Accéder au contenu principal

Livre Naufragos españoles en tierra maya par Luis Barjau

À la tête de la Direction d'Études Historiques de l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire, Luis Barjau est une figure reconnue de l'anthropologie mexicaine. Il y a quelques années, il publiait un ouvrage de grande rigueur intitulé Naufragos españoles en tierra maya. Cet ouvrage retrace les premiers moment de ce que Barjau considère comme l'invasion castillane en territoire maya.

Au moment où nous assistons aux 500 années de ce qui sera la chute des principales puissances politiques précolombiennes, il est nécessaire de se replonger dans ces moments peu connus de l'histoire de cette région du monde et qui ont servi de fondations à différentes identités nationales en général, la mexicaine en particulier.

Dans un premier temps, le chercheur mexicain présente le contexte politique de l'Espagne avant le départ répétées de nefs castillanes vers les Antilles, le naufrage duquel survécurent finalement Jeronimo de Aguilar y Gonzalo Guerrero, les trois voyages dirigés par Hernández, Grijalva et Cortés vers le continent qui deviendra Amérique.


Statue commémorative de Gonzalo Guerrero, Raúl Ayala Arellano.
Akumal, Quintana Roo
Crédit photo: Awakened 1, (5 novembre 2006). récupéré de https://en.wikipedia.org/wiki/File:Gonzalo_Guerrero.JPG.

Dans un deuxième moment vient une interprétation plus précise des personnages et de leur manière si opposé de vivre leur naufrage et la confrontation avec une culture si différente de la leur. Barjau revient aussi sur d'autres interprétations de ces naufrages. Il s'interroge notamment sur les "effets" (notez le choix justicieux du terme) de cette rencontre fortuite qui allait déboucher sur un tournant majeur de l'histoire mondiale. Il revient notamment sur l'importance de la figure de Gonzalo Guerrero dans l'histoire locale. Mais Guerrero fut également l'objet de poèmes dès le XVIe siècle, d'écritures, de sculptures et récits au cours de l'histoire récente. Il fut même pris comme sujet d'études philosophique par l'espagnol Fernando Savater.

Luis Barjau, conscient de l'importance de diffuser la connaissance a depuis mis en ligne son ouvrage en ligne sur Scribd. 


Il a également participé à différentes présentations de cet ouvrage. Plusieurs entretiens ont également été filmés sur ce thème. Nous vous proposons celui effectué par Eduardo Matos Moctezuma et mis en ligne le 28 août 2014 sur la chaîne Youtube de l'INAH.





Références bibliographiques
Adorno, R. (1996). La estatua de Gonzalo Guerrero en Akumal: íconos culturales y la reactualización del pasado colonial. Revista iberoamericana, 62(176), 905-923, [facsimile pdf] retrouvé de http://revista-iberoamericana.pitt.edu/ojs/index.php/Iberoamericana/article/viewFile/6267/6443 

Barjau, L. (1975). El concepto casta y la guerra de Yucatán. Nueva Antropología, 1(1), 57-75.

Barjau, L. (2003). Guerra y significado: la batalla de Centla. Diario de Campo.

Barjau, L. (2009). La conquista de la Malinche: la verdad acerca de la mujer que fundó el mestizaje en MéxicoMexico: Instituto Nacional de Antropología e Historia.

Barjau, L. (2011). Náufragos españoles en tierra maya: reconstrucción del inicio de la invasión. Mexico: Instituto Nacional de Antropología e Historia.

Braham, P. (2006). El feliz cautiverio de Gonzalo Guerrero. Hispanic review, 74(1), 1-17. [facsimile pdf] 

Pellicer, R. (1992). Gonzalo Guerrero, el primer aindiado:(Historia y literatura. siglos XVI y XVII). Nuevo Texto Crítico, 5(1), 61-72.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Codex de Florence disponible en haute résolution

La Bibliothèque Numérique Mondiale est une alternative intéressante à la diffusion du patrimoine littéraire universel. C'est dans ce cadre que la Bibliotèque laurentienne a autorisé la numérisation de cet ouvrage si important pour les chercheurs sur le Mexique ancien. Il est désormais possible de consulter électroniquement le texte bilingue nahuatl-castillan et les illustrations qui accompagnaient chaque livre.

Bonne lecture !

Références :
Bernardino de Sahagún (2012). Codex de Florence . [En ligne] Disponible sur : http://www.wdl.org/fr/item/10096/#q=Codex+de+Florence&view_type=list&search_page=1&qla=fr. [Dernier accès 02/09/2013].

Sur les sources des libretti rédigés par Vittorio Amedeo Cigna-Santi

Alors que nous préparions une conférence sur la Conquête dans l’opéra, un librettiste a particulièrement attiré notre attention : il s’agit du Turimois Vittorio Amadeo Cigna-Santi dont on sait fort peu de choses somme toute. Au début de sa carrière il rédigea une paire de livrets pour Mozart. Mais son livret le plus repris est sans conteste Moctezuma. Il semblerait que Cigna-Santi a pu consulter une chronique rédigée par Antonio de Solis en 1684 et traduite  en français et en italien en 1690.
La bibliothèque Caraïbe, Amazone Plateau des Guyanes a eu la bonne idée de mettre en ligne les deux tomes qui forment l’édition française. Vous les retrouverez aussi dans notre section Textes: https://mexiqueancien.blogspot.com/p/textes.html
Solís, Antonio de. 1730. Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne, par Fernand Cortez, tome I. Paris : Compagnie des libraires. Disponible le 03/03/2019 sur : https://issuu.com/scduag/docs/bbx17024/6et https://issuu.com/scduag/docs/bbx1702…

Raíces 421 - L'offrande 177 du Templo Mayor avec Mary Laidy Hernández Ramírez

Cette semaine, Raíces recevait Mary Laidy Hernández Ramírez, étudiante de licence en archéologie à l'École Nationale d'Anthropologie et Histoire et membre depuis 2016 du Projet Templo Mayor, dirigé par Leonardo López Luján. Hernández Ramírez a effectué la fouille de l'Offrande 177 du Templo Mayor. Comment décrire la stratigraphie de ce dépôt ? Quels matériaux ont été exhumés ? Comment sont-ils analysés, conservés et étudiés ?


Comme chaque semaine, nous vous présentons ce programme sur le portail Internet Archive au format.ogg.

Crédits musicaux
Génériques :Carlos Rohan Tamez Poema: huitznahuac yautl icuic (Garibay, 1958: 40-41) El Venado Azul - Cumbia Cusinela
Références bibliographiques Chávez Balderas, X., Aguirre, A., Miramontes, A., & Robles, E. (2010). “Los cuchillos ataviados de la ofrenda, 125. Templo Mayor de Tenochtitlan?”, Arqueología Mexicana, (XVII)103, 70-75. [URL] https://arqueologiamexicana.mx/mexico-antiguo/los-cuchillos-ataviados-de-la-ofrenda-125-templo-mayor…