Accéder au contenu principal

Explorations à Uxul, Campeche

Une équipe mexicano-allemande a fait une découverte apparemment peu importante mais qui apporte de nombreuses informations sur la vie quotidienne des habitants de Uxul. Ce site situé dans la jungle yucatèque, au sud-ouest de Calakmul et au nord d'El Mirador, avait été découvert en 1934 et baptisé ainsi par Karl Ruppert et John Denison, chercheurs de la Carnegie Institution of Washington.

Uxul, traduction yucatèque d' "à la fin", est seulement accessible par des chemins de traverse cachés dans la Biosphère de Calakmul dans l'état du Campeche. C'est d'ailleurs ce qui le protège du flot des touristes et certainement pas des pilleurs. Car, depuis les visites de Ruppert, le site a passablement souffert des visites sans tact  et aux conséquences désastreuses pour l'analyse de contextes. Cela n'a pas empêché Iken Paap, co-directeur du Projet Uxul avec Nikolaï Grube (Université de Bonn) et Antonio Benavides Castillo, de cartographier le site depuis 2009 avant d'entreprendre des fouilles à Uxul (voir la galerie pour la saison 2010).

D'ailleurs son équipe a découvert l'existence de deux réservoirs d'eau d'un volume approchant les 100 mètres cube. Ce genre d'infrastructures existe également dans d'autres sites. Selon les déclarations faites par Paap dans un article sur le site eukalaert, elles avaient la même fonction que nos châteaux d'eau : elles servaient à garder l'eau potable, notamment pendant la saison sèche. Ce sont ainsi deux mille personnes qui pouvaient survivre pendant trois mois, sans pluie.

L'exploration de ces réservoirs a permis de retrouver des restes de plateaux en céramiques. D'autres tessons ont permis d'établir que les premiers foyers ont été établis à Uxul dès le Préclassique. Les études épigraphiques y font référence sous un autre nom et rapportent la soumission de la ville à Calakmul, située seulement à 32 kilomètres.

Grube révèle que tout reste à faire à Uxul mais que les travaux ont déjà apportés des résultats plus que prometteurs : des tombes intactes ont pu être localisées et feront partie d'une étude pluridisciplinaire pour tenter de rétablir l'histoire et la vie quotidienne de la ville.

A suivre en espagnol ou en allemand sur le site internet du projet !

Références bibliographiques :
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…