Accéder au contenu principal

Compte-rendu Arqueología mexicana Hors-série 63

Une des manifestations culturelles les plus répandues sur le globe depuis plusieurs millénaires est certainement la bijouterie. Sur le continent américain, on dispose d'une grande diversité de formes et de matière adaptées à différents besoins et usages. Ce hors-série d'Arqueología mexicana propose au lecteur un catalogue visuel qui reprend différents éléments présentés dans les numéros 27 sur les roches et minéraux, 80 sur l'artisanat préhispanique ou encore le très récent numéro 133 sur le jade.


Ce hors-série étant un catalogue visuel non-raisonné, il est organisé de manière à introduire le lecteur à une compréhension générique des principaux objets sur lesquels les archéologues peuvent tomber au gré de leurs fouilles. 

Enrique Vela propose une rapide introduction sur la décoration du corps dans les sociétés précolombiennes. Les bijoux au même titre que les scarifications, les tatouages, les peintures corporelles ont une fonction sociale, voir rituelle évidente. Il établit également une limite au corpus proposé au lectorat : si les chroniques, codex ou même les céramiques décorées nous montrent des objets en bois, en papier, en plumes et peaux, leur nature organique n'en a laissé que peu de traces archéologiquement parlant. Il a également pris en compte deux autres critères. L'objet devait avoir été porté par un individu, excluant de fait les couteaux de sacrifice, les masques mortuaires, les aiguilles pour les vêtements, etc. Le second critère fut l'utilisation faite de ces bijoux.

Citer des passages de l'Histoire générale des choses de Nouvelle-Espagne par Bernardino de Sahagun donne également un aperçu rapide de l'importance des orfèvres et plumassiers dans la société aztèque ou des pierres précieuses qui étaient particulièrement appréciées. Plusieurs reproductions des planches des codex de Florence, Bodley, Colombino et Nutall complètent ces citations. 

Comme nous le commentions un peu plus haut, la présence des bijoux pendant les rituels, notamment d'intronisation ou de funérailles ou les fêtes  était particulièrement notable.

Tecpatzin et Icxicoatl.
In Historia Tolteca-chichimeca, fol. 21r.
Disponible le 24/03/2016 : http://sites.estvideo.net/malinal/1.hist/images/tecpatzin_icxicoatl.jpg .
Vela propose en effet un aparté intéressant sur les bijoux représentés sur des images divines. Il présente notamment quatre exemples avec des photos retravaillées pour discerner les éléments qui compose leurs attributs : la tête de Coyolxauhqui, une figure en terre cuite représentant Ehecatl-Quetzalcoatl, Xiuhtecuhtli et un chacmool aux traits de Tlaloc.

Le catalogue visuel compte onze catégories : les pendants d'oreilles, les labrets, les ornements nasaux, les anneaux, les bracelets, les ceinturons, les clochettes, les colliers et pendentifs, les pectoraux et une catégorie fourre-tout. Chaque catégorie est représenté au moyens d'objets retrouvés en contexte archéologiques mais également présenté sur des figurines ou sculptures qui indiquent leur position sur le corps.

Notons enfin un glossaire très utile pour s'y retrouver entre les termes nahuatl et castillans pour désigner les différents bijoux. On regrettera cependant une bibliographie qui pourrait orienter le lecteur intéressé par le sujet. Il faudra donc se contenter des références proposées dans les dossiers des numéros que nous mentionnions en introduction.











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Codex de Florence disponible en haute résolution

La Bibliothèque Numérique Mondiale est une alternative intéressante à la diffusion du patrimoine littéraire universel. C'est dans ce cadre que la Bibliotèque laurentienne a autorisé la numérisation de cet ouvrage si important pour les chercheurs sur le Mexique ancien. Il est désormais possible de consulter électroniquement le texte bilingue nahuatl-castillan et les illustrations qui accompagnaient chaque livre.

Bonne lecture !

Références :
Bernardino de Sahagún (2012). Codex de Florence . [En ligne] Disponible sur : http://www.wdl.org/fr/item/10096/#q=Codex+de+Florence&view_type=list&search_page=1&qla=fr. [Dernier accès 02/09/2013].

Sur les sources des libretti rédigés par Vittorio Amedeo Cigna-Santi

Alors que nous préparions une conférence sur la Conquête dans l’opéra, un librettiste a particulièrement attiré notre attention : il s’agit du Turimois Vittorio Amadeo Cigna-Santi dont on sait fort peu de choses somme toute. Au début de sa carrière il rédigea une paire de livrets pour Mozart. Mais son livret le plus repris est sans conteste Moctezuma. Il semblerait que Cigna-Santi a pu consulter une chronique rédigée par Antonio de Solis en 1684 et traduite  en français et en italien en 1690.
La bibliothèque Caraïbe, Amazone Plateau des Guyanes a eu la bonne idée de mettre en ligne les deux tomes qui forment l’édition française. Vous les retrouverez aussi dans notre section Textes: https://mexiqueancien.blogspot.com/p/textes.html
Solís, Antonio de. 1730. Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne, par Fernand Cortez, tome I. Paris : Compagnie des libraires. Disponible le 03/03/2019 sur : https://issuu.com/scduag/docs/bbx17024/6et https://issuu.com/scduag/docs/bbx1702…

Raíces 421 - L'offrande 177 du Templo Mayor avec Mary Laidy Hernández Ramírez

Cette semaine, Raíces recevait Mary Laidy Hernández Ramírez, étudiante de licence en archéologie à l'École Nationale d'Anthropologie et Histoire et membre depuis 2016 du Projet Templo Mayor, dirigé par Leonardo López Luján. Hernández Ramírez a effectué la fouille de l'Offrande 177 du Templo Mayor. Comment décrire la stratigraphie de ce dépôt ? Quels matériaux ont été exhumés ? Comment sont-ils analysés, conservés et étudiés ?


Comme chaque semaine, nous vous présentons ce programme sur le portail Internet Archive au format.ogg.

Crédits musicaux
Génériques :Carlos Rohan Tamez Poema: huitznahuac yautl icuic (Garibay, 1958: 40-41) El Venado Azul - Cumbia Cusinela
Références bibliographiques Chávez Balderas, X., Aguirre, A., Miramontes, A., & Robles, E. (2010). “Los cuchillos ataviados de la ofrenda, 125. Templo Mayor de Tenochtitlan?”, Arqueología Mexicana, (XVII)103, 70-75. [URL] https://arqueologiamexicana.mx/mexico-antiguo/los-cuchillos-ataviados-de-la-ofrenda-125-templo-mayor…