jeudi 20 septembre 2012

Découverte d'une chambre funéraire à Tingambato, Michoacan

Dans le cadre d'un projet de fouilles entrepris sur cinq sites préhispaniques michoacains, l'INAH annonce une invention récente faite par l'équipe dirigée l'archéologue Melchor Cruz à Tingambato. Le site retrouve une activité archéologique depuis l'année dernière, les dernières fouilles remontant à celles entreprises par Román Piña Chan il y a plus de 30 ans. C'est d'ailleurs lors de ces fouilles que fut retrouvé une première sépulture.

Occupé depuis le Préclassique, ce site a vu passer différents groupes culturels jusqu'à la fin du Classique vers 900 de notre ère. Il est situé à près de 2000 m d'altitude à proximité de Patzcuaro. L'architecture du site, visible sur certaines photos de Wikicommons, repose principalement sur le système teotihuacain de talud-tablero et de chambres construites autour d'une cour intérieur enfoncée.


Cour intérieure, Classique.
Tingambato.
Photo disponible le 20/09/2012 sur : 

La chambre funéraire souterraine mesure 4 m de long sur 3,60 m de large pour une profondeur de 2,70 m. Elle était couverte d'une série de dalles étroites et longues et scellées par de la boue. Elles étaient disposées dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les parois étaient formées de pierres couverte d'un repoussé en fibre végétale.

Pas moins de 19000 objets ont été comptés sur le sol. Parmi elles figure des centaines d'objets en coquillage et en nacre, taillés en rectangle, en carré. Une bonne quantité étaient situés directement sur la cage thoracique et les bras du personnage enterré, laissant penser qu'ils faisaient partie d'un plastron et de bracelets. A priori cela augurerait aussi d'une relation commerciale étroite entre les habitants du site et des groupes sur la côte Pacifique. Enfin cela montrerait l'importance de l'individu déposé à cet endroit : sa place dans cette société devait être importante.

Les restes humains retrouvés pourraient appartenir à la Tradition de tombes à puits ou celle antérieure dite d'El Opeño.

Pour avoir une meilleure perception de ces fouilles à Tingambato, vous pouvez regarder le diaporama préparé par l'INAH. Le bulletin de l'INAH est disponible ici.
Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails