Accéder au contenu principal

Déplacement de la Pierre de Tlaltecuhtli

Cet article vous fera rire dès le premier paragraphe. On nous rapporte que la pierre de Tlaltecuhtli date de 5000 ans et non de 500. Une jolie perle comme on en voit trop souvent de la part de journalistes zélés et souvent incompétents. Bref, passons à l'essentiel de l'information : le monolithe de douze tonnes a été soulevé et déplacé, pour être restauré et normalement exposé très prochainement au public, 13 mois après l'annonce de sa découverte par les équipes de Leonardo Lopez Lujan.

La journaliste Léticia Sanchez enfonce le clou en annonçant qu'il s'agira de fixer les couleurs résiduelles de la "piedra milenaria".

La première erreur n'était donc pas une coquille. Notre cher reporter a apparemment des problèmes de chronologie des civilisations de son propre pays mais ce n'est pas forcément étonné : récemment on pouvait voir un petit micro-trottoir demandant aux passants si ils connaissaient Profirio Diaz. Le résultant est atterant : un peu comme le Louis Croix V bâton des inconnus.

Je ferme la parenthèse et revient à l'essentiel : le déplacement de la pierre de 7 heures à 13 heures avec moults détails. Qu'apprend-on de plus ? Rien de plus si ce n'est le même entêtement de Lopez Lujan et de Matos Moctezuma à vouloir trouver une tombe royale à cet endroit, peut-être celle d'Ahuizotl. Rien à voir la sûreté désarmante avec laquelle ces deux très grands chercheurs (sans ironie aucune) expliquaient l'an passé qu'à cet endroit gisait Ahuizotl. Apparemment ils sont donc revenus à une plus grande prudence, peut-être pour s'être emballés un peu trop vite. Leonardo Lopez Lujan explique que la culture aztèque est la seule à ne pas avoir laissé trace d'une sépulture royale à la différence des Mayas, des Olmèques ou des Mixtèques.


Photo trouvée sur le site du journal Milenio

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…