jeudi 18 février 2016

Compte-rendu Arqueología mexicana Hors-série 66


L’éditeur Raíces continue sa série de catalogues visuels avec son dernier hors-série d’Arqueología mexicana. La différence tient cette fois-ci en ce qu’il ne s’agit pas d’un site archéologique ou d’une culture préhispanique. En s’attelant à la représentation des coiffes, casques et autres, le programme s’annonce particulièrement ambitieux.


Les textes présentés sont donc limités à la portion congrue dans ce catalogue. Le lecteur bénéficiera de quelques éléments de mise en contextes des pièces présentées par Enrique Vela. Mais une carte représentant les cultures représentées n’aurait certainement pas été de trop et une infographie résumant les éléments étudiés n’eût pas été de trop : le lecteur non averti risque en effet de se perdre facilement.

Cependant on peut dégager une intéressante lecture iconographique, à la fois diachronique et thématique. Le lecteur découvre ainsi des coiffures mais aussi les coiffes des dirigeants, les diadèmes et les coiffes des divinités. Sont prises en compte les riches coiffes portées par les guerriers au moment du combat et leurs pendants plus sobre des captifs. On retrouve les diadèmes portés par les deux sexes.

Vaisselle avec représentation d’une prêtresse.
Pyramide des Serpents à plumes, Xochicalco, Morelos.
Photo: Marco Antonio Pacheco / Raíces.
Disponible le 14/02/2016 : https://goo.gl/bDCdyK.

Guerrier avec coiffe et bouclier, Cultura Tumbas de Tiro. Clásico. Colima.
Museo Regional de Historia de Colima, Colima.
Foto: Rafael Doniz / Raíces
Disponible le 14/12/2016:
Il est également question de coiffes découvert/es (pour certaines miraculeusement conservées) en contexte archéologique. Il est aussi question des créateurs de ces coiffes, les fameux amanteca ou plumassiers dont la technique et le labeur étaient particulièrement reconnus par les élites, comme en témoigne le fameux panache de Moctezuma dont l’aspect original n’a pas forcément grand-chose avec celui qu’on peut voir actuellement en Autriche.
Prêtre avec attributs de Tláloc. Culture toltèque. Posclassique Ancien.
Museo National de Antropología.
Photo: Marco Antonio Pacheco / Raíces.
Disponible le 14/02/2016 sur : https://goo.gl/8Ho16U.


Figure en pierre. Classique Ancien. Teotihuacan, Estado de México.
Museo de la Pintura Mural Teotihuacana.
Photo: Marco Antonio Pacheco / Raíces.
Disponible le 14/02/2016 sur : https://goo.gl/GxAmKV.

En ce qui concerne l’aspect chronologique, on retrouve des représentations depuis le Préclassique jusqu’à l’époque coloniale en passant par des horizons culturels aussi distincts que les cultures tlatilca, olmèques, tombes à puits,  mezcala, teotihuacaine, maya, épiclassique, Côte du Golfe, zapotèque, mixtèque,  et postclassique de Haut Plateau central,  ou maya. Sont également inclus les documents coloniaux et les coiffes ethnographiques contemporaines.

Cette publication constitue une bonne introduction à la longue et complète bibliographie mise à la disposition du lecteur. N’hésitez pas à vous le procurer.

Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails