Accéder au contenu principal

Exploration d'une tombe à puits à Chametla, Sinaloa

Lorsqu'en 1935 l'archéologue américaine Isabel Kelley parcourt les côtes du Sinaloa, elle documente la présence de différents gisements archéologiques dans une région connue comme "Terre du Père", correspondant aux plus anciens groupes sédentaires établis dans cette partie du Mexique, entre 350 et 450 de notre ère. Qui plus est, le Tropique du Cancer passant à proximité permet de délimiter astronomiquement et donc géographiquement une frontière virtuelle entre la Mésoamérique et les cultures du nord du Mexique.

La récente mise au jour d'une tombe à puits riche en offrandes ne pourra que renforcer l'importance de cette limite du zénith pour les cultures qui vivaient alors dans la région. Une équipe d'archéologues de l'INAH a pu mettre la main sur un ensemble complexe d'offrandes et d'enterrements propre à ces cultures de l'Occident.

La tombe 1 de Chalet la est située sur la pente d'une colline aux alentours d'El Rosario, au sud du Sinaloa. Des fouilles de surface dirigées par l'archéologue Joël Santos ont permis de localiser des dizaines de figurines anthropomorphes en céramique de 3,5 cm à 7 cm de longueur et 3 cm de largeur, en majorité féminines. Dès lors il fut décidé de procéder à une fouille systématique de l'endroit qui allait se révéler être extrêmement riche en mobilier funéraire.

Les archéologues ont d'abord mis la main sur différentes vaisselles et  des figurines en céramique. Deux bols renversés avait été placés intentionnellement sur deux plats. Ils étaient accompagnés de la tête d'une figurine de type "coacoyalitos" avec des pigments rouges sur le visage, d'une grande quantité de perles et de pendentifs en turquoise pierre verte, le plus grand atteignant de 7 cm de long et 2,5 cm de large, un anneau en turquoise de 3 cm de diamètre, un fuseau, un fragment de bol miniature et des éclats d'obédience verte.

Puis une offrande in situ a été explorée. Elle contenait notamment quatre figurines anthropomorphes, deux masculines et deux féminines en train de donner le sein. L'une de ces figurines féminines est également de style "coacoyolitos". Elles étaient disposées autour d'un plat décoré d'appliques de figurines plus petites en train de participer à un rituel et semblaient regarder le plat. L'une des figurines féminines avait le visage peint de pigments rouges. L'image d'un temple double a été au nord de ce plat. Santos rappelle que ce genre de scène est fréquemment représenté dans la céramique de tradition Teuchitlan, culture de l'Occident du Mexique.

À un autre endroit du chantier ont été retrouvées deux autres figurines. La première attire particulièrement l'attention en raison de sa composition. Sur le cliché suivant, on peut voir un personnage assis sur un trône fabriqué au moyen de branches entrelacés, à l'instar des equipales modernes et si courants au Jalisco, du trône utilisé par certains prêtres marakames huicholes lors de certaines cérémonies ou de ceux représentés dans le Codex Mendoza.


Marakame assis sur son equipal.
Céramique, Tombe 1, Chametla, Sinaloa.

Près de cette pièce un bol avait été déposé à l'envers avec des figurines ayant la forme de tortues, d'animaux ou de personnages.


Tortue, céramique.
Tombe 1, Chametla, Sinaloa.
Photo : INAH. Disponible le 27/07/2014 sur :

Dans une autre offrande, d'autres matériaux ont été exhumés. Il s'agit d'un petit récipient de 7 cm de diamètre, de trois éclats d'obsidienne verte, de deux fuseaux marrons en terre cuite, d'une aiguille en os et d'une figurine représentant un personnage aux yeux fermés. A un autre endroit de la fouille, c'est même une vaisselle en céramique en forme de pied qui a été découverte.

Cet inventaire à la Prévert ne saurait être complet si on ne rendait pas compte des individus qui ont pu être enterrés dans cette tombe à puits. En s'approchant de la partie la plus profonde de la fouille, l'équipe de Joel Santos a touché les restes d'un élément architectural (mur ou espace fermé) formé de pierres superposées mesurant entre 10 à 25 cm de long. C'est là que deux mâchoires complètes et les crânes qui leur correspondent ont été exhumé. C'est entre les mâchoires qu'une figurine en turquoise sculptée a été mise au jour : mesurant 7,3 cm de long pour 2,5 cm de large, elle était associé à 54 billes en turquoise, des fuseaux et des céramiques miniatures, une miniature et deux grandes figurines en terre cuite de style "chinesco", caractéristique du Formatif au Centre et dans l'Occident du Mexique.


Figurine en turquoise.
Tombe 1, Chametla, Sinaloa.
Photo : INAH. Disponible le 27/07/2014 sur :


Figurines, terre cuite, style "Chinesco"
Tombe 1, Chametla, Sinaloa.
Photo : INAH. Disponible le 27/07/2014 :

Finalement, à 1,15 m sous le niveau du sol, les preuves d'un enterrement plus ancien, peut-être multiple, sont apparues. Des ossements peints en rouge sont apparus au centre de la tombe.

Cette formidable découverte laissera du travail pour un bon moment aux archéologues de l'INAH Sinaloa et laisse encore de nombreuses interrogations en suspens, notamment sur l'origine des individus enterrés, les techniques de conceptions des offrandes multiples, diverses et complexes déposées dans cette tombe à puits. Pour en savoir plus sur ce projet archéologique, consultez le bulletin en espagnol publié sur le site de l'INAH.


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Raíces 289 - Biografía Breen: Una inscripción en la piedra con Alejandro Tapia Vargas

Esta semana en Raíces recibimos a Alejandro Tapia quien nos presentará los últimos avances de la biografía del Dr. William Breen Murray. Desde la partida de nuestro compañero, colega y mentor, Alejandro Tapia ha accelerado drásticamente la investigación y la redacción de una biografía que había empezado cuando todavía el ex-profesor emérito de la Universidad de Monterrey esta vivo.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.


Créditos musicales
Brahms Violin Concerto - 2nd Movement(fragmento), Julia Fischer (Violin)Jimmie Noone's Apex Club Orch. - I Know That You Know’
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH. 
Muestra de la Colección William Breen Murray, Fototeca Nuevo León, Centro de las Artes Nave 1, Monterrey, 10-27/02/2007.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición M…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…