Accéder au contenu principal

De nouvelles découvertes à Nim Li Punit, Bélize

En lanque kikché, Nim Li Punit signifie Grand Chapeau. Cet étrange toponyme trouve son origine dans une stèle représentant un dirigeant local affublé d'un énorme chapeau (ill. 1). Il est situé au sud du Belize, ce petit pays voisin du Mexique. Il s'agit d'un site de taille moyenne, composé de trois places entourées de différentes terrasses et pyramides dont la plus grande atteint une hauteur de 12, 2 m (ill.1). Six stèles avaient été retrouvées au cours de différentes fouilles effectuées depuis les années 1976, permettant notamment d'établir des liens entre les dirigeants de Nim Li Punit et le site guatémaltèque de Caracol. Le site dispose d'un terrain de jeu de balle relativement bien conservé et d'un ensemble de constructions sur le groupe Sud de la Place de la stèle qui pourrait avoir été érigé pour observer différentes alignements astronomiques.


Ill. 1. Carte de Nim Li Punit (Braswell et Daniels, 2013: 11).
Crédit: Toledo Regional Interaction Project: UCSD/NICH.

Ces deux dernières années, l'équipe de l'expérimenté Geoffrey Braswell, enseignant-chercheur à l'Université de Californie de San Diego, a concentré ses fouilles sur deux tombes où reposaient les restes d'individus d'appartenance noble. Ce sont ainsi vingt-six grandes vaisselles et huit objets en jadéite qui ont été récupérés. Certaines vaisselles sont de style teotihuacain de part la présence d'éléments tripodes les pour maintenir debout. Cependant la présence de ces objets ne signifie nécessairement pas que les Teotihuacains soient venus à cet endroit, comme ce fut possiblement le cas pour Kaminaljuyu. De nombreux sites mayas semble avoir un contact ou une influence teotihuacaines dans leurs propres arts. Elles ont pu être datées vers 400 de notre ère.

Un de ces objets attire particulièrement l'attention. Il s'agit d'un pectoral en jade parfaitement conservé. Sur la partie postérieure est représenté le glyphe du vent, ik en maya, qui fait également référence au souffle de vie. Sur la partie antérieure, un long texte glyphique fait allusion à la visite d'un dirigeant du site voisin de Caracol et au sacrifice auquel il participa pour un rituel de feu nouveau. Sur la partie postérieure, on peut voir le glyphe Ik ou vent finement taillé. Selon Braswell, il s'agit de la seconde pièce de jade la plus grande trouvée au Bélize. Il comporte notamment la date de 671 de notre ère.

De manière assez surprenante, on retrouve un pectoral très semblable taillé sur la stèle 15 de Nim Li Punit, porté par (Wanyerka, 2004 : ill. 29, 70-77). 



Voici une vidéo en anglais expliquant les dernières fouilles entreprises par l'équipe de Geoffrey Braswell et le bulletin anglais que nous avons consulté: http://www.sipse.com/mundo/descubrimiento-tesoro-arqueologico-belice-jade-155259.html .




Bibliographie
Braswell, G. (2012) Dynastic Capital, Minor Center, or Both? Recent Investigations at Nim li Punit, Toledo District, Belize. Research Reports in Belizean Archaeology, 9, 51-59. En línea el 09/06/2015: https://www.academia.edu/5089574/_2012d_Dynastic_Capital_Minor_Center_or_Both_Recent_Investigations_at_Nim_li_Punit_Toledo_District_Belize .

Braswell, G. et Daniels Jr, J. (2013). Toledo Region Interaction Report 2013 Report, San Diego: UCSD Mesoamerican Archaeological Laboratory. En ligne : https://www.academia.edu/6823385/_2013_TOLEDO_REGIONAL_INTERACTION_PROJECT_2013_ANNUAL_REPORT .

Braswell, G. et Prufer, K. (2009). Political Organization and Interaction in Southern BelizeResearch Reports in Belizean Archaeology, 9, 51-59. En línea el 09/06/2015 : http://www.academia.edu/5085888/_2009d_Political_Organization_and_Interaction_in_Southern_Belize.

Stuart, D. et Grube, N. (2000) A New Inscription from Nim Li Punit, Belize, Research Reports on Ancient Maya Writing, 45, en ligne le 09/06/2015 http://www.mesoweb.com/bearc/cmr/RRAMW45.pdf.


Fauvelle, Mikael (2013). Dynastic Capital, Minor Center, or Both? Recent Investigations at Nim li Punit, Research Reports in Belizean Archaeology 01/2013; 9:51-590. Toledo District, Belize, 


Grube, N., MacLeod, B., Wanyerka, P. (199). A Commentary on the Hieroglyphic Inscriptions of Nim Li Punit, Belize. Document pdf disponible le 07/006/2015 : http://www.academia.edu/10032383/A_Commentary_on_the_Hieroglyphic_Inscriptions_of_Nim_Li_Punit_Belize.

Wanyerka, P. (2004). Proyecto Epigráfico del Sur de Belice: Las Inscripciones Jeroglíficas del Sur de Belice. Document pdf en ligne le 09/06/2015 : http://www.famsi.org/reports/00077/wanyerka_full.pdf .
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Curieuses découvertes au pied de la Pyramide de la Lune à Teotihuacan

Dans un bulletin publié hier sur le site de l'INAH, Verónica Ortega, sous-directrice de la zone archéologique de Teotihuacan, a annoncé une série de découvertes troublantes reprises dans différents médias mexicains comme la Jornada, Milenio ou El Universal. Cette partie du site est d’ailleurs le pré carré de la chercheuse mexicaine, elle qui fut notamment en charge de la supervision du Palais de Quetzalpapalotl.



“La nature a horreur du vide”, disait Aristote. Force est de constater que le vide était abhorré dans la cosmovision mésoaméricaine. En plus de cent années d’exploration à Teotihuacan, la place située au pied de la Pyramide de la Lune n’a été sondée et fouillée superficiellement que dans les années 1960 ! La Structure A qui la ferme au nord est pourtant en train de révéler des secrets trop longtemps gardés. Mesurant 25 m de côté, cette structure continue de générer de nombreuses interprétations et de polémiques entre spécialiste. Elle est composée en surface d’une dizaine …

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement le monument le plus représenté et le plus publié sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnu comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts sompteux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.


Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante à El Pañhü, Hidalgo, ou à Teteles de Ocotit…

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…