Accéder au contenu principal

Articles

Entrée de Leonardo López Luján au Colegio Nacional

Ce 15  mars 2019, le chercheur mexicain est devenu seulement le quatrième archéologue mexicain à faire son entrée au Colegio Nacional, l'équivalent du Collège de France. Il s'inscrit dans une tradition débutée par Alfonso Caso qui fut membre fondateur de l'institution en 1943, poursuivie par Ignacio Bernal, élu en 1972, Eduardo Matos Moctezuma en 1993 et plus récemment par Linda Manzanilla Naim en 2007.

Le titre de la leçon de Leonardo López Luján, Pretérito pluscuamperfecto. Visiones mesoamericanas de los vestigios arqueológicos, est un brin provocateur pour qui n'est pas habitué des conjugaisons en castillan. Mais l'idée est de montrer que le passé peut être itératif. À ce titre la réponse d'Eduardo Matos Moctezuma est un complément du postulat de départ de l'actuel responsable du Proyecto Templo Mayor. Il y a quelques semaines, Matos avait établi un parallèle entre la réutilisation ou la recréation des obélisques égyptiens à Rome et celle effectuée par …
Articles récents

Conférence In xochitl, in cuicatl: la Conquista a través del canto lírico

Il y a peu, j'ai eu l'occasion de présenter ma première conférence entièrement effectuée à partir de recherches sur Internet. Les humanités digitales ont ceci de fascinant (et d'inquiétant) que le chercheur puise et sélectionne ces données directement sur la toile. Il faut dire que le thème ne nous laissait guère. En choisissant d'étudier la représentation de la Conquête (ou invasion, selon le point de vue) dans l'opéra, il me fallait pouvoir écouter connaître les 17 oeuvres repertoriées, leurs livrets, leurs livrettistes et compositeurs. Tout sauf une mince affaire sachant aussi que les études sur le sujet sont limitées et parfois difficiles d'accés dans les moteurs de recherches et autres bases de données, comme vous pourrez vous en rendre compte en regardant la vidéo suivante, transmise en direct depuis le Museo de Historia Mexicana et en consultant la présentation Google préparée pour l'occasion: 









La prochaine étape sera donc la rédaction de cette confér…

Sur les sources des libretti rédigés par Vittorio Amedeo Cigna-Santi

Alors que nous préparions une conférence sur la Conquête dans l’opéra, un librettiste a particulièrement attiré notre attention : il s’agit du Turimois Vittorio Amadeo Cigna-Santi dont on sait fort peu de choses somme toute. Au début de sa carrière il rédigea une paire de livrets pour Mozart. Mais son livret le plus repris est sans conteste Moctezuma. Il semblerait que Cigna-Santi a pu consulter une chronique rédigée par Antonio de Solis en 1684 et traduite  en français et en italien en 1690.
La bibliothèque Caraïbe, Amazone Plateau des Guyanes a eu la bonne idée de mettre en ligne les deux tomes qui forment l’édition française. Vous les retrouverez aussi dans notre section Textes: https://mexiqueancien.blogspot.com/p/textes.html
Solís, Antonio de. 1730. Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne, par Fernand Cortez, tome I. Paris : Compagnie des libraires. Disponible le 03/03/2019 sur : https://issuu.com/scduag/docs/bbx17024/6et https://issuu.com/scduag/docs/bbx1702…

Raíces 401 - L'Offrande 174 du Templo Mayor avec Karina López Hernández

Cette semaine Raíces recevait Karina López Hernández, archéologue du Proyecto Templo Mayor de l'INAH dirirgé par Leonardo López Luján. La jeune chercheuse a partagé avec nous des informations de première main sur le registre de l'Offrande 174, laquelle a révélé l'utilisation de matériaux peu courants dans une offrande elle-même inédite au Templo Mayor de Tenochtitlan. Où se trouvait cette offrande ? Comment s'est effectué l'enregistrement ? Quels examens ont pu être pratiqués postérieurement ? Quels résultats ont révélé les premières études et analyses ?

Comme chaque semaine, nous vous présentons ce programme sur le portail Archive au format .ogg.

Raíces 400 - La présence mexica à Teotihuacan, Tula et Xochicalco avec Leonardo López Luján

Pour son quatre centième épisode, Raíces recevait Leonardo López Luján, nouveau membre du El Colegio Nacional. Avant de participer au Colloque William Breen Murray 2018 avec la conférence sur l'histoire de Coatlicue, López Luján a visité l'Université de Monterrey et nous a concédé un entretien sur les "fouilles" effectuées par les Mexicas sur les sites de Teotihuacan, Tula y Xochicalco. Qu'est-ce qui poussaient les Mexicas à visiter ces sites ? Quels objets cherchaient-ils à réutiliser ? Où les déposaient-ils ? 



“Bien conocida es la fascinación que experimentaron los habitantes de Tenochtitlan entre los siglos xiv y xvi por las expresiones materiales de las grandes civilizaciones que los precedieron en el Centro de México. Abundan las evidencias arqueológicas e históricas que dan fe de sus asiduas visitas a las ya entonces ruinas de Teotihuacan (150-650 d.C.) y Tula (950-1150 d.C.). En estos espectaculares escenarios marcados por la desolación y el abandono, los …

Raíces 399 - Proposition d'analyses des batailles de rap avec Adriana Dávila

Cette semaine, Raíces recevait l'anthropologue sociale d'Adriana Dávila. Elle nous a expliqué les recherches qu'elle mène pour son mémoire de master à l'École Nationale d'Études Supérieures, Unité Morelia. Lors de son dernier passage au Colloque William Breen Murray, elle a présenté une communication avec le résumé suivant : 
“Trabajar con jóvenes raperos en Ciudad Juárez, me ha permitido repensar mi diseño metodológico. En una investigación que se caracterizará por entender los eventos en los que recientemente se conforman por “batallas escritas” y cómo es que la agencia de los raperos se construye constantemente a partir de estas participaciones, contando con múltiples recursos como sus discursos, cuerpo, escenarios y audiencias, es necesario aplicar una metodología que canalice estos elementos a un análisis profundo. Incorporar a lo anterior materiales audiovisuales que ellos producen para su compartir y reproducir en plataformas como YouTube, me ayuda a dialoga…