Accéder au contenu principal

Biographie de la faim


Amélie Nothomb fait partie de mes auteurs contemporains préférés. Je dois avoir 5 ou 6 de ses bouquins. J'achève actuellement la lecture de Biographie de la faim.

Voilà près de 7 ans qu'Amélie Nothomb surprenait le landernau littéraire et le public avec la parution de Stupeurs et tremblements. Jeune Belge immigré au Japon, elle y rapportait les aléas et affres de son métier au sein d'une grande compagnie japonaise, finissant par toucher l'abîme et la lie. On y voyait une vision morbide de la vie, une acceptation de l'humiliation et des traits les plus repoussants de la mentalité d'entreprise japonaise (heureusement qu'ils se rattrapent sur d'autres choses! Smile

L'année passée paraissait Biographie de la faim. Si j'en parle maintenant, c'est parce que je préfère acheter les bouquins en poche. L'auteur traite de sa petite enfance et de son adolescence passées au gré des mutations diplomatiques de son père. Les bribes de souvenirs sont rapportées avec force détails passaint ainsi par le Japon, la Chine, les USA, la Birmanie... Que nous raconte-t-elle d'autres? Ce qui a fait son enfance, ses addictions au sucre, son plaisir de l'alcool, sa relation fusionnelle avec sa soeur, la rupture de certains interdits quand on est enfant.

Certes Amélie Nothomb a le don du détail, de l'anecdote mais on termine poussivement son texte. Il y a trop de redites, l'ensemble manque de rythme et fait penser davantage à une pelote de souvenirs, de sensations qu'il faut démêler. L'auteur belge montre aussi son goût de mots désuets ou inusités qui pourraient rebuter certains lecteurs...

Bref, ça n'est certainement pas le meilleur de Nothomb. Mieux vaut relire ces premières oeuvres, notamment les pièces de théâtre comme Peplum ou les Combustibles.


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…