dimanche 7 février 2016

Raíces 241 - Etnografía de los tianguis de Chihuahua, Chih. con Adriana Dávila

NOTA BENE: à partir de cette semaine, nous reproduisons en espagnol le billet disponible sur le site Raíces où sont disponibles tous les programmes de Raíces.

Esta semana en Raíces volvemos a recibir a Adriana Dávila, joven y brillante antropóloga, para presentarnos un tema que podría sorprender a primera vista. Los tianguis o mercados de barrio son una institución en todo México y son la sede de increíbles historias. Sin embargo, no se había hecho ningún estudio al respeto en la ciudad de Chihuahua, de dónde Adriana es originaria.

Adriana Dávila.
Foto: Carlos Trejo

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato .mp3 y ogg.


Créditos musicales

  1. Grupo Nonoava - De Chihuahua a La Concordia
  2. Los Rurales de Gilberto Parra - Polka Santa Rita, Chihuahua, México
Exposiciones
Exposición Imágenes de la fauna: el dibujo científico en el estudio de la pintura mural prehispánica, Centro Cultural Tlatelolco, Tlatelolco, 26/10/2015-28/02/2016. De martes a domingo, de las 10 a las 18 horas. 

Exposición Il mondo che non c’era, Museo Archeologico Nazionale di Firenze, Florencia, Italia, 16/09/2015-06/03/2016.

Exposición Mayas: Lords of Time, McClung Museum, Knoxville, Tennessee, Estados Unidos, 23/01-22/05/2016.

Exposición Los guerreros del Monte Tlaloc,  Foro de Artes y Oficios Texcoco, 27/01-21/03, de las 9 a las 18 horas.

Exposición El Tablero de K'an Tok, Museo de Sitio de Palenque "Alberto Ruz Lhuillier", Palenque, Chiapas, 16/12/2015-29/02/2016.

Eventos académicos
Taller Introducción a la medicina indígena, Comisión Nacional para el Desarrollo de los Pueblos Indígenas, Ciudad de México, 23-30/01 y 6, 13, 20, 27/02, de las 12 a las 14 horas. Entrada libre. Inscripciones: preyes@cdi.gob.mx.

Seminario permanente Antropología del cuerpo, con Gabriel Bourdin, Instituto de Investigaciones Antropológicas, UNAM, salón 121, 12/2, de las 11 a las 14 horas.

Curso Los Dioses mayas, con Camilo Alejandro Luin, Museo del Popol Vuh, 2, 9, 16 y 23/02, 1 y 8/03, de 18:30 a 20:30 horas, Museo Popol Vuh, Guatemala. Informes: http://www.popolvuh.ufm.edu/index.php/Los_dioses_mayas

VIII Coloquio historia y antropología de las religiones, auditorio Javier Romero, Escuela Nacional de Antropología e Historia, Ciudad de México, 8-12/02/2016 de la 9 a las 18 horas.

Noticias
Toma protesta Julieta Valles, la nueva directora de la Escuela Nacional de Antropología e Historia, comunicado del INAH el 02/02/2016.

Reducción de 20% del presupuesto del INAH en investigación y conservación del patrimonio mexicano, El Universal del 03/02/2016.

Medias
López de la Cámara Alta, A. (2015). Descripción general de la Colonia de Nuevo SantanderMéxico: Universidad Nacional Autónoma de México, Instituto de Investigaciones Históricas. Archivo epub disponible en línea el 30/01/2016:  http://goo.gl/ZH2mfX.

Osante, P. (2015). Orígenes del Nuevo Santander, 1748-1772. México: Universidad Nacional Autónoma de México, Instituto de Investigaciones Históricas. Archivo epub disponible en línea el 30/01/2016: http://goo.gl/cnLzVw.

Les recordamos que Raíces es un programa educativo sin fines de lucro bajo licencia Creative Commons Paternidad-Compartir al identico-Uso comercial prohibido. Este programa se grabó con el apoyo de Sergio Becerra en los estudios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, el 29/10/2015 y el 03/10/2016. La edición estuvo a cargo de Sergio Becerra. La conducción es responsabilidad de un servidor.
Partager

jeudi 4 février 2016

Conférence El mito del colibrí en el arte maya avec Oswaldo Chinchilla

L'archéologue guatémaltèque Oswaldo Chinchilla intervient régulièrement au Musée Popol Vuh. Il a notamment d'intéressantes approches iconographiques d'un animal encore peu étudié en dépit de son symbolisme crucial dans la pensée mésoaméricaine.



Bibliographie
Braakhuis, H.E.M. (2005). Xbalanques Canoe: The Origin of Poison in Qeqchi-MayanHummingbird Myth. Anthropos100, 173191.

Chinchilla Mazariegos, O. (2010). On Birds and Insects. The Humming Bird Myth in Ancient Mesoamerica. Ancient Mesoamerica, 21, 45-61. Documento pdf disponible le 02/02/2016 : https://www.academia.edu/346378/Of_Birds_and_Insects_The_Hummingbird_Myth_in_Ancient_Mesoamerica .


Partager

mardi 2 février 2016

Un coup de main pour améliorer Mexique ancien / Una manita para mejorar Mexique Ancien

Chers lectrices et lecteurs de Mexique ancien, nous vous demandons votre aide pour améliorer Mexique ancien et ainsi vous préparer à de futurs changements dans la rédaction et la gestion de ce carnet. Nous vous remercions de bien vouloir répondre le plus sincèrement à ce formulaire.

Estimadas lectoras y estimados lectores de Mexique ancien, les pedimos su apoyo para mejorar Mexique ancien y por lo tanto proceder a varios cambios en la redacción y gestión de este blog. Les agradecemos contestar lo más sinceramente a este formulario.


Partager

dimanche 31 janvier 2016

Raíces 240 - Le Projet Régional Archéologique La Corona 2/3 avec Maxime Lamoureux et Marcello Canuto

Raíces recevait Maxime Lamoureux Saint-Hilaire, doctorant canadien à l'Université de Tulane et Marcello Canuto, archéologue y enseignant à Tulane University, située à la Nouvelles Orléans. Avec leur soutien aide, nous poursuivons notre cycle de programmes sur l'archéologie guatémaltèque et en particulier sur le Proyecto Regional Arqueológico La Corona co-dirigé par Tomás Barrientos, enseignant-chercheur à l'Universidad del Valle au Guatémala. 

Dr. Marcello Canuto
Crédito foto: MARI/PRALC

Maxime Lamoureux Saint-Hilaire
Crédito foto: MARI/PRALC

Comme chaque semaine, nous vous invitons à écouter, partager et télécharger librement ce programme sur le portal Archive au format ogg et mp3.



Crédits musicaux

  1. Itzamkan - Ketzal
  2. Itzamkan - Viaje en el Xibalba 


Contacts
Page Facebook del PRALC.
Page Facebook de Tomás Barrientos.
Page Academia de Marcello Canuto.

Bibliographie
La Corona Notes, Mesoweb, MARI, Tulane University.
Arqueología mexicana, Los mayas del Petén, 137. México: Editorial Raíces.

Canuto, M. A., & Barrientos, T.  (2009). Proyecto Arqueológico La Corona. Informe temporada 2008. New Haven, Connecticut/Guatemala: Yale University/Universidad del Valle de Guatemala.< http://www. mesoweb. com/resources/informes/LaCorona2008. html>.[Consultada el 25 de abril del 2011.[Links]].

Canuto, M. A., & Barrientos, T. (2008). Proyecto Regional Arqueológico La Corona: Objetivos generales y resultados preliminares de las investigaciones en el “Sitio Q”. Museo, 21(25).

Canuto, M. A., & Barrientos, Q. (2011). La Corona: un acercamiento a las políticas del reino Kaan desde un centro secundario del Noroeste del Petén. Estudios de Cultura Maya, 40.

Canuto, M. A., & Barrientos, T. (2011). La Corona: an approach to politics in the kingdom of Kaan from a secondary center in Norwest Petén. Estudios de cultura maya, 37, 11-43.

Expositions
Exposition Imágenes de la fauna: el dibujo científico en el estudio de la pintura mural prehispánica, Centro Cultural Tlatelolco, Tlatelolco, 26/10/2015-28/02/2016. De martes a domingo, de las 10 a las 18 horas. 


Exposition Il mondo che non c’era, Museo Archeologico Nazionale di Firenze, Florencia, Italia, 16/09/2015-06/03/2016.

Exposition Mayas: Lords of Time, McClung Museum, Knoxville, Tennessee, Estados Unidos, 23/01-22/05/2016.

Exposition Los guerreros del Monte Tlaloc,  Foro de Artes y Oficios Texcoco, 27/01-21/03, de 9 h à 18 h.

Eventos académicos
Colloque 30 años Proyecto Valle del Mezquital, Hidalgo, Casa del diezmo, Huichapan, Hidalgo, 3-6/02/2016.

Séminaire d'Antropología Lingüística, Salle de réunion de la Direction de Linguistique de l'INAH, 3/02, de 11 h à 15 h.

Colloque Arqueología y ciencia en torno a los 38 años del descubrimiento de Coyolxauhqui, Amphithéâtre Eduardo Matos Moctezuma, Musée du Grand Temple, Mexico, 6/02.
10h. Arqueometría y objetos de concha, con Adrian Velázquez Castro y Demetrio Mendoza Anaya.

12h. Arqueología de la joyería prehispánica con Emiliano Melgar Tisoc.

Séminaire permanent Antropología visual, con Mario Castillo Hernández, Institut de Recherches Anthropologiques, Salle Polyvalente, Université Nationale Autonome du Mexique, Mexico,  salle 121, 2/02, de 16 h à 19 h. 

Diplôme Los mayas, Casa de las Humanidades, Université Nationale Autonome du Mexique, Mexico, du 24/02/2015 au 19/04/2016 (47 sesiones), 2/02,  de 17 h à 20 h.

Séminaire permanent Antropología, poder y ruralidades, avec Dr. Hernán Salas Quintanal y Dra. Paola Velasco Santos, Institut de Recherches Anthropologiques, Université Nationale Autonome du Mexique, Mexico, 3/02, de 17 h à 20 h.

Séminaire permanent Etnografía de la cuenca de México, avec Dr. Andrés Medina Hernández, Mtra. Teresa Romero, Institut de Recherches Anthropologiques, Salle Polyvalente, Université Nationale Autonome du Mexique, Mexico, 5/11,  de 11 h à 14 h.

Atelier Introducción a la medicina indígena, Comission Nationale para le Développement des Peuples Indigènes, Mexico, 23-30/01 y 6, 13, 20, 27/02, de 12 h à 14 horas. Entrée libre. Inscriptions: preyes@cdi.gob.mx

Nouvelles
Décès de Lourdes Cué Avalos, collaboratrice du Musée du Grand Temple.

Découverte du tlachtli de Tenochtitlan par el Programe d'Archéologie Urbaine, Boletín INAH.

Présentation de l'offrande 167 au Grand Temple de Tenochtitlan, La Crónica de Hoy.

Hommage au Dr. Miguel León-Portilla à la IV Foire Internationale du Libre de Texcoco.

Médias
De la Garza, M. (coord.). (2015). El tiempo de los dioses-tiempo. Concepciones de Mesoamérica. México, Université Nationale Autonome du Mexique; Institut de Recherches Philologiques; Centre d'Études Mayas.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme éducatif à but non lucratif sous licence Creative Commons Paternité-Partage à l'identique-Usage commercial interdit 3.0. Cette émission a été enregistré avec le soutien de S. Becerra dans les studios de Radio UDEM le 03/09/2015 et le 28/01/2016 et émis le 30/01/2016.
Partager

vendredi 29 janvier 2016

Le Programme d'Archéologie Urbaine de l'INAH met la main sur le huey tlachtli

Quelques jours après l’annonce de la découverte de l’offrande 167 par le Projet Grand Temple, c’est au tour du Programme d’Archéologie Urbaine dirigé par Raul Barrera de communiquer une autre découverte de taille dans le centre de México. En septembre dernier, le PAU nous avait déjà surpris avec la mise au jour des vestiges du huey tzompantli et de plusieurs crânes qui le composaient.

La découverte remonte en fait à 2014 et eut lieu peu de temps après l’annonce de la fouille du Temple d’Ehecatl-Quetzalcoatl. On apprend cette fois que le PAU s’est attelé à la fouille du huey tlachtli, ou  Grand jeu de balle, un espace rituel de grande importance. La nouvelle a été publié sur les sites de Sinembargo.mx, de l’hebdomadaire Proceso du quotidien El Universal. A la différence de l’offrande 167, l’INAH s’est même fendu d’un bulletin sur sont site.

Vue générale sur la platefome du Tlachtli, Tenochtitlan, Postclassique tardif.
Photo : Programa de Arqueología Urbana / INAH.
En ligne 
http://inah.gob.mx/images/boletines/2016_023/demo/img/foto1.jpg

Pour être plus précis, les travaux de sauvetage ont permis de dégager le côté du terrain de jeu de balle, situé à 6,45 m au sud du Temple d’Ehecatl, dans l’alignement du Grand Temple. Les archéologues ont détecté trois phases de construction, toutes datées entre 1481 et 1521. La mieux conservée correspond à la Phase VI du Grand Temple. Sur son côté nord, le tlachtli compte deux escaliers superposés de quatre marches. Sur le côté sud, trois murs superposés et stuqués ont été levés pour former un talus qui atteint 1,95 m de hauteur. Au final, la plateforme dégagé mesure 9 m de long.

Sous le dallage de l’escalier nord du terrain, les archéologues Fernando Orduña Gómez et Lorena Vázquez Vallín ont retrouvés différents groupes de vertèbres cervicales déposées en position anatomique à 1,6 m de profondeur dans un espace relativement réduit à 45 cm de diamètre.

Restes de vertèbres cervicales, tlachtli, Tenochtitlan, Postclassique tardif.
Photo : Programma de Arqueología Urbana/INAH.
Disponible en línea le 28/01/2016
http://inah.gob.mx/images/boletines/2016_023/demo/img/foto5.jpg . 

D’autres matériels font aussi clairement référence au sacrifice : il s’agit de lamelles et d’épines de maguey. Selon les examens préliminaires effectués par l’anthropologue forensique María García Velasco, les cervicales appartiennent à au moins 31 individus différents, de sexes et d’âges différents. Sur 18 d’entre eux a été enregistré la présence de la seconde vertèbre cervical. Le détail peut paraître morbide, il n’en reste pas moins crucial pour comprendre les techniques de désarticulation du crâne.

Restes de vertèbres cervicales, tlachtli, Tenochtitlan, Postclassique tardif.
Photo : Programma de Arqueología Urbana/INAH.
Disponible en línea le 28/01/2016 : 
http://inah.gob.mx/images/boletines/2016_023/demo/img/foto2.jpg
Il semblerait donc que la réalité archéologique rejoigne une fois de plus ce qui était rapporté par les chroniques : le terrain de jeu de balle était le théâtre de sacrifices humains par décapitation, autant dans le but de fournir le sang nécessaire à la bonne marche de la machine céleste que de répéter certains épisodes mythologiques.
Partager

mercredi 27 janvier 2016

Hommage à Lourdes Cué Ávalos

Le nom de Lourdes Cué Avalos ne vous dira peut-être pas grand-chose de prime abord. Votre serviteur doit reconnaître également qu'il ne l'a jamais rencontrée physiquement. Cependant les réseaux sociaux nous ont permis de forger une solide relation de travail dans le but de promouvoir le passé préhispanique. Depuis 1993, Lourdes travaillait en tant que  coordinatrice des publications du Templo Mayor. Elle notamment assurée la coordination des Archives archéologiques du Projet Grand Temple entre 1997 et 2009.


Lourdes Cué Avalos.
Photo : Hector Montaño / INAH.
Disponible le 26/01/2016 por :
http://www.inah.gob.mx/images/boletines/2016_022/demo/img/foto1.jpg 


Diplômée en Histoire de l'art à l'Université Ibéroaméricaine en 1980, Lourdes était une bûcheuse discrète et efficace au Musée du Grand Temple. 

Le fait qu'elle ait été employée pour les publications officielles. Retenons ces travaux les plus récents pour les catalogues des expositions :
  • Camino al Mictlan (1997), 
  • La cultura mezcala y el Templo Mayor (2003), 
  • Ofrendas de conchas, tesoros de fertilidad (2004), 
  • Sacrificios de consagración en la Pirámide de la Luna (2006)
  • Arqueología en El Cajón, Nayarit (2006)
Elle a également été commissaire de l'exposition Proyecto Templo Mayor, 20 años (1998) et a collaboré à l'exposition permanente visible au Musée de la Ville de Mexico avec Eduardo Matos et Marcos Límenes en 2004. C'est avec Eduardo Matos qu'elle a d'ailleurs le plus collaboré en préparant l'édition des ouvrages La piedra del SolCalendario azteca y Arqueología del México Antiguo, et 100 años del Templo Mayor. Historia de un descubrimiento.


N'oublions pas qu'elle était également chercheuse. Si vous pouvez voir la reconstitution des pigments de peinture par un jeu de lumière sur le monolithe de Coyolxauhqui, c'est en partie grâce à elle. Nous vous renvoyons d'ailleurs à l'article qu'elle rédigea avec Fernando Carrizosa et Norma Valentín en 2010.

Monolithe de Coyolxauhqui avec reconstitution des peintures,
Mexica, Postclassique tardif, Musée du Grand Temple.
Photo: B. Lobjois / Mexique Ancien, 20/07/2009.
Derrière la grande professionnelle, il y avait aux convictions sociales et profondes. Elle a notamment beaucoup œuvré pour les droits des animaux. Son dernier combat a consisté à prévenir l'adoption des hérissons pygmées. Elle avait tourné une vidéo et ouvert une pétition en ligne pour demande une législation plus stricte quant à leurs ventes.

Que dire enfin de la mélomane qui travailla à la diffusion du Conservatoire national de musique ? De cette fan des Beatles depuis qu'elle était gamine ? Ou encore de cette mordue des sports américains, supportrice des Pumas de l'UNAM, des Packers de Green Bay ou des Yankees de New York ? 

Le 22 janvier dernier, Don Goyo, surnom donné affectueusement au Popocatepetl, s'est réveillé, vêtu de son majestueux manteau de neiges. Malheureusement, Lourdes ne sera plus là pour nous partager les humeurs du volcan qu'elle aimait tant surveiller. Merci Lourdes...

Partager

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails