Accéder au contenu principal

Lendemain de courses à la plus grande librairie du nord du Mexique

La Feria Internacional del Libro est l'équivalent du fameux Salon du livre à Paris, toutes proportions gardées. On y retrouve les principaux groupes éditoriaux mexicains et hispanophones, certaines librairies, des conférences, des débats, des ateliers pour les enfants, des programmes radios et télés, des séances de dédicaces... Comme en France, chaque année, un pays est invité, proposant des livres difficiles d'accès pour le public regiomontano.

Cette année, c'est l'UNAM (Universidad Nacional Autonoma de México). Vous allez me dire : "Comment une université? et pas un pays ?". En fait cette petite entorse à la règle de la FIL s'explique par le centenaire de la création de la plus prestigieuse université d'Amérique hispanophone. Née de la volonté de l'écrivain et politicien yucatèque Justo Sierra, l'UNAM devait promouvoir et faire rayonner l'image d'un Mexique enclin à la recherche et au progrès que le président Porfirio Diaz. Ironie de l'histoire, comme beaucoup de monuments et d'institution créé sous le Porfiriato, elles lui ont survécu après l'insurrection révolutionnaire emmenée par Francisco I. Madero. L'UNAM, comme de nombreuses institutions supérieures, est une maison d'édition cherchant à divulguer et promouvoir les recherches de ses enseignants. Malheureusement il est souvent très dfficile de retrouver les livres publiés par l'UNAM, hors de la ville de Mexico, et encore plus à Monterrey.

Le montage d'un très grand stand de l'UNAM a donc pu résoudre (temporairement tout au moins) ma course désespéré à des ouvrages que j'ai promu durant les derniers mois sur ce carnet de notes. Le portefeuille a certes souffert mais disons que le jeu en valait véritablement la chandelle. Je vous présente donc la liste de mes acquisitions en espérant qu'elles vous inspireront.

Mon autre gros fournisseur d'ouvrages anthropologiques et archéologiques est le Fondo de Cutlura Economica. Il y a bien une agence de cet éditeur dans ma ville de résidence mais là encore, beaucoup de livres ne sont pas accessibles ou tardent des semaines à arriver après avoir passé commande. Le stand du FCE est l'un des plus éclectiques et des plus sérieux qui soient.

  • Lopez Lujan, Leonardo et Colin McEwan (coordinateurs). 2010. Moctezuma, tiempo y destino de un gobernante. INAH, Mexico.

  • Montemayor Carlos et alii. 2009. Diccionario de nahuatl en el español de México. UNAM, México.
Les cinq livres ici mentionnés sont assez épais mais j'espère entreprendre leur lecture rapidement pour vous en proposer quelques résumés... Bref, j'ai de quoi occuper les prochaines semaines.
    Enregistrer un commentaire

    Posts les plus consultés de ce blog

    Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

    En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

    Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

    Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

    Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

    Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

    Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

    La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

    Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

    Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

    Raíces 351 - Les briques sculptées de Comalcalco avec Miriam Judith Gallegos

    Cette semaine Raíces recevait l'archéologue Miriam Gallegos, chercheuse au Centre INAH Tabasco. Avec son aide, nous avons essayé de comprendre la fabrication et l'utilisation des briques sculptées ou gravées qui sont une quasi-exclusivité architecturale du site maya de Comalcalco, situé au Tabasco. Selon Gallegos, "ils faisaient parie des constructions, présents dans les murs, les voûtes et les lnteaux. Ils supportaient de véritables charges et fonctionnaient comme un matériel de construction, en plus d'être décorés". Dès lors, quelles pouvaient être les valeurs symboliques de ces briques ? Comment étaient-ils élaborés ? Dans quelles constructions pouvaient-ils être vus ou non vus ?

    Esta semana en Raíces recibimos a la arqueóloga Miriam Judith Gallegos, adscrita al Centro INAH Tabasco. Con su apoyo, trataremos de entender la fabricación y el uso de los ladrillos esgrafíados o moldeados descubiertos en el sitio maya de Comalcalco, Tabasco. Según Gallegos, "f…