Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2016

Raíces 240 - Le Projet Régional Archéologique La Corona 2/3 avec Maxime Lamoureux et Marcello Canuto

Raíces recevait Maxime Lamoureux Saint-Hilaire, doctorant canadien à l'Université de Tulane et Marcello Canuto, archéologue y enseignant à Tulane University, située à la Nouvelles Orléans. Avec leur soutien aide, nous poursuivons notre cycle de programmes sur l'archéologie guatémaltèque et en particulier sur le Proyecto Regional Arqueológico La Corona co-dirigé par Tomás Barrientos, enseignant-chercheur à l'Universidad del Valle au Guatémala. 

Comme chaque semaine, nous vous invitons à écouter, partager et télécharger librement ce programmesur le portal Archive au formatoggetmp3.


Crédits musicaux
Itzamkan - KetzalItzamkan - Viaje en el Xibalba 

Contacts Page Facebook del PRALC. Page Facebook de Tomás Barrientos. Page Academia de Marcello Canuto.
Bibliographie La Corona Notes, Mesoweb, MARI, Tulane University. Arqueología mexicana, Los mayas del Petén, 137. México: Editorial Raíces.
Canuto, M. A., & Barrientos, T.  (2009). Proyecto Arqueológico La Corona. Informe temporada 2008. N…

Le Programme d'Archéologie Urbaine de l'INAH met la main sur le huey tlachtli

Quelques jours après l’annonce de la découverte de l’offrande 167 par le Projet Grand Temple, c’est au tour du Programme d’Archéologie Urbaine dirigé par Raul Barrera de communiquer une autre découverte de taille dans le centre de México. En septembre dernier, le PAU nous avait déjà surpris avec la mise au jour des vestiges du huey tzompantli et de plusieurs crânes qui le composaient.
La découverte remonte en fait à 2014 et eut lieu peu de temps après l’annonce de la fouille du Temple d’Ehecatl-Quetzalcoatl. On apprend cette fois que le PAU s’est attelé à la fouille du huey tlachtli, ou  Grand jeu de balle, un espace rituel de grande importance. La nouvelle a été publié sur les sites de Sinembargo.mx, de l’hebdomadaire Proceso du quotidien El Universal. A la différence de l’offrande 167, l’INAH s’est même fendu d’un bulletin sur sont site.

Pour être plus précis, les travaux de sauvetage ont permis de dégager le côté du terrain de jeu de balle, situé à 6,45 m au sud du Temple d’Ehecatl,…

Hommage à Lourdes Cué Ávalos

Le nom de Lourdes Cué Avalos ne vous dira peut-être pas grand-chose de prime abord. Votre serviteur doit reconnaître également qu'il ne l'a jamais rencontrée physiquement. Cependant les réseaux sociaux nous ont permis de forger une solide relation de travail dans le but de promouvoir le passé préhispanique. Depuis 1993, Lourdes travaillait en tant que  coordinatrice des publications du Templo Mayor. Elle notamment assurée la coordination des Archives archéologiques du Projet Grand Temple entre 1997 et 2009.




Diplômée en Histoire de l'art à l'Université Ibéroaméricaine en 1980, Lourdes était une bûcheuse discrète et efficace au Musée du Grand Temple. 
Le fait qu'elle ait été employée pour les publications officielles. Retenons ces travaux les plus récents pour les catalogues des expositions : Camino al Mictlan (1997), La cultura mezcala y el Templo Mayor (2003), Ofrendas de conchas, tesoros de fertilidad (2004), Sacrificios de consagración en la Pirámide de la Luna (200…

L'offrande 167 ou la ritualisation du mythe mexica de la Lune et du Soleil

En mémoire de Lourdes Cué Ávalos, coordinatrice de publications au Musée du Grand Temple, Mexico, décédée le 23 janvier 2016.

Une fois encore, il faut se satisfaire des brèves et articles, parfois biaisés ou incomplets, que publie la presse mexicaine pour se faire une idée des fouilles au Mexique. La page officielle de l’INAH a complètement ignoré pour l’heure la découverte d’une nouvelle offrande dans le cadre du Projet Grand Temple que dirige Leonardo López Luján. Les propos qui suivent sont le fruit d’une lecture attentive d’un article de Reyna Paz Avendaño publié sur le site du quotidien La Crónica de Hoy et de quelques messagess  avec différents membres du Projet Templo Mayor.



Parlons tout d’abord du contexte de cette découverte. L’offrande 167 fait partie d’un groupe de cinq offrandes mises au jour par les archéologues Nicolás Fuentes Hoyos y Gerardo Pedraza Rubio, membres du Projet Grand Temple. Les jeunes chercheurs furent chargés de fouiller l’endroit où sera prochainement cons…

Raíces 239 - Les représentations rupestres du Serpent de pluie dans la Vallée du Mezquital, Hidalgo avec Vanya Valdovinos

Nota bene : les photos reproduites sont reproduites avec l'autorisation de Vanya Valdovinos. Il vous faudra donc prendre en contact avec elle si vous souhaitez les réutiliser.

Cette semaine, nous recevions Vanya Valdvinos, historienne de l'art, doctorante de l'Institut de Recherches Esthétiques de l'Université Nationale Autonome du Mexique. Spécialiste de l'art rupestre, nous avons exploré l'iconographie du serpent de pluie, très présent dans la Vallée du Mezquital, dans l'état d'Hidalgo.



Comme chaque semaine, nous vous proposons de retrouver librement ce programme sur le portail Archive en format mp3 et ogg.


Crédits musicaux Trío Alegría Hidalguense - La Acamaya ViejaTrío Alegría Hidalguense - El Chile VerdeReferencias bibliográficas Valdovinos, V. (2009). Bok´yä, La Serpiente de Lluvia en la Tradición Ñähñü del Valle del Mezquital. Tesis de licenciatura, Ciudad de México: Universidad Nacional Autónoma de México.

Valdovinos, V. (20??). Rostros en la mont…

Conférence Sonidos del pasado: investigaciones sobre la música maya avec Vanessa Rodens

Dans ce billet, nous poursuivons notre découverte de l'ethnomusicologie. 
Archéomusicologue et ethnomusicologue allemande, Vanessa Rodens a présenté les avancées de ses travaux le  juin 2008 lors d'une conférence lue au Musée Popol Vuh. Ancienne collaboratrice du Proyecto El Mirador, elle présente différents instruments et les sons qu’elle a pu en en tirer, tout en les remettant en contexte. Ses travaux ressemblent à ceux commencés par Francisca Zalaquett sur les instruments préhispaniques conservés au Mexique.

Rodens, V., & Sanchez, G. (2010). An organological approximation of Mayan noise generators. The Journal of the Acoustical Society of America, 128(4), 2388-2388.
Duke, B. K. (2014). Palatial soundscapes: music in Maya court societies.Duke, B. K. (2014). Palatial soundscapes: music in Maya court societies.

Raíces 238 - Projet Régional Archéologique La Corona avec Tomas Barrientos

Raíces recevait Tomás Barrientos, enseignant-chercheur à l'Universidad del Valle au Guatémala. Avec son aide, nous débutons un cycle de programmes sur l'archéologie guatémaltèque et en particulier sur le Proyecto Regional Arqueológico La Corona qu'il dirige avec Marcello Canuto, archéologue y enseignant à Tulane University, située à la Nouvelles Orléans. 

En ce sens, Tomas Barrientos nous propose une idée générale du site de La Corona, longtemps appelé le site Q, vassal de Calakmul.
Comme chaque semaine, nous vous invitons à écouter, partager et télécharger librement ce programme depuis le portail Archive en format ogg et mp3.
Crédits musicaux Música maya Aj, grabado en el Centro cultural La Azotea, Guatemala por Thomas Stack.Alfredo Roel - Zazil Ha Contacts Page Facebook del PRALC. Page Facebook de Tomás Barrientos. Page Academia de Marcello Canuto.
Bibliographie La Corona Notes, Mesoweb, MARI, Tulane University. Arqueología mexicana, Los mayas del Petén, 137. México: Editorial Raíc…

Conférence De Rosalila a Oropéndola: evolución arquitectónica de Copán par Ricardo Agurcía

Notre conférence de la semaine nous emmène un peu plus à l’est du Guatemala. Le Honduras que nous connaissons aujourd’hui était partiellement occupé par des groupes mayas dont une des empreintes les plus remarquables est sans contestation Copán. Le site classé au Patrimoine mondial de l’Humanité a fait l’objet de différents chantiers de fouilles, notamment de feu Claude-François Baudez, ancien directeur de recherches honoraire au CNRS, ou plus récemment de William et Barbara Fash. Cependant nous avons décidé de partager une conférence enregistrée le 22 mai 2008 au cours de laquelle l’archéologue hondurien Ricardo Agurcia revient sur le Temple 16, situé dans la partie basse de l’Acropole, et ses liens avec deux constructions à la riche iconographie : Rosalila et Oropendola. Agurcia connaît très bien son fait puisqu'il travaille à Copan depuis 1989 !



Références bibliographiques
Agurcia, R. (1997). Rosalila, an Early Classic Maya cosmogram from Copan. Symbols Spring, 32-37.

Agurcia Fasq…