Accéder au contenu principal

Orientations archéoastronomiques à Cañada de la Virgen, Guanajuato

Pour les touristes européens (et mexicains) en mal d'authentique, la petite ville de San Miguel de Allende est devenue une destination incontournable. Elle bénéficie notamment du label "Pueblo Mágico", l'équivalent de "Plus beau village de France". Certes San Miguel a un charme colonial sans pareil. C'est oublier que la plupart de ces bâtisses ont désormais des propriétaires étrangers qui se sont précipités pour acquérir des biens souvent laissés à l'abandon par la population.

Ce que beaucoup de touristes ignorent encore, c'est la présence d'un site archéologique dans les environs directs de San Miguel de Allende. Appelé Cañada de la Virgen, il vient d'être ouvert au public. Les archéologues du Centro INAH-Guanajuato lui ont attribué une filiation ñañhü ou otomi. A l'instar de la très grande majorité des anciens sites mésoaméricains, la conception de l'espace urbain repose sur l'observation de phénomènes astronomiques observables à l'oeil nu.

Pendant sept ans, l'équipe de l'archéologue de l'archéologue Rossana Quiroz Ennis s'est attelée à la tâche de déterminer ces patrons astronomiques qui ont dirigé l'élévation de plusieurs bâtiments sur le site. La majorité des bâtiments construits à Cañada de la Virgen ont leur entrée orientée vers l'ouest quand on observe plutôt l'inverse sur des sites comme Teotihuacan ou Tula.

L'édifice le plus emblématique de cette orientation est la Maison des 13 cieux. Au couchant du 4 mars, la lumière du soleil passe par le portique, probablement pour indiquer que le soleil entrait symboliquement dans l'inframonde. Curieusement, c'est également la date que le frère Toribio de Benavente dit Motilinia rapporte comme début du calendrier mésoaméricain. Cette date est à mettre en relation avec les cycles agricoles. C'est à partir de ce moment qu'on égraine le maïs pour pouvoir le planter dans la terre préparée et fertilisée.

Un autre alignement important a lieu le 25 août. Selon le chercheur Francisco Granados, cette date était importante dans la région du Bajío. A ce moment on remettait une partie de la récolte au seigneur de la région.

Depuis deux ans, les observations archéoastronomiques se sont tournées vers l'étude des positions de Vénus, de la constellation de la Grande Ourse. Vue depuis le complexe A, elle semble tourner autour de la Maison des 13 Cieux. Ils ont également observé la constellation de la Croix du Sud juste au-centre de la cour du Complexe A : au même endroit ont été découverts les restes de plusieurs individus.

Tous ces éléments permettent d'émettre l'hypothèse selon laquelle les bâtiments, l'environnement et leur orientation permettaient aux habitants de mesurer le temps, de déterminer les moments propices aux semailles, aux récoltes.

Pour en savoir plus sur Cañada de la Virgen, vous pouvez lire en espagnol un reportage publié sur le site de l'INAH. Il est l'oeuvre de Marlen González. Rossana Quiroz Ennis est l'auteur de l'ouvrage El cerro y el cielo, publié par l'Instituto Nacional de Antopología e Historia.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 351 - Les briques sculptées de Comalcalco avec Miriam Judith Gallegos

Cette semaine Raíces recevait l'archéologue Miriam Gallegos, chercheuse au Centre INAH Tabasco. Avec son aide, nous avons essayé de comprendre la fabrication et l'utilisation des briques sculptées ou gravées qui sont une quasi-exclusivité architecturale du site maya de Comalcalco, situé au Tabasco. Selon Gallegos, "ils faisaient parie des constructions, présents dans les murs, les voûtes et les lnteaux. Ils supportaient de véritables charges et fonctionnaient comme un matériel de construction, en plus d'être décorés". Dès lors, quelles pouvaient être les valeurs symboliques de ces briques ? Comment étaient-ils élaborés ? Dans quelles constructions pouvaient-ils être vus ou non vus ?

Esta semana en Raíces recibimos a la arqueóloga Miriam Judith Gallegos, adscrita al Centro INAH Tabasco. Con su apoyo, trataremos de entender la fabricación y el uso de los ladrillos esgrafíados o moldeados descubiertos en el sitio maya de Comalcalco, Tabasco. Según Gallegos, "f…