samedi 30 novembre 2013

Des traces d'agriculture vieilles de 3500 ans retrouvés au Nuevo León

Araceli Rivera est docteur en archéologie. Elle travaille depuis plusieurs années pour l'INAH Nuevo León. Avec son collègue Moisés Valadez et des étudiants de l'Université Humaniste des Amériques, ils arpentent les flancs de la Sierra Madre oriental situé au sud et au sud-est de Monterrey. Dans le parage nommé el Morro, situé près d'Aramberri, Araceli Rivera a pu découvrir ou visiter différentes grottes et cavernes qui ont servi de refuges pour les groupes de chasseurs-cueilleurs qui parcouraient la région.

Dans un bulletin publié le 26 novembre dernier, l'INAH explique l'importance des découvertes faites au lieu-dit El Morro. Des épis de maïs, des feuilles de maïs, des graines permettent de reculer la date de sédentarisation de certains groupes chasseurs-cueilleurs. Estimés à 1500 ans avant notre ère, ces restes de maïs, de fleurs de haricot, de piment, de courgette, de sotol, noix et pignon) ont été retrouvés dans un abri rocheux contenant de nombreux manifestations d'art rupestre, peinte à l'entrée mais aussi sur différents blocs à l'intérieur.

D'autre part, des restes de cordonnerie et de vannerie, du matériel lithique ont été détectés au même endroit. Deux pointes de type Abasolo remontant à 1500 ans avant notre ère ont été retrouvés dans les dépôts les plus profonds de la caverne. Des analyses C14 sur des éléments carbonés organiques sont en cours afin de pouvoir corroborer cette première datation. 
Partager

dimanche 24 novembre 2013

Raíces 128 - Le son jarocho avec Fernando Nava

Cette semaine, nous accueillons à nouveau avec plaisir le Dr. Fernando Nava, enseignant-chercheur à l'Institut de Recherches Anthropologiques de l'Université Nationale Autonome du Mexique. Notre parrain nous a fait la faveur d'intervenir à nouveau dans le programme pour nous explique les origines et les particularités de la musique jarocha, originaire de l'état de Veracruz au Mexique. 

Comme chaque semaine, vous pouvez retrouver ce parcours ethnomusicographique en format mp3 et ogg sur Archive.




Il est également disponible sur Soundcloud pendant les quatre semaines prochaines.



Références bibliographiques
Loza, Steven J. (1982). "Origins, Form, and Development of the Son Jarocho. Veracruz, México": Aztlan—International Journal of Chicano Studies Research.

García Ranz, Francisco. Gutiérrez Hernández, Ramón. (2002). La Guitarra de Son. Cuadernos de Cultura Popular, Instituto Veracruzana de la Cultura.

Centro de documentación del son jarocho: http://centrosonjarocho.blogspot.mx .

Expositions
Paisajes Mayas, hilos de luz, Museo del Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en janvier 2014.

También aquí participaron… Negros, mulatos y pardos en la Revolución de 1910. Exposition photographique, Direction d'Études Historiques, INAH, du 14/11/2013 au 28/11/2014.

To’on Maayáa´onil le k´iinoóba, Museo del Palacio Cantón, Mérida, jusqu'au 25/01/2014.


Cerámica mesoamericana Céramique mésoaméricaine, salle 10, Musée d'archéologie maya, Fort San Miguel, Campeche, à partir du 28/11.
Nouvelles
Avancées de fouilles à Tehuacán, Puebla.

Événements académiques
ENAH, Cuicuilco, Mexico
Colloque d'archéologie de sauvetage, Amphithéâtre Javier Romero Molina, ENAH, México, 25-26/11.

Origine et circulation des turquoises en Mésoamérique. Conférence présentée par Emiliano Melgar Tizoc, Salle Eyra Cárdenas, ENAH, México, 26/11 à 17 h.

Cours d'épigraphie maya, Sala Margarita Nolasco, ENAH, tous les lundis et mercredis jusqu'au 11/12 à 13 h.

Museo del Templo Mayor, Mexico
El mercado de Tlatelolco. Conférence présentée par Arturo Talavera Martínez, 24/11 à midi.

Journées permanentes d'archéologies
De Pátzcuaro a Uruapan: un recorrido por sus regiones fisiográficas tras las evidencias y los materiales arqueológicos. Conférence présentée par Concepción Cruz Robles et José Rodolfo Cid Beziez (DSA-INAH), 29/11, de 10 a 10h50.

Zona Arqueológica de Teotihuacan, “Fase Miccaotli. Tiempo de cambio en Teotihuacan. Conférence présentée par Jorge Zavala Arredondo et Sergio Gómez Chávez, 29/11, de 11h30 à 12h30. 

Propuestas y resultados del Proyecto Tlalocan, Conférence présentée par Sergio Gómez Chávez, Mexico, 30/11, de 10 à 11 h.

Musée National d'Anthropologie
Cours Música y arqueología en Mesoamérica, Auditorio Fray Bernardino de Sahagún, 30/11, de 10 à 13 h.

2ndo Foro de migración Indicadores de la violencia de género y salud sexual y reproductiva,  Zihuakali y Comisión nacional para el desarrollo de los pueblos indígenas, Julián Villagrán 116 Sur, Planta baja, Monterrey, 25/11, de 14 à 17 h.

2ndo Coloquio Tendencias de la investigación arqueológica e histórica en Tabasco, 25/11 à l'Université Autonome du Tabasco, 26, 28 et 29/11 au Musée Régional Carlos Pellicer, Villahermosa, 27/11 à l'Université Interculturelle d'Oxolotán, Tacotalpa.

UNAM
Colloque La gramatología y los sistemas de escritura mesoamericanos, Centro Cultural Universitario Tlatelolco, México, 25-29/11.

Cours de spécialisation Afroamérique La troisième racine, Amphithéâtre Arturo Warman. Informations et inscriptions : inscripciones: difupumc@unam.mx y tochkafro@gmail.com a la 56 16 00 20 Ext. 218.

Congrès Religiosidades y ritualidades en el sur de México y Centroamérica, CIESAS Sureste, San Cristobal de las Casas, Chiapas, 25-27/11.

Médias
Magazine Antropológicas, La Reforma y la república itinerante, Canal ONCETV México, 27/11 à 20 hrs. Rediffusion 1/12 à 17 h.


Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, les 24/10 et 21/11/2013 avant son émission le 23/11/2013. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.
Partager

jeudi 21 novembre 2013

Présentation du Temple des Crânes à Tehuacan, Puebla

En ce temps de vaches maigres archéologiques, la moindre annonce de découverte devient une grande source d'intérêt pour les chroniqueurs et les curieux comme votre serviteur. Le bulletin publié sur le site de l'INAH aujourd'hui a naturellement réveillé mon clavier.

Tehuacan est situé au sud-est de l'état de Puebla sur l'ancienne route vice-royale qui reliait Mexico et Veracruz. La zone archéologique homonyme a été édifiée par la culture popoloca qui existe toujours aujourd'hui, rejointe par des Mixtèques et des Mazatèques. L'ancienne Tehuacan a une superficie de 116 ha dont 10 % ont été scrupuleusement fouillés et restaurés. Elle reste encore fermée au public.

En 2011, l'équipe interdisciplinaire à laquelle participe Ramón López Valenzuela avait découvert au pied du Grand Temple une sculpture de Coatlicue déposée probablement comme offrande. Sa masse de 3 tonnes et sa hauteur d'1,4 m avaient surpris autant que sa position, adossé au pied du Grand Temple. Elle fut ensuite recouverte de terre comme l'ensemble de l'édifice lors de travaux d'agrandissement qui furent interrompus par la présence mexica dans la région à la moitié du 14e siècle. 

C'est d'ailleurs de cette date que daterait la dernière invention du Projet archéologique Sud de l'état de Puebla, zone centrale popoloca, Tehuacan, dirigée par Noemí Castillo Tejero. L'an dernier, des fouilles ont révélé la présence la présence d'un mur qui se dressait 1 m sous l'actuel niveau du sol. 

Les fouilles se sont donc poursuivies et permet la découverte d'un double temple de petites dimensionsSur leur face nord, on observe la présence de trois marches (édicule ouest9 et de six autres (édicule est). Sur les façades est et ouest figuraient respectivement un total quatre petites niches. Chacune abritait un crâne et deux fémurs humainsLópez Valenzuela estime que si le mauvais état de conservation des ossements ne permet aucune analyse ADN, il n'empêchera pas certains examens anthropométriques.

López Valenzuela juge très probable l'hypothèse d'un temple à Mictlantecuhtli. Un de ses arguments est la présence de pigments de peinture dans la bouche d'un crâne qui rappelle une représentation de la divinité dans le Codex BorgiaMais la découverte ne se limite pas à ces seuls éléments. Deux têtes en céramique (hautes de 30 cm) et une autre en pierre (haute de 25 cm) ont été retrouvées sur la partie supérieure de la structure. Leur iconographie permet d'associer encore plus clairement l'endroit fouillé avec le dieu de la mort. Elles étaient accompagnées de 300 fragments osseux d'origine humaine, indiquant l'exécution de sacrifices humain à cet emplacement.

López Valenzuela rapporte également la découverte de différentes figurines anthropomorphes assises et les bras croisés dans la zone palatiale du site : ces xantiles sont des représentations de Quetzalcoatl, de Xipe Totec et de Xochiquetzal.

Pour en savoir plus sur ces recherches, nous vous invitons à consulter le bulletin publié sur le site de l'INAH et à consulter le diaporama très parlant qui le complète.
Partager

mercredi 20 novembre 2013

Compte-rendu Arqueología mexicana 124

Dans la dernière mouture du magazine publié par l'INAH, le thème central est le tribut. De prime abord, on pourrait craindre une certaine redondance puisque plusieurs numéros publiés ces derniers mois s'intéressent à l'économie des groupes préhispaniques en Mésoamérique. On se souviendra notamment du numéro 122 et son dossier sur le commerce et le marché. On retrouve en effet certains spécialistes d'un numéro à l'autre, comme Ross Hassig ou Kenneth G. Hirth ou Frances Berdan. Si on est un peu mauvaise langue, on pourrait croire que le conseil d'édition a décidé de faire d'une pierre deux coups et éviter de se casser la tête pour trouver un nouveau thème. Essayons de nous défaire de ces a priori dangereux et de nous plonger un peu plus dans les articles proposés ce bimestre.

Le Stanfordien Ross Hassig nous rappelle justement le lien étroit entre tribut et commerce dans l'économie mésoaméricaine préhispanique dans le premier article. L'auteur fait une présentation du tribut et de l'importance des négociants, les pochtecas, qu'il avait présentés dans un article intitulé "El comercio a larga distancia en Mesoamérica y los pochtecas" dans le numéro 122.

L'idée d'accéder au cours d'Alfredo López Austin constitue un plaisir non négligeable pour qui souhaite s'approcher de la pensée mésoaméricaine. L'idée de publier une partie du matériel qu'il propose à ses étudiants est donc une opportunité unique dans la mesure où ce matériel n'est pas accessible sur des sites comme Scribd ou Academia. À travers une série de tableaux synoptiques adaptés pour le format de la revue, López Austin propose sa conception du calpulli, des différences entre pipiltin et macehualtin, de l'organisation sociale de México-Tenochtitlán en fonction de ces deux groupes, de la classification des terres, de l'organigramme du pouvoir tenochca et la justification de la guerre, des raisons utilisées pour justifier la guerre, de la répartition du tribut, et des relations inter-états.

De son côté, la chercheuse Frances Berdan revient sur la fragilité du modèle économique reposant sur le tribut imposé par la Triple Alliance mexica aux vastes territoires et cultures qui furent soumis.

Pour sa part, Luz María Mohar Betancourt nous propose une plongée dans deux documents fondateurs des études sur le tribut imposé par les Mexicas : la Matricula de Tributos (publiée comme numéro hors-série 12) et la seconde édition du Codex Mendoza. Elle expose les principaux produits demandés en tribut et explique leur (f)utilité pour la société mexica.

Suit l'historien Bernardo García Martínez qui démontre comment le modèle d'imposition créé par les Mexicas fut réutilisé judicieusement par les conquérants espagnols à leur avantage. Malgré de nécessaires adaptations, le système socio-politique et le découpage administratif préexistants furent des éléments non négligeables du "succès" de la fiscalité castillane, même si certains groupes furent exemptés.

La sociologue Alicia Barabas nous propose une vision contemporaine du tribut dans un court article sur le système de travail communautaire dans les populations indigènes actuelles, notamment dans la région d'Oaxaca. Cet aspect ethnographique peu connu du grand public nous montre les survivances du tribut de l'individu envers sa communauté.

Comme dans chaque numéro, on retrouvera certaines rubriques récurrentes. On retrouve ainsi une présentation du Codex Veytia par Xavier Noguez et la réflexion d'Eduardo Matos Moctezuma sur l'identité de la divinité sculpté le grand monolithe de Coatlinchan.

On notera enfin l'article de Leonardo López Luján, qui depuis sa retraite française, nous propose une nouvelle contribution sur l'histoire de l'archéologie mexicaine : il s'agit en l'occurence de nous présenter la première publication archéologique rédigée par l'Italien Claudio Linati sur des recherches effectuées sur l'Ile des Sacrifices.

[Mis à jour le 21/11/2013 : Suite à un courrier de lecteur, nous avons apporté quelques précisions dans le premier paragraphe pour éviter des confusions et de mauvaises interprétations. En aucun cas, nous ne remettons la capacité et l'intégrité du conseil éditorial de la revue Arqueología mexicana. Nous souhaitions nous faire l'avocat du diable.]
Partager

dimanche 17 novembre 2013

La plus ancienne fresque maya retrouvée à La Blanca, Petén

Voici une nouvelle intéressante en ces temps de vaches maigres du côté de l'archéologie mexicaine. L'INAH reste peu loquace pour commenter les projets et les découvertes archéologiques depuis quelques mois et l'arrivée María Teresa Franco.

La Blanca est un petit site maya ayant connu son apogée durant le Classique. Situé dans le département du Péten, au Guatemala, La Blanca est explorée et fouillée depuis 2004 par une équipe interdisciplinaire hispano-guatémaltèque co-dirigée par Cristina Vidal et Gaspar Muñoz Cosme. Ce projet scientifique est le fruit d'un accord entre l'Université de Valence, l'Université Polytechnique de Valence et l'Université San Carlos au Guatemala.

Des fouilles antérieures ont permis d'établir la présence de deux petits temples pyramides et différents bâtiments de nature. Une grande place pourrait avoir accueilli jusqu'à 20000 individus lors de rituels importants. De nombreux graffiti et des peintures murales y ont été retrouvés. La technique de peinture sur surface sèche est d'ailleurs la plus fréquente dans la zone maya. L'annonce récente de la découverte d'une fresque au sens propre du terme montre l'étendue des techniques picturales et artistiques des Mayas à cette époque. Selon Vidal, il s'agirait même de la fresque maya la plus ancienne retrouvée à ce jour. Elle a été repérée sur le mur d'une pièce appartenant à un édifice construit lors du Classique tardif, voir terminal entre 600 et 900 de notre ère.


Photo : AFP/HO

Vidal explique que la scène représente différents personnages : si la majorité sont des hommes, on peut également voir des femmes et des enfants. Un homme est peint de noir : il s'agit possiblement d'un prêtre. On peut voir un second individu saisir la chevelure d'un captif d'une main et maintenir les mains de ce dernier derrière son dos. Une séquence de glyphes surmonte la scène. Il pourrait s'agir d'une présentation d'offrandes à un personnage d'une certaine importance.

La découverte a suffisamment d'importance pour être publiée (traduite de l'espagnol) dans Le Monde du 16 novembre.

Références bibliographiques
VÁZQUEZ DE ÁGREDOS PASCUAL, M. L., M. T. DOMÉNECH CARBÓ, & A. DOMÉNECH CARBÓ. (2007). The colour palette in the architecture of la blanca (Petén, Guatemala). Comparison between that of the Mayan owlands and that used in other civilizations of the ancient world. Arché, 2, 125-130. http://hdl.handle.net/10251/32255

VIDAL LORENZO, C., G. MUÑOZ COSME, J. A. VALDÉS, M. L. VÁSQUEZ DE ÁGREDOS, & R. TORRESMANZO. (2008). La Blanca, Petén: Nuevas aportaciones a la investigación arqueológica de la Acrópolis y la Plaza Norte. In J.P. Laporte, B. Arroyo & H. Mejía (Eds.), XXI Simposio de Arqueología en Guatemala, 2007 (pp. 501-524). Guatemala: Museo Nacional de Arqueología y Etnología. Retrieved from http://www.asociaciontikal.com/pdf/32_-_Vidal_et_al.07.pdf
Partager

Raíces 127 - Taller antropológico con Mara León

Cette semaine dans Raíces, nous avons voulu mettre en avant l'initiative de diffusion proposée par Mara León à Coatzacoalcos, ville pétrolière de l'état de Veracruz. Mara a eu la gentillesse de nous expliquer l'origine, le développement et le contenu des activités de cet atelier anthropologique destiné à tous les publics.

Nous vous invitons à réécouter cet entretien sur le site Archive en format mp3 et ogg.



Vous pourrez également le télécharger sur Souncloud pendant les quatre prochaines semaines.



Expositions
Ajawo'ob El tiempo de los señores mayas, Museo Regional de Antropología e Historia, Aguascalientes, jusqu'en février 2014.
La serpiente recapitada, lobby del Museo Nacional de Antropología, Mexico, D.F., jusqu'au 27/10.
Teotihuacan. Tres piramides en el paisaje ritual, Museo del Templo Mayor, México, D.F., jusqu'en février 2014.

Aztecs : Conquest and Glory, Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa, Wellington, Nueva Zelanda, jusqu'en février 2014.

Cuevas de Yagul y Mitla: el paisaje cultural eterno, Musée de site d'El Tajín.

Paisajes Mayas, hilos de luz, Museo del Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en janvier 2014.


Événements académiques
Cours Musique et anthropologie en Mésoamérique. Une approche des cultures musicales préhispaniques. Proposé par Gonzalo Alejandro Sánchez Santiago. Amphithéâtre Fray Bernardino de Sahagún, Musée National d'Anthropologie. Tous les samedis du 9 au 30 novembre de 10 à 13 h.

Conférence Códice Azoyú 2 par Gerardo Gutiérrez dans le cycle de conférences “Los códices mesoamericanos: otras miradas", Auditorio Fray Bernardino de Sahagún del MNA, le 19/11/2013 à 19 h.

Cours Centroamérica indígena: arte, historia y arqueología, École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, Salle Eyra Cárdenas (Usos múltiples), 22/10 à 14 h. Jusqu'au 19/11. Renseignements : educacioncontinua.enah@inah.gob.mx.

Séminaire permanent d'Histoire et Anthropologie des religionsÉcole Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, 22/11 à midi.

III Simposio de arqueología en el estado de HidalgoAuditorio Salvador Toscano, Centro INAH Hidalgo, Pachuca, 21 et 22/11.

Conférence "La Pirámide de la Serpiente Emplumada, sus descubrimientos y su significado", par Amphithéâtre Eduardo Matos Moctezuma, 23/11 à 10h.

Cours La vie, l'art et la musique dans le Guatemala colonial. Donné par Dieter Lenhhoff, Museo Popol Vuh, La Antigua, tous les mercredis jusqu'au 27/11.

Conférence Arqueología en la Cuenca Mirador, par Richard Hansen, directeur du Proyecto Arqueológico Cuenca Mirador, Museo Popol Vuh, La Antigua, 21/11 à 18 h.

Médias
Programme Antropológicas, Canal OnceTV México, "Mestizaje, sociedad y vida cotidiana", 20/11 à 20 h, rediffusion 24/11 à 17 h.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, les 31/10 et 14/11/2013 avant son émission le 16/11/2013. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.


Partager

dimanche 10 novembre 2013

Raíces 126 - Édition critique du livre des rites de Diego Durán avec Paloma Vargas

Paloma Vargas est une jeune chercheuse mexicaine qui vient de présenter son doctorat en France (École des Hautes Études en Sciences Sociales) et en Espagne (Université de Pampelune). À la fois ethnohistoire, philologue et anthropologue, Paloma nous donne à connaître l'oeuvre de Diego Durán.

Comme chaque semaine, vous pouvez retrouver ce programme en balado sur Archive en format mp3 et ogg. Vous pouvez le télécharger et le partager selon votre envie sur les réseaux sociaux ou votre site internet. Indiquez seulement les crédits des auteurs.



Il sera également disponible sur Soundcloud pendant le prochain mois.




Références
DURÁN, D. (1579). Historia de las Indias de Nueve España e islas de la Tierra Firme. Disponible en línea el 09/11/2013 : http://bdh.bne.es/bnesearch/detalle/3273450 .
DURÁN, D. (1967). Historia de las Indias de Nueve España e islas de la Tierra Firme (Angel María Garibay K Ed.). México,: Editorial Porrúa.
OBREGÓN, G. (1975). Los Tlacuilos de fray Diego Durán. México: Museo Nacional de Antropología.
PEPERSTRAETE, S. (2007). La "Chronique X" : reconstitution et analyse d'une source perdue fondamentale sur la civilisation Aztèque, d'après l'Historia de las Indias de Nueva España de D. Durán (1581) et la Crónica Mexicana de F.A. Tezozomoc (ca. 1598), BAR international Series. Oxford: Archaeopress.

Expositions
Ajawo'ob El tiempo de los señores mayas, Museo Regional de Antropología e Historia, Aguascalientes, jusqu'en février 2014.
La serpiente recapitada, lobby del Museo Nacional de Antropología, Mexico, D.F., jusqu'au 27/10.
Teotihuacan. Tres piramides en el paisaje ritual, Museo del Templo Mayor, México, D.F., jusqu'en février 2014.
Aztecs : Conquest and Glory, Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa, Wellington, Nueva Zelanda, jusqu'en février 2014.

Événements académiques
Cours Musique et anthropologie en Mésoamérique. Une approche des cultures musicales préhispaniques. Proposé par Gonzalo Alejandro Sánchez Santiago. Amphithéâtre Fray Bernardino de Sahagún, Musée National d'Anthropologie. Tous les samedis du 9 au 30 novembre de 10 à 13 h.

Cours Centroamérica indígena: arte, historia y arqueología, École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, Salle Eyra Cárdenas (Usos múltiples), 22/10 à 14 h. Jusqu'au 19/11. Renseignements : educacioncontinua.enah@inah.gob.mx. 


Cours d'Épigraphie maya, École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, tous les lundis et mercredis jusqu'au 11/12 à 13 h.

Conférence Entre le divin, l'animal et l'humain. Les concepts de teotl et teixiptla dans la religion mexica préhispanique. Avec Anastasia Kalyvta, Amphithéâtre Javier Romero Molina, ENAH, Mexico, D.F., le 11/11 à 11 h.

XVeme Colloque International sur les Otopames, Université Interculturelle de l'État de México, San Felipe Progreso, du 11 au 15/11.

XVIII Rencontre de Chercheurs de la Huasteca, Visions y rétrospective. El Colegio de San Luis Potosí, San Luis Potosí, du 11 au 16/11.

Cours La vie, l'art et la musique dans le Guatemala colonial. Donné par Dieter Lenhhoff, Museo Popol Vuh, La Antigua, tous les mercredis jusqu'au 27/11.

5° anniversaire du Laboratoire d'archéozoologie. Musée National des Cultures, Mexico, D.F. 15/11.

XVII Coloquio Internacional de Antropología FísicaMusée Régional d'Histoire de Colima, Salles de la Pinacothèque “Alfonso Michel”, Théâtre Hidalgo, du 12 al 15/11.

Médias
Revue Antropológicas, Canal OnceTV México, tous les mercredis à 20 h et dimanches à 17 h. Vida cotidiana en el Clásico Mesoamericano.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, les 24/10 et 07/11/2013 avant son émission le 09/11/2013. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.
Partager

dimanche 3 novembre 2013

Raíces 125 - Santiago Genovés avec José Luis Vera Cortés

Cette semaine nous nous sommes entretenus avec José Luis Vera Cortés, directeur de l'École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, pour évoquer la mémoire d'une grande figure de l'anthropologie mexicaine, Santiago Genovés.

Comme chaque semaine, nous vous proposons de réécouter et télécharger le balado du programme en format  mp3 et ogg.



Vous pourrez le télécharger directement sur Soundcloud.



Références bibliographiques
Chouza, Paula. Santiago Genovés, el antropólogo que se embarcó en la balsa ‘Acali’. El País, 11 de septiembre del 2013, disponible en línea el 03/10/2013: http://sociedad.elpais.com/sociedad/2013/09/11/actualidad/1378936340_785074.html .

Semblanza Santiago Genovés, 2002. En linea, disponible el 03/10/2013 http://www.revista.unam.mx/vol.3/num2/sembla1/.

Serván, Mirna. "De la duda y la ambigüedad nace la investigación", La Jornada, 6 de marzo del 2000, disponible en línea el 03/10/2013 : http://www.jornada.unam.mx/2000/03/06/cien-galeria.html

Ventura, Abida. "Fallece Santiago Genovés, precursor de la antropología", El Universal, 7 de septiembre del 2013, disponible en línea el 03/10/2013: http://www.eluniversal.com.mx/cultura/2013/impreso/fallece-santiago-genoves-precursor-de-la-antropologia-72537.html .
Conferencia del Coloquio en homenaje postúmo a Santiago Génoves: http://www.iia.unam.mx/media/videos/HomenajeGenoves.php .

Expositions
Ajawo'ob El tiempo de los señores mayas, Museo Regional de Antropología e Historia, Aguascalientes, jusqu'en février 2014.
La serpiente recapitada, lobby del Museo Nacional de Antropología, Mexico, D.F., jusqu'au 27/10.
Teotihuacan. Tres piramides en el paisaje ritual, Museo del Templo Mayor, México, D.F., jusqu'en février 2014.
Aztecs : Conquest and Glory, Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa, Wellington, Nueva Zelanda, jusqu'en février 2014.

Événements académiques
Cours Centroamérica indígena: arte, historia y arqueología, École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, Salle Eyra Cárdenas (Usos múltiples), 22/10 à 14 h. Jusqu'au 19/11. Renseignements : educacioncontinua.enah@inah.gob.mx. 

Cours d'Épigraphie maya, École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, tous les lundis et mercredis jusqu'au 11/12 à 13 h.

La unidad urbana de la Pirámide del Sol, conférence d'Alejandro Sarabia. Museo del Templo Mayor, 9/11 à 10 h.

Séminaire Cambio Climático y Procesos Culturales. Exposition “La paleodieta en Xochicalco y el final de su historia”, por Mayán Cervantes, Salle 1 de la Coordination National de Anthropologie, 6/11 à 10 h.

Histoire de l'indigénisme au Mexique, Moisés Sáenz por Javier Guerrero, Programme Universitaire Mexico Nation Multiculturel, Río Magdalena 100, col. La Otra Band, Del. Álvaro Obregón, 6/11 à 17 h.

Cours Afroamérica la tercera raíz, tous les jeudis du 7/11 au 5/12, coût de 500 pesos.

Médias
Revue Antropológicas, Canal OnceTV México, tous les mercredis à 20 h et dimanches à 17 h.


Publication de San Andrés Huixtac. En el lugar de las piedras blancas. Coordonné par Anabella Barragán Solís, ENAH.

Revue Diario de campo 12, avril-juin 2013 publié par la Direction d'Anthropologie de l'INAH.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, les 17 et 24/10/2013 avant son émission le 2/11/2013. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.
 
Partager

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails