Accéder au contenu principal

Raíces 226 - Ethnographie des peuples natifs à Mexico avec María Teresa Romero Tovar

Cette semaine, nous avons eu le plaisir de pouvoir converser avec María Teresa Romero Tovar, enseignante-chercheuse à l'Université Nationale Autonome du Mexique. Elle travaille depuis plusieurs sur les cultures autochtones présentes à Mexico et dans sa banlieue. Voici le résultat disponible également librement en format mp3 et ogg.


Crédits musicaux
  1. Eduardo Zamarripa y grupo Vestigios - Travesía (de los Totonacos)
  2. Eduardo Zamarripa y grupo Vestigios - Sigamos al canto
Références bibliographiques
Romero Tovar, M. Los pueblos originarios de la ciudad de México, México: Comisión para el Desarrollo de los Pueblos Indígenas. En ligne, disponible le 24/10/2015: http://www.cdi.gob.mx/pnud/seminario_2003/cdi_pnud_teresa_romero.pdf.

Expositions
Exposition Máscaras mexicanas, simbolismos velados, Palais national, Mexico.

Exposition Nuestro barro: testigo y cómplice de la historia, Zone Archéologique de Cerro de Trincheras, Sonora, Jusqu'au 1er novembre, Boletín INAH.


Exposition Mayas, el lenguaje de la belleza, Musée Palacio Cantón, Mérida, jusqu'en février 2015.

Exposition La máscara de Calakmul, universo de jade, Vestibule du Musée National d'Anthropologie, Mexico, jusqu'au 30 octobre.


Exposition Alebrijes en Cancún, Musée Maya de Cancún, Cancún, jusqu'en janvier 2016.

Exposition Relatos de retención, CIESAS Noreste, Monterrey, jusqu'au 3/11.

Exposition Dechados de virtudes, Musée d'Histoire Mexicaine, Monterrey, jusqu'au 17 de enero 2016. 



Événements académiques
UNAM

II Encuentro Internacional “La Gramatología y los Sistemas de Escritura Mesoamericanos”, Centre Culturel Universitaire Tlatelolco, UNAM, Mexico, 26-30/10.

Séminaire permanent Lenguas mixtecanas, avec Marcela San Giacomo, Fidel Hernández y M. Swanton, Institut de recherches anthropologiques, Université nationale autonome du Mexique, 26/10, de 10 h a 14 h.

Conférence Los tres tronos de la creación: San Bartolo y Kaminaljuyu, avec Ruud Van Akkeren et Sanja Savkic, Aula Magna, Institut de recherches philologiques, Université nationale autonome du Mexique, Mexico, 27/10, à midi.

Presentation commentée du documentaire "El penacho de Moctezuma. Plumaria del México Antiguo", avec María Olvido Moreno Guzmán, Salle Francisco de la Maza, Institut de Recherches Esthétiques, 29/10 à midi.

Cycle de conférences Desarrollo económico y político de la Costa del Golfo, Época prehispánica, avec Barbara Stark, Institut de Recherches Esthétiques, 26, 28 et 29/10 de las 12 a las 14 horas.

X Congreso Internacional de Mayistas, Los mayas: discursos e imágenes de poder. Centro de Estudios Mayas, Izamal, Yucatan, du 26/06 au 2/07/2015. Appel à participation ouvert jusqu'au 18/01/2016.

Atelier Aprendizaje de variantes del zapoteco como segunda lengua,  avec Fernando Nava, Institut de Recherches Anthropologiques, Université Nationale Autonome du Mexique, tous les lundis de 17h à 20h.

Cours La nueva ciencia de la antropología del gesto, avec Gabriel Bourdin, Institut de recherches anthropologiques, Université nationale autonome du Mexique, Mexico, tous les vendredis jusqu'au 31 octobre.

UADY
Seminario Miradas recientes en torno al debate sobre las relaciones de género en MéxicoSalle de Réunion de l'Unitpe de Sciences Sociales du Centre de Recherches Régionales de l'Université Autonome du Yucatan, calle 61, número 525, entre 64 y 66 Centro, Mérida, Yucatán, à partir du 28/10 à 17h30.

INAH
XI Journées Permanentes d'Archéologie 2015, Musée du Templo Mayor, Mexico, 30/10, de  10:30 à 12:40 horas.
  • 10:00 - 10:50  DR. AGUSTÍN ORTIZ BUTRÓN (Institut de Recherches Anthropologiques, Université Nationale Autonome du Mexique/UNAM), “Estudios arqueométricos aplicados a la recuperación e interpretación del mamut de Santa Ana Tlacotenco, Milpa Alta, D.F.”
  • 12:00 - 13:00 ARQLGO. JOSÉ ANTONIO LÓPEZ PALACIOS (ENCRyM/INAH), “Los azulejos de Venus”.
Juegos prehispánicos y tradicionales de azar y destreza mental en México, avec Alejandro Olmos Curiel, Musée National d'Anthropologie, Mexico, 10, 17, 24, 31/10, de 11 h à 13 h.

Permalien de l'image intégrée


Nouvelles
L'INAH récompense Jorge Ángulo, Eduardo Matos Moctezuma, Angel García Cook, Raul Arana, respectivament pour leur 60 ans, 55 ans et 50 ans de trajectoire à l'INAH, Boletín INAH.

Enregistrement de l'oeuvre de Bernardino de Sahagún au Programme Mémoire du Monde de l'UNESCO, Boletín INAH.

Remise de la medaille Yuri Knorosov à Alfredo Barrera Rubio pendant le Festival International de la Civilisation Maya, Mérida.


Médias
Livre Meza Peñaloza, A. (2015). Afinidades biológicas y contextos culturales en los antiguos teotihuacanos, México, D.F, UNAM.

Livre Cyphers, A & al. (2014). Atlas digital de la zona arqueológica de San Lorenzo, Veracruz, México, D.F, UNAM.

Livre Olivier, G. (2015). Cacería, sacrificio y poder en MesoaméricaTras las huellas de Mixcóatl, “Serpiente de Nube”México: UNAM: Instituto de Investigaciones Históricas ; Fondo de Cultura Económica ; Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos.

Revue Anales de Antropología, 49-II. México: UNAM, Instituto de Investigaciones Históricas.

Nous vous rappelons que Raíces est un programme sans but lucratif sous licence Creative Commons Paternité - Partage à l'identique - Utilisation comerciale interdite. Ce programme a été enregistré et mixé par Sergio Becerra dans les studios de Radio UdeM, San Pedro Garza García, Nuevo León, Mexique, le 16/06 et le 22/10/2015 avant son émission le 24/10/2015. Montage et illustration sonore sont le travail de Sergio Becerra alors que votre serviteur a dirigé l'entretien.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Curieuses découvertes au pied de la Pyramide de la Lune à Teotihuacan

Dans un bulletin publié hier sur le site de l'INAH, Verónica Ortega, sous-directrice de la zone archéologique de Teotihuacan, a annoncé une série de découvertes troublantes reprises dans différents médias mexicains comme la Jornada, Milenio ou El Universal. Cette partie du site est d’ailleurs le pré carré de la chercheuse mexicaine, elle qui fut notamment en charge de la supervision du Palais de Quetzalpapalotl.



“La nature a horreur du vide”, disait Aristote. Force est de constater que le vide était abhorré dans la cosmovision mésoaméricaine. En plus de cent années d’exploration à Teotihuacan, la place située au pied de la Pyramide de la Lune n’a été sondée et fouillée superficiellement que dans les années 1960 ! La Structure A qui la ferme au nord est pourtant en train de révéler des secrets trop longtemps gardés. Mesurant 25 m de côté, cette structure continue de générer de nombreuses interprétations et de polémiques entre spécialiste. Elle est composée en surface d’une dizaine …

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement le monument le plus représenté et le plus publié sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnu comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts sompteux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.


Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante à El Pañhü, Hidalgo, ou à Teteles de Ocotit…

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…