Accéder au contenu principal

Raíces 132 - Juan Correa, pintor mulato novohispano avec María Elisa Velázquez Gutíerrez

Cette semaine, étant donné la fermeture des studios de Radio pendant les congés de Noël, nous vous proposons un entretien in extenso avec la Dr. María Elisa Velázquez Gutíerrez, spécialiste des études afromexicaines, sur un peintre qui connut une grande renommée aux XVIIe et XVIIIe siècle : Juan Correa. Fils d'un "mulâtre" et d'une "morena" libre, Correa a fait fi de sa couleur de peau pour devenir un grand artiste. Mais comme Velázquez Gutíerrez, la société vice-royale au Mexique, même si elle était sclérosée dans un système de castes reposant sur des considérations raciales.

Comme chaque semaine, nous vous proposons deux modalités pour ré-écouter, télécharger et/ou partager ce balado. Soit vous le récupérez sur Archive en format mp3 et ogg.



Vous pouvez également le retrouver sur Soundcloud en libre téléchargement pendant les quatre semaines à venir.



Références bibliographiques
Fernández, Martha (s.f.). Juan Correa en la Catedral de la Almudena, Imágenes. Mexico, D.F. : Universidad Nacional Autónoma de México, Instituto de Investigaciones Estéticas. En ligne, consulté le 29/12/2013 : 

Vargaslugo, Elisa & José Guadalupe Victoria. 1985-1994. Juan Correa, su vida y su obra. Repertorio pictórico, 4 vols. México : Universidad Nacional Autónoma de México, Instituto de Investigaciones Estéticas.

Velázquez, María Elisa. 1998. Juan Correa, mulato libre, maestro de pintor. Mexico, D.F. : CONACULTA. 

Pages internet
Biographie sur le site Pintores latinoamericanosEn ligne, disponible le 30/12/2013.

Galerie sur le site FotologEn ligne, disponible le 30/12/2013. 

Biographie sur le site Arte guadalupano. En ligne, disponible le 30/12/2013. 

Biographie sur le site Mexico desconocidoEn ligne, disponible le 30/12/2013. 

Expositions
Ajawo'ob. El tiempo de los señores mayas. Musée Régional d'Antthropologie et d'Histoire, Aguascalientes, jusqu'en février 2014.

Teotihuacán. Tres pirámides en el paisaje ritual. Museo del Templo Mayor, jusqu'en février 2014.

Paisajes Mayas, hilos de luzMuseo del Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en janvier 2014.

También aquí participaron… Negros, mulatos y pardos en la Revolución de 1910Exposition photographique, Direction d'Études Historiques, INAH, du 14/11/2013 au 28/11/2014.

To’on Maayáa´onil le k´iinoóbaMuseo del Palacio Cantón, Mérida, jusqu'au 25/01/2014.

Cerámica mesoamericana Céramique mésoaméricaine, salle 10, Musée d'archéologie maya, Fort San Miguel, Campeche.

El solar purépéch'a. Exposition permanente, Musée National d'Anthropologie, réinauguration le 10/12.

Mayas. Revelación de un tiempo sin fin, Galeria del Palacio Nacional, de mardi à dimanche de 10 h à 17 h, jusqu'en avril 2014, entrée gratuite.

Mayas : el lenguaje de la belleza, Museo maya de Cancun, jusqu'en mars 2014.

Médias
Matos Moctezuma, Eduardo. 2013. Los grandes hallazgos de la arqueología. De la muerte a la inmortalidad. Mexico, Editores Tusquets.

Magazine Antropológicas, Canal ONCETV México, 25/12 à 20 hrs. Rediffusion 19/12 à 17 h.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, México, en novembre 2013 avant son émission le 28/12/2013. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.



Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 351 - Les briques sculptées de Comalcalco avec Miriam Judith Gallegos

Cette semaine Raíces recevait l'archéologue Miriam Gallegos, chercheuse au Centre INAH Tabasco. Avec son aide, nous avons essayé de comprendre la fabrication et l'utilisation des briques sculptées ou gravées qui sont une quasi-exclusivité architecturale du site maya de Comalcalco, situé au Tabasco. Selon Gallegos, "ils faisaient parie des constructions, présents dans les murs, les voûtes et les lnteaux. Ils supportaient de véritables charges et fonctionnaient comme un matériel de construction, en plus d'être décorés". Dès lors, quelles pouvaient être les valeurs symboliques de ces briques ? Comment étaient-ils élaborés ? Dans quelles constructions pouvaient-ils être vus ou non vus ?

Esta semana en Raíces recibimos a la arqueóloga Miriam Judith Gallegos, adscrita al Centro INAH Tabasco. Con su apoyo, trataremos de entender la fabricación y el uso de los ladrillos esgrafíados o moldeados descubiertos en el sitio maya de Comalcalco, Tabasco. Según Gallegos, "f…