Accéder au contenu principal

Raíces 218 - Le jade et son exploitation préhispanique avec Laura Filloy Nadal

Cette semaine, c'est Laura Filloy Nadal qui s'est prêtée à nos interrogations sur l'exploitation du jade à l'époque préhispanique. La restauratrice du Musée National d'Anthropologíe à Mexique a beaucoup travaillé ce matériau, notamment pour sa thèse doctorale.

Comme chaque semaine, vous pouvez télécharger et partager librement ce programme disponible sur le portail Archive en mp3 y ogg.


Crédits musicaux
  1. Lorena Tassinari - Xurik ma´pa yeleil (Ojos de jade)
  2. Lorena Tassinari - Ukakil yakunah (Fuego de amor)
Références bibliographiques
Arqueología mexicana, XXIII (133)
Filloy Nadal, L. (coord.) (2010) Misterios de un rostro maya. La máscara funeraria de K'inich Janaab' Pakal de Palenque. México, D.F.: INAH.

Filloy Nadal, L. (2014). Costumes et insignes d'un gouvernant maya: K'inich Janaab' Pakal de Palenque. Oxford: BAR International Series.

Filloy Nadal, L. (2015). El jade en Mesoamérica. Arqueología mexicana, XXIII(133), 30-36.
Magaloni Kerpel, D. y Filloy Nadal, L. (2013). La ofrenda 4 de La Venta: Un tesoro olmeca en el Museo Nacional de Antropología. México, D.F.: INAH.

Melgar Tisoc, E., Solís Ciriaco, R. y Filloy Nadal, L. (2013). "Análisis tecnológico de las piezas de jadeíta y pedernal de cinturón de poder y de la banda frontal de K'inich Janaab' Pakal de Palenque". En A. Velázquez Castro y L. Lowe (eds.), Técnicas analíticas aplicadas a la caracterización y producción de materiales arqueológicos en el área maya, 135-162. México. D.F.: UNAM.

Sahagún, B. de. (1959-1982). Florentine Codex: General History of the Things of New Spain. A. Anderson y C.E. Dibble (eds., trads.). Salt Lake City: University of Utah Press.
Taube, K. (2015). Los significados de jade. Arqueología mexicana, XXIII (133), 48-55.



Expositions
Exposition Memorias de barro y piedra, Museo de Historia Mexicana, Monterrey, jusqu'au 15/09.

Exposition Guanajuato. Arqueología revelada, Museo de Arte e Historia de Guanajuato, Guanajuato, du 11/07 au 25/10/2015.

Exposition Les Aztèques en el Musée Pointe-à-Callière d'Histoire et d'Archéologie, Montréal, à partir du 29/05.

Exposition Extinción, el universo de la paleontología en el NoresteMusée Régional El Obispado, Monterrey, à partir du 30/04.

Exposition Una ofrenda a Xochipilli, entre luces canta y llega el sol, Museo del Templo Mayor.

Événements académiques
INAH
Cours "La Costa del Golfo y el Área Maya II, avec Hugo García Caspitrán, Musée National d'Anthropologie, Amphithéâtre Fray Bernadino de Sahagún, Mexico, tous les mercredis du 05/08/2015 au 06/09/2015 de 19 h à 21 h. Renseignements : Departamento de Promoción Cultural, Tel. 4040-5300 exts. 412308 y 412313. Correos: jorge_ruvalcaba@inah.gob.mx, promocion_cultural@inah.gob.mx, promocionculturalmnainah@gmail.com, pydcmnainah@gmail.com, difusionmnainah@gmail.com


Cours "El centro de México y Oaxaca en la época prehispánica II", avec Hugo García Capistrán, Musée National d'Anthropologie, Amphithéâtre Fray Bernadino de Sahagún, Mexico, tous les lundis du 3/08 au 9/11, de 19 h à 21 h.

ENAH
IV Coloquio de Estudios sobre la Guerra en Mesomérica, École National d'Anthropologie et Histoire, Mexico, 1-3/09/2015 de 10 h à 18 h.

Séminaire d'Anthropologie Linguistiquesalle de réunion de la Dirección de Lingüística del INAH, tous les premiers mercredis du mois, de 11 h à 15 h.

UNAM
Atelier Aprendizaje de variantes del zapoteco como segunda lengua, avec Fernando Nava, Institut de Recherches Anthropologiques, UNAM, salle 121, tous les lundis de 17 h à 20 h.

Cours La nueva ciencia de la antropología del gestoavec Gabriel Bourdin, Institut de Recherches Anthropologiques, UNAM, tous les vendredis du 7/08 au 30/10.  

Séminaire de lqngue et culture náhuatl, tous les mardis de 18 h à 21 h, Centre Culturel Universitaire, Tlatelolco, Mexico. Renseignements : luciasb@unam.mx .

Diplôme Los mayas, Casa de las Humanidades, UNAM, del 24/02/2015 al 19/04/2016 (47 sesiones), tous les mardis de 17 h à 20 h. Renseignements : difhum[at]unam.mx ou

Cours basique d'épigraphie maya: apprends à lire les hiéroglyphes, Centr d'épigraphie Yuri KnorosovPasaje Picheta (calle 61 entre 60 y 62), Mérida, avec Guillermo Kantún, 31/08 de las 16 a las 18 horas. 32 horas, Informes: kaan.ajaw@hotmail.com.

Nouvelles
Découverte du  Grand tzompantli du Templo Mayor, Boletín INAH.
Récuperation d'urnes funéraires de la cultura Aztatlan, Boletin INAH.
Enseignement des langues natives en la UNAM, Boletín INALI.

Médias
Ichan Tecolotl, 300 sobre los pueblos indígenas de México.

Bulletin Antropológicas, 70, Instituto de Investigaciones Antropológicas, UNAM.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été enregistré et mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, le 04/06 et le 27/08/2015 avant son émission le 29/08/2015. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Curieuses découvertes au pied de la Pyramide de la Lune à Teotihuacan

Dans un bulletin publié hier sur le site de l'INAH, Verónica Ortega, sous-directrice de la zone archéologique de Teotihuacan, a annoncé une série de découvertes troublantes reprises dans différents médias mexicains comme la Jornada, Milenio ou El Universal. Cette partie du site est d’ailleurs le pré carré de la chercheuse mexicaine, elle qui fut notamment en charge de la supervision du Palais de Quetzalpapalotl.



“La nature a horreur du vide”, disait Aristote. Force est de constater que le vide était abhorré dans la cosmovision mésoaméricaine. En plus de cent années d’exploration à Teotihuacan, la place située au pied de la Pyramide de la Lune n’a été sondée et fouillée superficiellement que dans les années 1960 ! La Structure A qui la ferme au nord est pourtant en train de révéler des secrets trop longtemps gardés. Mesurant 25 m de côté, cette structure continue de générer de nombreuses interprétations et de polémiques entre spécialiste. Elle est composée en surface d’une dizaine …

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement le monument le plus représenté et le plus publié sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnu comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts sompteux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.


Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante à El Pañhü, Hidalgo, ou à Teteles de Ocotit…

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…