Accéder au contenu principal

Pour en finir avec le canular de 2012

David Stuart, grand épigraphe et mayaniste depuis qu'il a fêté ses douze ou treize ans, se fend sur son bloc-notes d'une note rassurante pour la communauté américaniste en général et mayaniste en particulier.

Au Mexique et aux USA (et j'imagine quelque part aussi en Europe), on commence à voir les affiches annonçant la sortie du film catastrophe de Roland Emmerich, 2012. Le mot catastrophe est d'ailleurs redondant dans la mesure où ce réalisateur allemand n'a jamais vraiment fait d'incursion dans d'autres genres cinématographiques. Voilà pour la pointe toute voltairienne de cette note.

Revenons-en à nos moutons. Pour Stuart, il est facile de contredire les arguments des partisans de conspirations mondiales, les amateurs de New Age. Il ajoute sans hésiter les producteurs hollywoodiens à cette liste de manipulateurs. D'abord il rappelle que la date de Compte Long 13.0.0.0.0 n'est en aucun cas une date de création. Les glyphes mayas font référence à des dates plus anciennes.

On peut également rappeler que même si les calendriers mayas et aztèques présentent certains points communs, notamment en ce qui concerne des fêtes et des rituels similaires, ils ne sont pas identiques.

Ce qui doit se passer le 21 décembre 2012 ou le 23 selon les interprétations des glyphes est simple : les Mayas et donc par extension, les autres peuples mésoaméricains, sont quasiment muets à ce sujet. Une seule inscription du site El Tortuguero, complexe et incomplète, mentionne la date 13.0.0.0.0. Selon Stuart, le passage est ambigu et pose plus de problèmes que d'assertions.

De la même manière, il convient de prendre avec circonspection tout rapprochement avec des événements astronomiques d'importance en 2012. Car, même en dépit des observations précises faites par les Mayas, aucun alignement galactique n'est prévu, pas plus que par les astronomes modernes d'ailleurs.

Donc méfiance : quand vous voyez la pierre du Soleil (de culture mexica) collée à des références sur les Mayas, passez votre chemin. Le rédacteur des informations proposées n'est en rien consciencieux et expert des cultures mésoaméricaines. Qui plus est, les "études" proposées par ces pseudos chercheurs sont souvent contradictoires, donc encore moins dignes de foi. Il ne faut pas plus prêter attention aux prophéties des peuples autochtones modernes dans la mesure où ils sont plus influencés par le New Age qu'autre chose.

David Stuart n'en est pas à son premier coup. Il avait déjà pourfendu les mensonges et la vision tronquée de Mel Gibson, lorsque le film "Apocalypto" était sorti il y a 3 ans. On peut lire sa note ici.

Emmerich a été malin : il a prévu de sortir son film avant la catastrophe annoncée, histoire de profiter pleinement de l'argent que vous lui donnerez en allant voir son film...

A lire d'urgence sur FAMSI, un article en plusieurs parties (format pdf en anglais), rédié par Van Stone et Coe...

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement un des monuments mexicains les plus représentés et les plus publiés sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnue comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne il y a quelques années. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts somptueux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.



Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante…

Fouilles de sauvetage à Zacatenco, Mexico

Sur son site internet, l'INAH fait état de fouilles de sauvetage au nord de Mexico, préalables à la construction de l'aqueduc Guadalupe, à quelques encâblures de la Basilique de Guadalupe.  Après six mois de travaux dirigés à Zacatenco par la jeune Estibaliz Aguayo Ortíz, les résultats sont tout simplement surprenants. 
On dispose de peu de contextes fouillés systématiquement dans la vallée de México et datés du Préclassique. Vaillant (1930) avait fouillé à Zacatenco dès 1928 et publié ses résultats deux ans plus tard. Une des références en la matière a été le travail effectué ensuite par Piña Chan (1958) à Tlatilco.  Puis il a fallu attendre des fouilles de Sanders et Parsons à la fin des années 1960 pour en savoir un peu plus sur Zacatenco.

Les découvertes de la Direction d'Archéologie de Sauvetage de l'INAH sont de deux types. Tout d'abord les restes de 145 individus ont jusqu'à présent retrouvés. Certains enterrements comptaient jusqu'à trois individus da…