lundi 30 novembre 2015

Compte-rendu Arqueología mexicana 136

En dehors des fouilles de Tenochtitlan, nos connaissances sur les villes et communautés qui furent construites autour des différents lacs sont lacunaires et fragmentaires. L'urbanisation galopante durant le dernier siècle a mis à mal le patrimoine archéologique et c'est souvent lors de fouilles de sauvetage qu'on redécouvre les cultures et les groupes qui se sont succédé les trois derniers millénaires. Ce n'est pas pour rien que plusieurs délégations qui composent le district fédéral sont les lointaines héritières de sites préhispaniques. L'année dernière Arqueología mexicana nous proposait un excellent panorama de ce qu'avait été Coyoacan. Dans le numéro qui nous concerne ce sont Azcapotzalco et Tacuba qui sont passées au crible.



Il s'agit aussi de faire le point sur un groupe qui domina en son temps les peuples de ce petit bout du Haut Plateau central et auquel était soumis les Mexicas: les Tépanèques. Xavier Noguez, par ailleurs chroniqueur régulier de la revue, a été chargé de l'édition du dossier. L'ethnohistorien présente un document méconnu intitulé les moulins de Tacuba. Exécuté en 1587, c'est un des rares documents coloniaux à évoquer Tacuba/Tlacopan. Comme souvent à l'époque, il fut dessiné à des fins juridiques par un artiste (tlacuilo) qui utilisa autant d'éléments graphiques autochtones avec la présence des glyphes altepetl pour représenter Tlacopan et Tenochtitlan qu'européens pour représenter les moulins.

L'article de Susana Lam García est un résumé des principales fouilles de sauvetage effectuées à Azcapotzalco. Sa réflexion est organisée selon deux axes. D'une part elle reprend la chronologie de l'occupation de la région. D'autre part elle décrit les principales découvertes en fonction des découvertes effectuées. L'ensemble est parfaitement documenté mais comporte une bibliographie plus qu'incomplète : on peut observer de nombreuses références qui n'ont pas leur correspondance dans la bibliographie. Souhaitons que ce soit un oubli fortuit. 

L'archéologue Luis Córdoba Barradas a travaillé sur l'organisation des espaces dans les trois villes d'Azcapotzalco, de Cuauhtitlan et Tultitlan. Pour ce faire, il a longtemps étudié les vestiges céramiques retrouvés à Azcapotzalco. Il nous rappelle qu'après la conquête du "Lieu de la fourmilière" et la victoire mexica en 1428, la ville fut divisée en une partie tépanèque et une autre mexica. Chacune disposait d'un tlatoani. En dépit de cette division géopolitique, on y utilisait alors le même type de céramique.

Dans un article à huit mains, Leonardo López Luján, Jorge Talavera, María Teresa Olivera et José Luis Ruvalcaba Sil nous présente les évidences ethnohistoriques et archéologiques du passé artisanal d'Azcapotzalco. C'est dans la partie mexica de la ville, et le quartier de San Miguel Amantla que s'est développée une industrie de l'argent qui fournissait directement le tlatoani et les besoins de sa cour. Les auteurs citent en particulier les Primeros memoriales de Sahagun : le dieu patron de la ville, Otontecuhtli, était le dieu des orfèvres et des sculpteurs. Le fait que ce "Seigneur des Otomís" rappellent le sustrat culturel antérieure à l'occupation mexica : les Tépanèques étaient probablement un groupe otomi-matlazinca. La tradition d'orfèvrerie d'Azcapotzalco a durée jusqu'au XVIIe siècle. Restait à trouver les preuves archéologique de ce prestigieux passé artisanal. Elles sont apparues lors des fouilles de la ligne 6 du métro. Pas moins de 320 individus ont été retrouvés à cette occasion. Celui de l'enterrement 230 a particulièrment attiré l'attention des archéologues : après un examen médico-légal, l'individu présentait différentes pathologies dentaires d'importance et des traumas articulaires liés à sa position de travail. Il était accompagné d'une offrande mortuaire peu commune, composée de deux labrets en bronze, métal peu utilisée dans cette partie du monde, et de morceaux de bois fossilisé. Différents fragments de coquillages, de résine, de pierres semi-précieuses et deux barres en cuivre, et un bois de cerf sculpté en forme de Xochipilli complétaient l'offrande.

Carlos Santamarina Novillo, historien à l'Université complutense de Madrid, revient sur la figure clé de l'histoire d'Azcapotzalco : Tezozomoc. En utilisant le Codex Azcatitlan et le Codex Mendoza, il détermine son importance dans la généalogie de Tlatelolco et de Tenochtitlan et établit la possible intervention d'Itzcoatl et de Moctezuma dans la mort de Chimalpopoca.

María Castañeda de la Paz prolonge l'étude des informations ethnohistoriques dont nous disposons sur la date clé de 1428, prélude de la Guerre tépanèque au cours de laquelle surgit la figure d'Itzcoatl. Ce moment marquera la rapide expansion du territoire rendant tribut au huey tlatoani de Tenochtitlan. La chercheuse de l'Institut de Recherches Anthropologiques de l'UNAM, comme Michel Graulich en son temps, explique comment les Mexicas réécrivirent l'histoire de la région en omettant tout ce qui pouvait avoir trait à Acolhua, le groupe autochtone descendant des Toltèques.

Le dernier article de ce dossier est un travail d'histoire contemporain proposé par Bernardo García Martínez, historien et professeur au Collège du Mexique. Il nous donne un rapide aperçu de l'urbanisation galopante et anarchique qui a marqué Tacuba, faisant de cette ville préhispanique un quartier absorbé par la ville grandissante. On y trouve de très beaux clichés datant pour certains du début du siècle dernier.



Palacio municipal de Tacuba, ca. 1920.

Autour de ce dossier gravitent des articles forts différents. Il y a notamment ce résumé des travaux ethnographiques de José Medina González Dávila sur les croix amérindiennes dans cette région culturelle à cheval entre États-Unis et Mexique où vivent les Apaches.

L'archéologue Silvia Garza Tarazona nous propose une réflexion sur une peinture murale relevée sur un autel, à proximité du Jeu de balle Est de Xochicalco. L'auteur estime qu'il s'agit d'une version stylisée des reliefs sculptées sur la partie supérieure du monument emblématique de cette cité apparue et disparue lors de l'Épiclassique. On peut y voir quatorze personnages assis et répartis en deux groupes. 

Un autre papier propose un résumé de prospections archéologiques sur les sites de Chactun, Tamchen y Lagunita. Situés dans une zone "sombre" à 40 kms au nord de Xpujil, certains avaient été oubliés depuis les expéditions du Carnegie Institute dans les années 1930. Si Chactun se caractérise par une grande monumentalité et plusieurs registres hiéroglyphiques, Tamchen a la particularité de compter pas moins de trente chultunes (puits artificiels) sur ces deux places principales. Selon une première séquence céramique, Tamchen a été occupée depuis le Préclassique moyen au Classique terminal. L'article rédigé par I. Sprjac, Octavio Esparza, Arianna Campiani, Atasta Flores, Ales Martesic et Joseph Ball évoque un dernier site : Lagunita. Ce site avait été répertorié dans les années 1970 mais il n'y eut aucune publication formelle à son sujet. Pourtant les auteurs insistent sur la grande quantité d'autels (douze) et de stèles (10) inventoriés lors de leurs reconnaissance. Mais leurs découvertes posent plus de questions qu'ils ne trouvent de réponses.

Dernier rubrique à ne pas négliger, "Mensonges et vérités" d'Eduardo Matos Moctezuma s'intéresse à l'interprétation un tant soit peu farfelue d'une sculpture serpentiforme à visage humain retrouvée à Metlaltoyuca en 1865 lors d'une expédition dirigée par Ramón Almaraz. Un des membres de l'expédition, Antonio García Cubas, estimait qu'il s'agit de la représentation d'une momie égyptienne quand il s'agit probablement d'une image de Cihuacoatl. Matos rapporte également que la pièce ne fut jamais transportée au Musée de la rue Moneda et qu'il n'en existe aucun registre au Musée National d'Anthropologie, ni à Metlaltoyuca.







Partager

dimanche 29 novembre 2015

Raíces 231 - Observations archéoastronomiques à Cañada de la Virgen avec Rossana Quiróz Ennis

Cette semaine, Raíces retourne dans l'état du Guanjuato en compagnie de Rossana Quiróz Ennis, archéologue et archéoastronome. La chercheuse de l'INAH nous explique les différentes orientations archéoastronomiques relevées sur le site de Cañada de la Virgen.

Comme chaque semaine, vous pourrez télécharger et partager librement ce programme en format .ogg et .mp3.


Crédits musicaux

  1. Jorge Reyes - Los señores del tiempo
  2. Jorge Reyes - Agua celestre
Références bibliographiques
Martínez Bravo, Francisco Javier. (2013). La arquitectura como escenario del poder en Cañada de la Virgen. Oficio, I (1), 15-39. Facsimile disponible el 09/06/2015: http://goo.gl/tbzgA1.

García Moreno, G. (2010). Cañada de la Virgen, Guanajuato. Arqueología mexicana, XVI (92).

Quiroz Ennis, R. (2013). Orientaciones astronómicas en la zona arqueológica Cañada de la Virgen y en la cuenca central del río Laja. Tesis de doctorado, Universidad Nacional Autónoma de México: Instituto de Investigaciones Antropológicas. Disponible el 09/06/2015: https://goo.gl/dZFNxq.

Quiroz Ennis, R. (2015). El cerro y el cielo. México: INAH.

Expositions
Exposition Máscaras mexicanas, simbolismos velados, Palais national, Mexico.

Exposition Mayas, el lenguaje de la belleza, Musée Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en février 2015.

Exposition Alebrijes en Cancún, Musée Maya de Cancún, Cancún, jusqu'en janvier 2016.

Exposition Dechados de virtudes, Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, jusqu'au 17 de enero 2016. 

Événements académiques
UNAM
Cours de spécialisation en études afromexicaines Las culturas afroamericanas: interculturalidad y otredad, Programme Universitaire d'Études de la Diversité Culturelle y l'Interculturalité, 30/11-05/12, de 10 h à 14 h. Coordonné par Luz María Martínez Montiel. Renseignements : http://www.nacionmulticultural.unam.mx.

Séminaire permanent Antropología visual, avec Mario Castillo Hernández, IInstitut de Recherches Anthropologiques, UNAM, México, D.F., salle 121, 1/12 de 16h à 19h . 

Diplôme Los mayas, Maison des Humanités, UNAM, du 24/02/2015 au 19/04/2016 (47 sesiones), 1/12 de 17h à 20h. Renseignements difhum@unam.mx.

Séminaire permanent Antropología, poder y ruralidades, con Dr. Hernán Salas Quintanal y Dra. Paola Velasco Santos, Instituto de Investigaciones Antropológicas, UNAM, México, 2/12, de las 17 a las 20 horas.

Séminaire permanent Etnografía de la cuenca de México, coordinadores Dr. Andrés Medina Hernández, Mtra. Teresa Romero, Instituto de Investigaciones Antropológicas, UNAM, México, Salón de Usos Múltiples, 3/12, de 11h à 14h.

Centre Yuri Knorosov
Cours basique d'épigraphie maya: apprends à lire les hiéroglyphes, Centre d'épigraphie Yuri Knorosov, Mérida, Pasaje Picheta (calle 61 entre 60 y 62), avec Guillermo Kantún, 30/11 de 16 h à 18 h. Renseignements : kaan.ajaw@hotmail.com.

Colloque  International Histoyre du Méchique André Thevet, mémoire aztèque et archives au XVIe siècle, salles D29 y 31, Université de Toulouse Jean Jaurés, 3/12 de 14h30 à 17h30, 4 y 5/12 de 9h30 à 17h30.

Journées académiques sur les systèmes d'écriture hiéroglyphique maya y nahuatl, Bibliothèque Francisco de Burgoa, Université Autonome Benito Juárez de Oaxaca, 3-4/12, de 10 h à 14 h. 


Table ronde de Tenochtitlan "Al pie del Templo Mayor: excavaciones y estudios recientes: Templo Mayor, Cuauhxicalco, Calmécac, Templo de Ehécatl, Juego de Pelota y Huei Tzompantli", Grand Salle du Collège National, Mexico. 30/11-4/12, de las 10 a las 15 horas. Entrée libre, retransmisision en direct : http://www.colnal.mx.

Diplôme Historia y antropología de las religiones, Sala Eyra Cárdenas École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, Mexico, 30/11 de 17 h a las 20 h. Renseignements  http://enah.edu.mx/index.php/religiones.

Séminaire d'Anthropologie Linguistique, Salle de Juntas de la Direction de Linguistique de l'INAH, 2/12 , de 11 h à 15 h.

Séminaire permanent d'Anthropologie Linguistique, avec Ana Celia Zentella,  Musée National d'Anthropologie , Mexico, 5/12, de 11 h à 15 h.

Conférence La mirada de los dioses: arqueología con drones, avec Alejandro Boneta y Armandina Monroy, Zone Archéologique Xochicalco, Miacatlán, 4/12 de 10 h à 11 h.


Publications
Revista Ichan Tecolotl, 303, Gobierno abierto en México, CIESAS.

FIL Guadalajara
Garone Gravier, Marina (2015). Historia de la tipografía colonial para lenguas indígenas. México: CIESAS. Salón A, 29/11, 18 horas.

Mohar Betancourt, Luz María (coord.). Tetlacuilolli. Códices mexicanos en Gran Bretaña, México: CIESAS, Salón D, 01/12, 17 horas.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été enregistré au Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, le 11/06/2015 et le 26/11/2015 dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, Mexique, avant son émission le 28/11/2015. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.
Partager

vendredi 27 novembre 2015

Mesa redonda Tenochtitlan

Voilà un événement qui ne manquera pas de ravir les étudiants, chercheurs et enseignants qui s'intéressent de près à la civilisation mexica. L'INAH, à travers le Projet d'Archéologie Urbaine et le Projet Grand Temple dirigés respectivement par Raul Barrera et Leonardo López Luján, propose une table ronde remarquablement "copieuse" à partir du 30 novembre prochain. Le Collège National, situé à deux pas de la zone archéologique, sera le siège de cet événement hors-norme qui durera jusqu'au 4 décembre prochain.


Le programme des présentations annoncées est d'ores et déjà disponible sur la page Facebook de la Table ronde Tenochtitlan. Nous en reproduisons ici le contenu, non sans indiquer que les spectateurs de la Grand Salle du Collège National auront accès à des informations de premières sur les fouilles et découvertes faites depuis 2006 dans la Zone archéologique et les quartiers attenants.


Cerise sur le gâteau pour nos lecteurs ne pouvant se rendre sur place, vous pourrez toujours voir l'intégralité de la Table Ronde directement sur la chaîne du Collège National sur Youtube.




Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com

Pour celles et ceux qui n'auraient pas pu voir la première journée d'activités de la table ronde, vous pouvez toujours rattraper votre retard en regardant la vidéo suivante.



Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com

En ce qui concerne la deuxième journée, suivez ce billet pour des mises à jour quotidiennes.


Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com


Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com


La troisième journée de la table ronde a fait la part belles aux études de paléobotanique et d'archéozoologie. Comme le précise Eduardo Matos, c'est une porte ouverte sur la manière de comprendre la pensée mexica qui s'ouvre.

Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com



Quatrième journée de présentations au Collège national. Deux vidéos ont été mises en ligne sur le compte du Collège National.

Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com



Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com



Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com





Voici les vidéos de la dernière journée d'actvités de la Table Ronde de Tenochtitlan. On en redemande !






Partager

jeudi 26 novembre 2015

Conférence magistrale Deux siècles de fouilles au Grand Temple de Tenochtitlan avec Leonardo López Luján

On ne vous présente plus Leonardo López Luján, lecteur avisé de ce carnet et chercheur récemment récompensé par le Forum archéologique de Shanghai, faisant du Projet Archéologique Grand Temple l'un des dix meilleurs au monde. Il y a quelques années, López Luján avait fait une remarquable présentation des fouilles entreprises depuis plus de deux siècles dans le centre de la capitale mexicaine au Musée Popol Vuh de l'Université Francisco Marroquin, au Guatémala.

Le chercheur et académicien mexicain a récemment repris et mis à jout ce thème lors de sa récente conférence magistrale à Monterrey, lors du dernier Colloque d'Anthropologie, Paléontologíe et Anthropologie de Noreste du Mexique. Nous vous proposons cette vidéo et vous invitons à consutter les nombreuses publications, individuelles ou collectives, mis en ligne sur ses comptes Mesoweb, Academia ou Researchgate.


Références bibliographiques
López Austin, Alfredo, and Leonardo López Luján
2010 El sacrificio humano entre los mexicasArqueología Mexicana 17(103):20-29. Mexico.

López Luján, Leonardo, and María Barajas Rocha
2010 El monolito de la Tlaltecuhtli y sus ofrendas asociadas. Brochure for the temporary exhibition "Moctezuma II: tiempo y destino de un gobernante," Museo del Templo Mayor. Instituto Nacional de Antropología e Historia, Mexico.

López Luján, Leonardo
2014 El Proyecto Templo Mayor (2007-2014). In El Templo Mayor. A un siglo de su descubrimiento, pp. 76-78, 86-89. Special edition 56. Arqueología Mexicana, Mexico.

López Luján, Leonardo, and Luis A. Barba, eds.
2010 La Casa de las Águilas. Reconstrucción de un pasado. Exposición temporal en el Museo del Templo Mayor. Instituto Nacional de Antropología e Historia; Asociación de Amigos del Templo Mayor, Mexico.

López Luján, Leonardo
2010 Tlaltecuhtli. Fundación Conmemoraciones 2010; Instituto Nacional de Antropología e Historia, Mexico.

López Luján, Leonardo
2011 El ídolo sin pies ni cabeza: La Coatlicue en el siglo XVIIIEstudios de Cultura Náhuatl 42:203-232. Mexico.

López Luján, Leonardo, ed.
2012 Humo aromático para los dioses. Una ofrenda de sahumadores al pie del Templo Mayor de Tenochtitlan. Instituto Nacional de Historia e Antropología, Mexico.



Partager

mardi 24 novembre 2015

Conférence magistrale La cosecha gloriosa: el cacao y el sacrificio humano en Mesoamérica avec Oswaldo Chinchilla

Oswaldo Chinchilla est professeur d'anthropologie à l'Université d'Yale. Il a également enseigné à l'Université San Carlos au Guatemala et a exercé les fonctions de conservateur au Museo Popol Vuh Francisco Marroquín. Il a participé et/ou mené des campagnes de fouilles sur différents sites archéologiques guatémaltèques, notamment à El Baúl. Dans cette conférence enregistrée le 27 août 2007, l'archéologue guatémaltèque revient sur l'association a priori inattendue entre le cacao et le sacrifice humain.




Références
Anthropology.yale.edu,. (2015). Oswaldo Chinchilla | Department of Anthropology. En ligne, le 20 novembre 2015, http://anthropology.yale.edu/people/oswaldo-chinchilla.

Chinchilla Mazariegos, Oswaldo. Tecum, the fallen sun: Mesoamerican cosmogony and the Spanish conquest of Guatemala. Ethnohistory 60:693-719, 2013.

Chinchilla Mazariegos, Oswaldo. Archaeology in Guatemala: Nationalist, Colonialist, Imperialist. In Oxford Handbook of Mesoamerican Archaeology, Christopher A. Pool and Deborah L. Nichols (éds.), pp. 55-68. Oxford University Press, New York, 2012.

Chinchilla Mazariegos, Oswaldo. Cotzumalguapa: La ciudad arqueológica. El Baúl, Bilbao, El Castillo. F&G Editores, Guatemala, 2012.

Chinchilla Mazariegos, Oswaldo. Imágenes de la mitología Maya. Museo Popol Vuh, Universidad Francisco Marroquín, Guatemala, 2011.


Chinchilla Mazariegos, Oswaldo. The Flowering Glyphs: Animation in Cotzumalhuapa Writing. In Their Way of Writing: Scripts, Signs and Notational Systems in Pre-Columbian America, Elizabeth Boone and Gary Urton (éds.), pp 43-75. Dumbarton Oaks, Washington, D.C., 2011. 
Partager

dimanche 22 novembre 2015

Raíces 230 - La restauration du masque de K'inich Janaab' Pakal avec Laura Filloy

Raíces a de nouveau reçu avec plaisir Laura Filloy Nadal, restauratrice au Musée National d'Anthropologie. Lors de son précédent passage dans les studios de Radio UDEM, Laura Filloy nous avait parlé du jade, de son exploitation, de son travail et de son symbolisme pour les peuples mésoaméricains. 


Aujourd'hui, elle nous parle de ses travaux de restauration sur une pièce emblématique, le masque du souverain K'inich Janaab' Pakal, des différents défis que représentaient l'étude et la restauration des pièces. Ce sont ces travaux qu'elle a également exposée dans sa thèse doctorale publié il y a peu dans la collection BAR International Series.

Comme chaque semaine, vous pourrez télécharger et partager librement ce programme en format .ogg et .mp3.



Crédits musicaux
1. Lorena Tassinari - Zuhuy mayae - Virgene maya

2. Lorena Tassinari - Ma_kéeléy

Références bibliographiques
Filloy Nadal, L. (2010). Misterios de un rostro maya: La máscara funeraria de K'inich Janaab' Pakal de Palenque. México, D.F: Instituto Nacional de Antropología e Historia.

Filloy Nadal, L. (2015). Costume et insignes d'un gouvernant maya: K'inich Janaab' Pakal de Palenque. Oxford, BAR International Series.

Melgar Tisoc, E., Solís Ciriaco, R. y Filloy Nadal, L. (2013). "Análisis tecnológico de las piezas de jadeíta y pedernal de cinturón de poder y de la banda frontal de K'inich Janaab' Pakal de Palenque". En A. Velázquez Castro y L. Lowe (eds.), Técnicas analíticas aplicadas a la caracterización y producción de materiales arqueológicos en el área maya, 135-162. México. D.F.: UNAM.

Expositions
Exposition Máscaras mexicanas, simbolismos velados, Palais national, Mexico.

Exposition Mayas, el lenguaje de la belleza, Musée Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en février 2015.

Exposition Alebrijes en Cancún, Musée Maya de Cancún, Cancún, jusqu'en janvier 2016.

Exposition Dechados de virtudes, Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, jusqu'au 17 de enero 2016. 

Événements académiques
UNAM
Conférence La evolución de las economías mayas, los talleres, los patrones de intercambio y las rutas comerciales del periodo clásico con Chloé Andrieu, Salón de usos múltiples, Institut de Recherches Anthropologiques, UNAM, México, D.F., 24/11, a las 12 horas.



Journées de lithique maya, Salle polyvalente, Institut de Recherches Philologiques, Université Nationales Autonome du Mexique, 25-26/11 à partir de 10 h.

INAH
Première table ronde de Tenochtitlan. "Al pie del Templo Mayor: excavaciones y estudios recientes: Templo Mayor, Cuauhxicalco, Calmécac, Templo de Ehécatl, Juego de Pelota y Huei Tzompantli", Grand Salle du Collège National, México. 30/11-4/12, de 10 à 15 h. Entrée libre, transmission en direct : http://www.colnal.mx .



Rencontre Nationale des étudiants. Arqueología del Siglo XXI: Nuevas Perspectivas Mismos Retos Archéologie du XXIe siècle: nouvelles perspectives, mêmes défis, Amphithéâtre Román Piña Chan, École Nationale d'Anthropologie et d'Histoire, Mexico, D.F., 24-26/11, de 10 à 20 h.

II Colloque Les Séminaires de la Direction d'Ethnologie et d'Anthropologie Sociale, Coordination Nationale d'Anthropologie, INAH, San Jerónimo, Mexico, 25-27/11 de 9 h à 17 h.

IV Séminaire d'Anthropologie moléculaire, avec Adrían Martínez Meza, Musée National d'Anthropologie, Mexico, 24/11 de 11 à 13h30. Renseignements : 55536204.

Conférence Les travaux de Sahagun antérieurs au Codex de Florence : les manuscrits madrilènes, avec Miguel Ángel Ruz Barrio, amphithéâtre Fray Bernardino de Sahagún, Musée National d'Anthropologie, Mexico, 24/11 à 19 h.

XI Journées Permanentes d'Archéologíe 2015, Musée du Grand Temple, Mexico, 27/11, de 10h30 à 12h40.
  • 10h00 - 10h50  Margarita Mancilla Medina (PTM-7/INAH), “Las máscaras de madera en las ofrendas del Templo Mayor de Tenochtitlan.”
  • 11h:30 - 12h30  Dr. Emiliano Melgar Tisoc, Mtra. Reyna Solís Ciriaco  (MTM/INAH). “Presencia huasteca en el Templo Mayor.”
Nouvelles
Découverte d'un enterrement comprenant un individu associé avec Ometochtlia, dieu du pulque, Bulletin INAH.

Retour de 976 objets archéologiques volés au Coahuila, Bulletin INAH.

Publications
Uriarte Castañeda, M.T. y Salazar Gil, F., 20154, La pintura mural prehispánica en México V Tomo II, Publicaciones Digitales, consulta 18 de noviembre de 2015, http://www.ebooks.esteticas.unam.mx/items/show/37.

Uriarte Castañeda, M.T. y Salazar Gil, F., 2015, La pintura mural prehispánica en México V Tomo III, Publicaciones Digitales, consulta 18 de noviembre de 2015, http://www.ebooks.esteticas.unam.mx/items/show/38.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été enregistré au Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, le 4/06/2015 et le 19/11/2015 dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, Mexique, avant son émission le 21/11/2015. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.

Partager

vendredi 20 novembre 2015

Conférence magistrale Les tombes royales d'El Perú-Waka

Cette semaine, nous vous proposons de poursuivre notre périple dans l'archéologie guatémaltèque en regardant cette intervention du Dr. Hector Escobedo, archéologue et ancien ministre des sports et de la culture. Grand supporter et dirigeant du club Aurora FC, Escobedo s'est avant tout bâti une solide réputation de mayiste, notamment en co-dirigeant des fouilles sur le site connu comme El Perú ou Waka'. D'une superficie d'1 km²; il est caractérisé par une densité élevée de pyramides (pas moins de 900). La conférence donné par Escobedo date un peu mais elle comprend des informations de premier ordre sur les pratiques funéraires des élites de ce site.


Pour en savoir, nous vous invitons à visiter la page officiel du projet archéologique El Perú-Waka, résultat d'une coopération étroite entre l'Université Washington de Saint Louis et l'Université San Carlos. 
Partager

dimanche 15 novembre 2015

Raíces 229 - Le site chiapanèque de Cantón Corralito avec Tomás Pérez Suárez.



Il y a quelques mois, nous avons eu le plaisir de pouvoir nous entretenir avec Tomás Pérez Suárez, archéologue, mayiste et enseignant-chercheur au Centre d'Études Mayas de l'Université Nationale Autonome du Mexique. Dans le cadre de son intervention au Festival du Cacao et du Chocolat, Pérez Suárez est revenu sur un petit site de tradition olmèque : Cantón Corralito.
Comme chaque semaine, vous pourrez télécharger librement ce programme en mp3 et ogg librement sur le portail Archive.



Crédits musicaux
  1. Xavier Quijas Yxayotl - Copal Offering
  2. Jorge Reyes - El Templo De Los Desollados

Expositions
Exposition Máscaras mexicanas, simbolismos velados, Palais national, Mexico.

Exposition Mayas, el lenguaje de la belleza, Musée Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en février 2015.

Exposition Alebrijes en Cancún, Musée Maya de Cancún, Cancún, jusqu'en janvier 2016.

Exposition Dechados de virtudes, Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, jusqu'au 17 de enero 2016. 

Événements académiques
UNAM
Séminaire interinstittutionnel La ritualidad mesoamericana en una perspectiva comparativa: historia y antropología de los pueblos indígenas de América, Johanna Broda (coord.), Institut de Recherches Historiques, UNAM, Mexico, D.F., 19/11, de 11 à 15 h. 

INAH
Séminaire permanent de Études sur Guerrero et les régions voisines, Coordination Nacionale d'Anthropologie, Salle Guillermo Bonfil Batalla, 18/11 de 11 à 14 h. Renseignements : guerrero.cnan@gmail.com / guerrero.cnan@inah.gob.mx

Première table ronde de Tenochtitlan. "Al pie del Templo Mayor: excavaciones y estudios recientes: Templo Mayor, Cuauhxicalco, Calmécac, Templo de Ehécatl, Juego de Pelota y Huei Tzompantli", Grand Salle du Collège National, México. 30/11-4/12, de 10 à 15 h. Entrée libre, transmission en direct : http://www.colnal.mx .


Conférence La antigua ciudad de Kaminaljuyu, investigaciones recientes y su protección, avec Bárbara Arroyo, Museo Popol Vuh, Guatemala, 19/11 à 18h30.

Conférence "La nuit est ronde et le temps est bleu" (Patrick Johansson). Le monde et ses représentations au Mexique ancien, avecSylvie Peperstraete, Collège Belgique, Bruselas, 17/11, de las 17 a las 19 horas.


Medias
Estudios de cultura maya, otoño-invierno 2015, Instituto de Investigaciones Filológicas, UNAM.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été enregistré au Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, le 31/07/2015 et dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, Mexique, le 12/11/2015 avant son émission le 14/11/2015. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.


Partager

jeudi 12 novembre 2015

Conférence magistrale CAPAN 2015 William Murray "El arte rupestre ibérico"

Cerise sur le gâteau, le Dr. Murray, à qui nous avons rendu hommage cette année, nous a proposé une réflexion sur différentes images qu'il a pu connaître lors de son dernier voyage en Espagne et au Portugal. Le Dr. Murray, professeur émérite de l'UDEM, a passé ces quarante dernières années a enregistrer différents images rupestres dans le nord-est du Mexique. Membre d'ARARA et d'autres associations de chercheurs d'art rupestre dans le monde, Murray est l'auteur notamment d'un ouvrage collectif sur l'art rupestre du Nord-est.



Vos commentaires et observations sont bienvenus sur les pages Facebook y Google + du Coloquio de Arqueología, Paleontología e Antropología. 
Partager

mercredi 11 novembre 2015

Applications pour apprendre le nahuatl

Suite à mon expérience décevante du jeu Poktapok, nous avons décidé de parcourir la Google Play Store pour tester différentes applications qui nous proposent d'apprendre les rudiments du nahuatl. Une rapide recherche nous permet de localiser les applications qui fonctionnent généralement toutes comme des imagiers.

Nahuatl Naman (développeur Nahuatl Naman) est noté 4,4/10. C'est a priori le choix le plus sérieux puisque son développement a été supervisé par le département d'histoire de l'Université d'Arizona. On peut choisir entre espagnol et anglais pour définir l'interface. Le passage entre chaque mot ou expression est quelque peu laborieux. Les rudiments de grammaire ne sont pas expliqués et limitent une construction complexe et, ut secuendi, une véritable communication. Des cartes de mémoire facilitent l'apprentissage du vocabulaire de base. Une évaluation de compréhension orale est prévue mais rien qui s'apparente à de l'expression orale ou écrite.



Nahuat (développeur Victor Tobar) a été noté 5/5 par 5 utilisateurs. Il fallait donc considérer cette application avec circonspection. L'application est installée par défaut en anglais même si on peut la passer en espagnol. Elle est parfaitement intégrée à un environnement Android. C'est même la seule testée qui propose une vue adaptée aux tablettes. Son interface est relativement froid mais il. Le développeur propose des mises à jour et propose de rapporter les erreurs directement depuis l'application. Pour l'heure, seul est disponible le cours élémentaire. Il s'agit d'un ambitieux projet d'apprentissage de nahuatl contemporain. Les leçons associent des exercices de mise en relation mot/expression-image et de cours exercices de rédaction. Pour l'heure, le cours compte plusieurs centaines de mots. On peut consulter aussi des cartes rapides mais sans images. A mon humble, il s'agit en effet d'un excellent choix si vous souhaitez maîtriser les bases du nahuat pipil moderne.


Cover art

Tozcatl (développeur Axcan) propose une démarche intéressante, notée 4,6/10. Au-delà de la simple association image-mot en nahuatl classique, il propose de prononcer les mots pour avancer dans les cinq niveaux de difficulté proposés. L'application est disponible dans une traduction imprécise en français. La section études propose le mot nahuatl classique, sa traduction en français et sa prononciation à répéter dans les examens correspondants. A priori, il s'agit plus de coller à l'intonation qu'à la prononciation. L'application est améliorable à bien des égards mais elle dispose de bonnes fondations pour une première approche de la langue.



Tlapohualme ika muossiehuale (développeur CAYDEEM) est une app tout simple faite pour les plus jeunes pour apprendre de compter de un à dix en nahuatl contemporain. Il est généreusement noté 4,6/5.


Cover art

On peut également consulter des dictionnaires nahuatl-espagnol comme celui proposé par l'éditeur Semilla. Ce dernier propose en outre d'autres dictionnaires bilingues. Le dictionnaire Tlahtolli préparé par l'éditeur Winsoft est noté 3,9/5. Même s'il peut être installé sur tablette, il est uniquement exploitable sur téléphone intelligent. Il est impossible d'y effectuer une recherche et nous n'avons pas pu l'essayer véritablement. Un des aspects intéressants et qu'il considère la langue nahuatl dans ses variantes locales.


Cover art

Vous disposez désormais de différentes options pour aborder la langue de Nezahualcoyotl. A vous de voir laquelle vous sied le mieux.
Partager

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails