Accéder au contenu principal

Expo Isis et le Serpent à plumes

Monterrey a la réputation d'une ville travailleuse. Il y a peu d'événements culturels d'ampleur nationale et a fortiori internationale. Le Forum Universel des Cultures Monterrey 2007 même s'il a coûté la bagatelle de 700 millions de pesos, soit près de 50 millions d'euros essaie de combler cette lacune, notamment par le biais d'expositions accessible au grand public pour un coût limité.

L'une d'entre elles établit le lien entre les cultures mésoaméricaine et égyptienne autour d'un thème commun, la fertilité. Cela peut paraître tiré par les cheveux de jeter des ponts entre des civilisations si éloignées dans le temps et l'espace. Mais Isis et le serpent à plumes a eu le mérite de fédérer autour d'un projet artistique, culturel et religieux une énorme synergie entre collectionneurs privés et publics des deux pays.

Je ne m'attarderai pas sur la partie égyptienne de l'exposition d'abord parce que ce n'est pas ma spécialité. J'ai néanmoins à la fois la simplicité et la quantité des informations pour comprendre les pièces proposées au visiteur. On peut voir Isis déclinée sous toutes ses formes (sculptures, peintures sur bois, joailleries, peinture murales), ses avatars (Hâthor notamment), ses relations avec Osiris et Hôrus. On y découvre l'importance de son culte jusqu'à l'époque romaine.

Mû par une soif irrésistible de revoir ma bestiole préférée, vous comprendrez que je décide de passer rapidement de salle en salle... Et enfin, le choc ! Comme un retour aux sources en 2002 !
Les parois recouvertes de panneaux verts, une grande plate-forme supporte quatre sculptures à tenons de serpent à plumes de la plate-forme de Vénus à Chichen Itza.

Sculpture à tenon en forme de serpent à plumes,
Plate-forme de Vénus, Chichen Itza, Musée de site de Dzibilchaltun

Pectoral incisé représentant un guerrier-aigle avec un serpent à plumes à l'arrière-plan.
J'ai l'impression de revoir ma première visite du Palacio Canton à Mérida. La même émotion, la même impatience s'empare de moi. Comme mon mitraillage systématique de chaque pièce présentée. Deux, trois, quatre fois je photographie le même serpent. J'avance lentement, religieusement dans les salles. Je ne rate aucun détail. J'en oublie ma petite femme, qui a déjà saturé après une heure de visite chez les pharaons.


Cuauhxicalli sculpté de deux serpents à plumes,
Musée National d'Anthropologie, Mexico.

Stèle sculptée représentation Quetzalcoal avec des atours du Serpent à plumes,
Musée Anthropologique de l'Université de Véracruz, Xalapa.

Un Atlante de la pyramide B de Tula, les chapiteaux de colonne de Tula ou de Chichen Itza, les peintures des Animaux mythologiques et de Techinantitla, la céramique orange de Tula sont une révision en bonne et dûe de la créature emplumée... et puis les sculptures mexicas et avec elle, des surprises... Pour la première je peux contempler le serpent à plumes d'Apaxco, celui de Santa Cecilia à la conche sur la tête, le serpent enroulé de la Fondation Televisa... Je suis comme un gamin lâché dans un rayon de jouets. Et que dire de cette merveille de serpent à plumes recyclé en baptistère qui clot le parcours ?

Céramique orange de style maya, Musée de site de Tula, Hidalgo


Sculpture du Serpent à plumes avec le glyphe atl-tlachinolli
Musée National d'Anthropologie, Mexico


Représentation de Tlaltecuhtli,
vue inférieure de la sculpture du Serpent à plumes avec glyphe atl-tlachinolli
Musée National d'Anthropologie, Mexico.

L'appareil photo chauffe. La carte mémoire finit par saturer. Les questions commencent à se succéder à un rythme effrené dans ma tête, notamment celle-ci : que sait-on du contexte de découvertes de ces serpents enroulés? Peu de chose, voir rien si on cherche sur le net.

Sceptre serpentiforme,
Pyramide du Serpent à plumes, Teotihuacan.

Serpent à plumes,
Musée Régional d'Archéologie, Apaxco.

Il me faut en parler avec mon directeur de thèse, avec les quelques spécialistes du serpent à plumes présents ici au Mexique comme Florescano ou Lopez Austin.
1 commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…