologue Sergio Gómez est le responsable du Projet Tlalocan qui s’attèle depuis plusieurs années à un projet de fouilles méthodiques d'un tunnel courant sous la pyramide adossée et la pyramide du serpent à plumes à Teotihuacan. A l'intérieur de ce tunnel connectait plusieurs chambres que les archéologues de l'INAH sont peu à peu en train de découvrir.

Après avoir déblayé plus de 800 tonnes de terre déblayées et mis au jourplus de cinquante mille objets, l'équipe du Proyecto Tlalocan a mis la main sur des objets très intéressants d'un point de vue symbolique. Gómez Chávez a annoncé une découverte inédite sur les réseaux sociaux et dans une brève publiée sur le site du quotidien La Jornada. Il s'agit de deux petates ou nattes. Finement tressées, ces objets en vannerie d'une grande fragilité vont finalement pouvoir être conservés après avoir passé près de deux mille ans dans cet endroit. En revanche leur extraction a requis des travaux préalables trè…

Que mangeaient les habitants de Joya de Cerén, El Salvador?

En 2011, une équipe américano-salvadorienne d'archéologues découvrait les vestiges d'un ancien palais maya sur le site salvadorien de Joya de Cerén. Bien que peu connu, il est inscrit depuis 1993 au Patrimoine mondial de l'humanité. Pourquoi se fait-il qu'une petite communauté agricole du Classique récent puisse faire partie du gotha de l'archéologie précolombienne ? En fait l'histoire de Joya de Céren est étroitement liée au volcanisme, très actif dans la région.

On sait grâce à l'étude des strates sédimentaires que le site a connu deux éruptions très importantes au IIe et au VIe siècles. Son dangereux voisin Loma Caldera a ainsi craché ses cendres sur le petit village, "congelant" la vie alors présente avant de la recouvrir de lave sur une haute de 5 à 7 m. C'est d'ailleurs le principal point commun entre Joya de Céren et Pompéi : la couche de cendres a permis la conversation de nombreux vestiges qui permettent aux archéologues de cerner…

Découverte probable d'un quai sur le site de Tabuco, Veracruz

Dans un bulletin émis vendredi dernier, l'INAH résume les avancées très impressionnantes des fouilles de sauvetage entreprises par le Proyecto Arqueológico Sur de la Huasteca Veracruzana depuis octobre 2012. Dirigés par María Eugenia Maldonado Vite, les archéologues ont mis au jour plusieurs vestiges qui semblent donner un sens à ce site qui fut exploré et sondé par Gordon Eckholm dans les années 1940.

Le site a connu une occupation depuis le Protoclassique (entre 150 avant et 250 après Jésus Christ). Situé sur la rive sud du fleuve Tuxpan près des mangroves de Tumilco, Tabuco était considéré jusqu'à présent comme un site cérémoniel. Après différents sondages effectués sur un terrain attenant à la zone archéologique, les fouilles ont d'abord révélé la présence d'un dépotoir contenant des tessons de céramique, des os d'animaux, des débris d'obsidienne et de grandes quantités de coquillages.

Au nord-est un grand mur à banquette adossée mesurait plus de 15 m de l…

Raíces 97 - La vingtaine d'Ochpaniztli avec Elena Mazzetto

Esta semana en Raíces comentamos la veintena de Ochpanitzli, la veintena del barrido cuando arranca el calendario de las 18 veintenas de los mexicas. Por esta occasión, establecimos un enlace por internet con nuestra colega Elena Mazzetto, doctora en arqueología por la Universidad de Venecia, Italia.

Cette semaine dans Raíces, nous avons parlé de la vingtaine d'Ochpaniztli, celle du balayage, prélude du calendrier solaire. Nous avons eu le plaisir de recevoir notre collègue Elena Mazzetto, docteur en archéologie à l'université de Venise.

Comme chaque semaine, nous vous proposons ce programme sur le portail Archive en format mp3 et ogg.



Vous pouvez également télécharger gratuitement le balado sur Souncloud pendant les quatre prochaines semaines.



A partir de cette semaine, nous cesserons d'utiliser Divshare et vous proposons de vous rendre sur notre compte 4share pour retrouver le même fichier en format mp3.

Références bibliographiques

Graulich, Michel (1981). "Ochpanizt…

Piedras que hablan 7 - Paquimé Ciudad de hombres

Voici le septième épisode de la série documentaire diffusée sur Canal 22 au Mexique. Il sera disponible jusqu'à mercredi prochain. Cette semaine, l'écrivain Juan Villoro nous fait découvrir le site de Paquimé en compagnie d'Eduardo Gamboa.


Bon visionnage !

De l'encensoir "théâtre" le plus ancien retrouvé à Teotihuacan

Les encensoirs de type "théâtre" sont des objets communs parmi les mobiliers retrouvés lors de fouilles à Teotihuacan. Il s'agit d'un subtil mélange d'éléments moulés et fabriqués en série dont la meilleure diffusion est datée entre 400 et 600 de notre ère. Leur iconographie a permis de montrer le caractère multiculturelle de la grande cité du Haut Plateau central pendant le Classique : on sait ainsi que des artisans originaires d'Oaxaca possédaient leur propre quartier.

L'encensoir a été découvert il y a trois ans dans le complexe baptisé La Ventilla, au sud de la zone archéologique. Il avait été déposé avec deux coquillages Turbínela angulata dans les fondations d'une sous-structure au coin sud-est du Complexe des Glyphes. Les éléments qui le composent sont typiques de ce genre de vestige : une base formée de deux cônes joints par la pointe, la cloche, la cheminée, le personnage central (d'apparence féminine), des animaux ou des plantes origina…