Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2010

Proyecto Tlalocan

Sur son site internet, l'INAH a mis en place un minisite sous flash que vous pouvez retrouver en cliquant sur le titre de cette note. Ceci présente tout le matériel accumulé sur le Proyecto Tlalocan, dirigé par l'archéologue mexicain Sergio Gomez. Rappelons que ce tunnel est l'une des découvertes phares de l'année 2010 pour les mésoaméricanistes. Sont donc compilés les différentes notes publiées par l'INAH sur le sujet, les vidéos disponibles sur Youtube, une infographie complète en format pdf, des informations sur la création et l'utilisation des robots explorateurs pour la première fois au Mexique. Si on peut s'attendre à des découvertes très intéressantes en 2011 sur ce chantier de fouilles, convient-il de tant anticiper ce qui pourrait être découvert. Nous souhaitons à Sergio Gomez de trouver ce qu'il cherche. Mais l'archéologie est souvent faite de surprises et d'imprévus.
L'exploration de ce tunnel sous la Pyramide adossée et la Pyramid…

Des racines et des ailes "Trésors du Mexique"

Le célèbre programme de France 3 proposera une série de reportages sur le Mexique, dans le cadre des célébrations de l'année du Mexique en France. 
Une bande-annonce est d'ores et déjà disponible sur le site de la société de production de ce documentaire de 110 minutes. On peut notamment y voir Dominique Michelet, directeur de l'UMR 8096 ArchAm. C'est notre collègue Marion Forest, archéologue du Projet Uacusecha au Michoacan, qui a eu la bonne idée de mettre les liens sur son carnet homonyme
Le programme complet sera d'abord diffusé sur France 3 le 16 février prochain à 20h35. Pour les Francophones expatriés en terre d'Anahuac et les Mexicains francophones, il sera rediffusé sans aucun doute diffusé sur TV5 Monde. Dès que nous aurons la date et l'horaire, nous vous la proposerons sur ce carnet et sur les réseaux sociaux.

Le meilleur de 2010

Fin d'année arrivant, on fait des bilans (bons, personnels, professionnels, en dépôt, etc.). Mexique Ancien vous propose donc un petite liste de publications, de découvertes archéologiques, de sites, d'expositions, de coups de gueule en ce qui concerne la Mésoamérique. Pour les livres, cette année s'est montrée particulièrement précieuse, notamment si on s'attarde sur les trois ouvrages co-rédigés par Leonardo López Luján. Je pense autant à la compilation El sacrificio humano en la tradición mesoamericana, résultat d'une collaboration avec l'historien des religions Guilhem Olivier ; la publication du catalogue de l'exposition Moctezuma II. Tiempo y Destino de un gobernante ; la monographie Monte Sagrado rédigée avec son père Alfredo López Austin.
En ce qui concerne les sites ou carnets qui nous ont particulièrement plu, il faut mettre en avant le carnet d'Enrique Davalos sur la sexualité des anciens peuples mésoaméricains. A défaut de trouver un éditeur d…

Officialisation de la localisation du Tezcatlachco

Le quotidien mexicain La Jornada propose sur son site internet un entretien très intéressant avec l'archéologue José Álvaro Barrera Rivera. Travaillant avec Alicia Islas sur une thèse de licence à l'Escuela Nacional de Antropologia e Historia, il est revenu en détail sur une découverte qui a demandé plusieurs années de travail documentaire pour être validée.

Tout commence dans le cadre du Programa de Arqueología Urbana (Plan d'Archéologie Urbaine ou PAU). En 1991, Eduardo Matos Moctezuma met en place un système de fouilles dont l'objectif est de préparer et d'effectuer des fouilles de sauvetages dans les sous-sols de la ville de Mexico. C'est notamment ce projet qui a permis de retrouver les restes du Calmecac et du Temple de Quetzalcoatl cette année. Depuis sa création le PAU a d'ailleurs permis de retrouver 50 des 78 bâtiments énumérés par le moine franciscain Bernardino de Sahagun (2000 : II, 271-281).

Voici un dessin qui permettra de situer ce fameux t…

Avancée des fouilles à Santo Nombre, Puebla

Les fouilles et les travaux de consolidation vont bon train sur le site poblano de Santo Nombre. En février dernier, nous évoquions cet endroit, situé sur la municipalité de Tlacotepec de Benito Juárez, au nord de la ville de Tehuacan.
Afficher Zones archéologiques présentées sur Mexique Ancien sur une carte plus grande
L'équipe dirigée par l'archéologue Blas Castellon Huerta a récemment présenté les avancées réalisées tout au long de cette année. Il en ressort que Santo Nombre avait une architecture passablement influencée par le style teotihuacain de talus-tablier. C'est ce que les chercheurs ont déduit en observant les Pyramides des Coquillages et des Clochettes, les deux structures au menu de cette longue année. En 2009, deux autres monticules, hauts de 7 mètres, avaient scrupuleusement étudiés et restaurés (Structure sud et Maison du Nahual). Ils sont situés à l'ouest et à l'est de la Place du Grand Autel. Un troisième monticule sera exploré l'année prochai…

Quand les Teotihuacains croisaient des animaux à des fins rituelles

Quand nous avons vu cette information, nous avons immédiatement pensé à notre collègue et ami Nicolas Latsanopoulos. Excellent dessinateur, N. Latsanopoulos est intervenu sur différents projets de l'UMR 8096 Archéologie des Amériques et/ou du CEMCA au Mexique, principalement en pays maya et plus récemment au Michoacan. Cette note lui est dédiée, lui qui s'intéresse à l'iconographie des canidés à Teotihuacan.

Pour bien comprendre les résultats de la recherche exposés par l'INAH sur son site, il convient de citer la définition de l'archéozoologie. Cette branche de l'archéologie doit être distinguée de la paléontologie. Si on se réfère à la définition proposée sur le site de l'UMR 7209, la zooarchéologie cherche à :
...contribuer à documenter les dynamiques historiques des interactions qui lient nature et culture au sein de l’anthroposystème. Elle le fait dans un constant souci d’interdisciplinarité, en étroite connexion avec les autres disciplines intéressées …

Arqueologia Mexicana Hors Série n°36

Voici un numéro spécial de la revue de vulgarisation publié par l'INAH. Il s'agit de terminer cette année en beauté, si j'ose dire. Il est question de la décoration corporelle préhispanique. A travers ce guide visuel (ill.1), il s'agit de présenter rapidement les différents types d'ornement de la peau chez les anciens peuples mésoaméricains, notamment à travers leurs peintures, leurs sculptures et leurs céramiques.
Ill. 1. Couverture d'Arqueologia Mexicana, hors-série num. 37.
Néanmoins les comparaisons avec les peintures ou ornements portés lors de rituels contemporains ne manquent pas. Elle s'avèrent même parfois nécessaires pour comprendre la continuité culturelle. Les auteurs de ce numéro spécial ont donc mis l'accent sur huit types de décoration corporelle.
Ill. 2. Personnificateur de Xipe Totec,
Codex Florentino, préface au livre I, p. 12 Disponible le 19 décembre 2010 sur : http://celia.cnrs.fr/FichExt/Am/A_23_09_fichiers/image002.jpg .
La plus évide…

Los peuples indigènes aujourd'hui Programme 4

Nous vous proposons de suiver le quatrième débat du programme Les peuples indigènes aujourd'hui. Cette semaine, il est question de l'art et de l'artisanat selon la perspective des peuples autochtones.






A titre de commentaires, l'utilisation de l'adjectif "indigena" n'est nullement péjorative en espagnol du Mexique. Par contre, si vous utilisez le mot "indio", ne vous étonnez pas de recevoir des commentaires négatifs en retour.

Bon visionnage !

Découverte de nouveaux éléments architecturaux à Tonina, Chiapas

On connaît souvent l'impact d'un titre et combien il va orienter notre lecture d'un ouvrage ou d'un article. La note publiée ce soir et reprise sur le grand réseau bleu, en dépit de l'utilisation du conditionnel, n'échappe pas à la règle. Et il semblerait presque qu'on assiste à un concours de qui fera la plus belle découverte en Mésoamérique en 2010.  En raison des nombreuses recherches proposées au public, le titre se jouerait entre Chiapa de Corzo et Tonina, tous les deux situés au Chiapas. Il s'agit évidemment d'un léger sarcasme de ma part. Néanmoins c'est quand même la cinquième fois que nous parlons de Tonina sur ce carnet depuis le début de l'année.

Cette fois, il est question de deux scupltures en forme de têtes de serpent, taillées dans des blocs de calcaire et ayant certainement fait office de marqueurs sur le terrain de jeu de balle 1 de l'ancienne cité chiapanèque. On observera d'ailleurs que l'article ne précise de …

Le carnet Arkeopatias

Arkeopatias est un carnet présentant des articles et des études en espagnol. Créé en janvier 2010, il est ouvert au public en général mais il faut être un peu curieux ou spécialiste pour comprendre les thèmes d'archéologie ou d'anthropologie qu'il traite. Les créateurs de ce carnet espèrent former "des espaces de rencontre, de discussion et d'analyse", pour peu qu'ils soient en rapport avec la routine de l'archéologue ou de l'architecte.
Arkeopatias compte cinq rédacteurs permanents et plusieurs rédacteurs occasionnels dont Azucena Cervantés, auteure d'une récente étude sémiologique sur les animaux dans le monde préhispanique
D'interface sobre, Arkeopatias propose une lettre d'informations et la publication de bulletins publiés régulièrement. Enfin, afin de promouvoir l'échange entre enseignants, étudiants et chercheurs, Arkeopatias a ouvert un compte scribd où on peut télécharger différents documents. On peut entrer en contact ave…

Les peuples indigènes aujourd'hui Programme 3

Nous continuons notre découverte des langues indigènes dans le Mexique contemporain. Le programme diffusé le vendredi 11 décembre est disponible sur la chaîne INAHTV, sur le portail vidéo de Youtube. Comme pour les programmes précédents, le troisième volet a été coupé en cinq parties que vous pouvez en cliquant sur chacune d'elle, de manière chronologique.
Le thème de ce débat est "Les droits, le Droit et l'administration judiciaire des peuples indigènes" . Le problème existe depuis l'arrivée des Espagnols. Ni l'Indépendance, ni la Révolution mexicaine, ni la récente démocratisation du Mexique n'ont pu résoudre des problèmes et des discriminations qui frappent les peuples indigènes et plus particulièrement les femmes.





Qu'en pensent nos lecteurs ?

Les peuples indigènes du Mexique Programme 2

Nous continuons notre promotion de cette série de débats où les intervenants parlent en raramuri, maya tzelt'al, maya yucatèque et zoque. L'ensemble est sous-titré en espagnol. Comme lors du premier programme, il vous faudra voir la vidéo en cinq morceaux. Le thème du jour est la langue comme construction de l'être et du faire.






Nous souhaitons que cela vous a plu...

Nouvelle publication du PARI

Le PARI vient récemment mettre en ligne son nouveau Journal Vol. XI, No. 2. Il est accessible en format .pdf en cliquant ici.

Au programme, une étude épigraphique de Marc Zender sur les verbes affectifs en maya, une étude d'Alexandre Tokovinine sur une corrélation inhabituelle du Tzolk'in dans des inscriptions mayas du Classique; enfin un papier de Peter Biro sur une possible réinterprétation de l'inscription sur l'autel K de Copan...

Attention ! Tous les textes sont en anglais.

Pas peu fiers...

Comme vous pouvez le noter, nous avons un bouton qui indique notre classement sur le portail d'informations Wikio. Ce dernier vient de créer de nouvelles sections, notamment une en sciences humaines, ce qui faisait considérablement défaut.

Dès lors voir notre carnet monter dans les dix premiers est un peu surprenant mais finalement à relativiser. Regardons le classement complet de cette catégorie.
1Scriptopolis2Baptiste Coulmont3Ecrans de veille en éducation4Évaluation de la recherche en SHS5Mapping Expert6Socio-informatique et argumentation7Les émotions au Moyen Âge8AGORA / sciences sociales9Mexique ancien10Je véronise...11Mame & fils12Archéologie poitevine13Les découvertes archéologiques14Le blog archeomellois15DemoSocio16Femmes au travail17Paris Design Lab - ENSCI Les Ateliers18Making Science Public*19Bafouillages20AmadesClassement réalisé par Wikio

Nous ignorons quelle méthode et quels algorythmes utilise Wikio pour classer les carnets. Cependant il est satisfaisant de voir…

Visite virtuelle de la Venta

Il est parfois difficile de parcourir physiquement tout le Mexique pour aller voir un site archéologique ou un musée. C'est pour cela que l'INAH a créé l'espace de visites virtuelles. La dernière en date a pour thème La Venta, au Tabasco. Ce site olmèque est l'un des plus importants du pays avec Tres Zapotes et San Lorenzo Tenochtitlan.
Au programme de cette visite, on passe par les différents salles qui constituent le musée du site. La sculpture énorme qui trône dans le couloir d'introduction est absolument bluffante par sa taille et rappelle les Jumeaux, visibles dans le Musée de l'Université de Véracruz à Xalapa.

On passe en suite dans cinq salles présentant l'histoire et l'occupation du site durant le Préclassique. On explique également les techniques architecturales employés par les générations d'occupants sur la zone, notamment l'utilisation de la terre et de colonnes basaltiques.

On passe dans le parc archéologique en commençant par les co…

Imbroglio à Chicxulub

Alors que l'INAH reste désespérément muet sur le sacage et la destruction du site archéologique 15, dans l'état du Yucatan, le quotidien El Universal présente une note électronique pour le moins surprenante. On y apprend en effet que le Centro INAH Yucatan a porté plainte pour "destruction du Patrimoine culturel de la Nation" sur le site 15.

Mais curieusement la plainte a été déposée contre X et non pas  contre le commanditaire et responsable des travaux, Ricardo Ascencio Maldonado, maire et président de l'Association des anciens élèves du Tec de Monterrey pour le Yucatan. Cette décision peut surprendre puisque celui-ci avait fini par reconnaître sa responsabilité devant des archéologues de l'INAH qui l'avaient surpris en flagrant délit, suite à une dénonciation anonyme. Le directeur Eduardo López Calzada, que nous avions loué pour avoir dénoncé les dommages provoqués par l'organisation de concerts à Chichen Itza, semble avoir perdu de sa fermeté dans…

Vous avez dit codex ?

Suite à la récente ouverture de la Biblioteca Digital Mexicana, l'INAH, institution co-fondatrice de cette page, a décidé de consacrer une petite série de vidéos en espagnol sur les codex mésoaméricains. Elles sont tous visibles sur la chaîne Youtube de l'INAH. Cependant nous avons préféré en faire une playlist en les réorganisant plus logiquement. Nous avons également inclus deux vidéos qui avaient mises en ligne en octobre dernier.

Commençons avec la première question : que sont les codex ?


Maintenant que certains grands jalons sont établis, nous pouvons étudier le détail. Une des questions les plus basiques serait : comment ont été fabriqués les codex ?


Ceci étant, on peut se demander quels étaient les principaux thèmes abordés dans les codex.


Vous allez certainement me dire : "C'est bien beau, mais comment lit-on un codex ?" La réponse est dans la vie suivante.


Voyons le cas particulier des codex calendriers.


Passons un autre cas de calendrier ritual, le Cod…

Comment on peut être diplômé et manquer de culture

Le Tec de Monterrey est, après l'UNAM, l'université la plus réputée du Mexique, notamment pour ses diplômes en ingénierie. Il n'a jamais la vocation de former des professionnels qui aient une certaine culture générale, notamment en matière d'humanités. La récente publication d'une nouvelle aberrante vient confirmer ce constat, certainement partial de ma part.
Néanmoins, en lisant que le président de l'Association des Anciens élèves du Tec de Monterrey au Yucatan avait commis le pire, mon sang ne fait qu'un tour. L'agence de presse Notimex a en effet publié une dépêche qui provoquera sans nul doute un tollé dans la communauté archéologique mésoaméricaniste. Reconverti dans la politique au Yucatan, Ricardo Ascencio Maldonado n'a rien trouvé de mieux que de détruire à la pelleteuse 2300 ans d'histoire sur le site archéologique 15. Présent dans le Catalogue Archéologique du Yucatan, le site 15 est situé a une surface de 1 km2 et date du Préclassique.…

Sacré monticule 11...

En mai dernier, nous revenions en détail sur une découverte majeure faite sur le site chiapanèque de Chiapa de Corzo. Une équipe américano-mexicaine avait mis la main sur une très belle tombe, probablement royale, préparée il y a environ 2700 ans, surprenant ainsi la communauté américaniste. Aujourd'hui rebelote si j'ose dire. En poursuivant leurs recherches, les archéologues Bruce Bachand, Emiliano Gallaga et Lynneth Lowe viennent seulement d'annoncer une nouvelle découverte faite en mai. 
Une autre tombe, situé directement à l'est de la première a révélé la présence de deux hommes adultes. Même si leur état de conservation était bien moindre que celui du premier enterrement, la tombe a révélé des offrandes riches qui laissent penser que ces deux individus accompagnaient un troisième dans son voyage vers l'inframonde. Lynneth Lowe explique que la fouille n'a pas été aussi aisée. Une partie des grands tableaux en bois qui recouvraient la zone a cédé sous le poid…