Accéder au contenu principal

Découvertes de tombes tlaxcaltèques

Eduardo Contreras Martinez n'est pas seulement le découvreur d'Ocotelulco, cette chèferie mentionné par Cortès lui-même dans ses lettres à Charles Quint. Depuis quelque temps, le directeur de l'INAH de l'état de Tlaxcala, situé à quelques encablures de la tentaculaire capitale du Mexique, fouille en urgence un cimetière d'un genre un peu spécial avec une équipe de spécialistes.

L'accès au canyon de Tlacuetla, près du hameau de San Lucas Cuauhtelulpan, Tlaxcala, n'est certes pas aisé. Mais il revêtait une signification pour les Tlaxcaltèques qui y pratiquaient des offrandes et des crémations. Au total ce sont cinq dépôts qui ont été découverts lors de fouilles de sauvetages entreprises par l'INAH, dont deux ont été complètement fouillés.


Restes humains, Postclassique tardif, Tlaxcaltèque. 
Canyon de Tlacuetla, Tlaxcala.

Une vingtaine d'objets en céramique polychrome, comprenant des coupes et des vases préhispaniques, a été également retrouvée. Dans le premier dépôt, pas moins de dix kilos de matière osseuse et une mandibule inférieure déplacée vers la droite se trouvaient aussi  près d'une petite céramique polychrome de phase Azteca II. Dans le second dépôt, ce sont quatre tombes que les outils des fouilleurs ont sorties de terre. Chaque tombe contenait les corps de deux adultes et deux enfants. Les adultes étaient en position fléchie, l'un d'entre eux montrant même une fracture du crâne et une fissure sur le bras droit. Les ossements étaient ici associés à une importante quantité de mobilier en céramique de style mixtèque incluant des petites boîtes, des vaisselles, des plats...


Dépôt funéraire, Barranca de Tlacuetla, Tlaxcala.
Tlaxcalteca-Mixteca, Postclassique tardif.
Photo retrouvée le 17 mars 2010 sur http://bit.ly/djsNzP

En revanche, les corps des deux enfants ont connu un traitement différencié puisqu'ils ont été incinérés seulement jusqu'à la taille. Leur crâne et leur tronc étaient relativement en bon état. Une petite boîte avait été déposée au-dessus d'un des crânes.

Contreras Martinez explique que les canyons, à l'instar des montagnes, des lacs, des rivières, des tourbillons constituaient autant de lieux de culte. Il indique aussi que les explorations continuent afin de exhumer les corps et les objets détectés dans les trois dépôts restants.

Commentaires

ChtiMarseillais a dit…
Trois corrections à apporter :

1. Dans le premier dépôt, pas moins de dix kilos de matière osseuse et une mandibule inférieure déplacée vers la droite se trouvaient aussi (IL MANQUE ICI UN ADVERBE OU UNE PRÉPOSITION) d'une petite céramique polychrome de phase Azteca II.

2. En revanche, les corps des deux enfants ont connu un traitement différencié puisqu'ils ont étaient (ÉTÉ) incinérés seulement jusqu'à la taille.

3. Une petite boîte avait été déposéE au-dessus d'un des crânes.

Ne le prend surtout pas mal : ce n'est pas une critique, mais une modeste aide à ton formidable travail (encore merci pour ce superbe blog).
Cacalotl a dit…
Merci pour ta vigilance, Chti Marseillais... Les fautes ont été corrigées.

Au passage, et c'est de bonne guerre, on écrit "Ne le prendS pas mal". C'est le coup de l'arroseur arrosé ! ;)

Merci pour être un de nos plus fidèles lecteurs de toute manière ! :)

Posts les plus consultés de ce blog

Le Codex de Florence disponible en haute résolution

La Bibliothèque Numérique Mondiale est une alternative intéressante à la diffusion du patrimoine littéraire universel. C'est dans ce cadre que la Bibliotèque laurentienne a autorisé la numérisation de cet ouvrage si important pour les chercheurs sur le Mexique ancien. Il est désormais possible de consulter électroniquement le texte bilingue nahuatl-castillan et les illustrations qui accompagnaient chaque livre.

Bonne lecture !

Références :
Bernardino de Sahagún (2012). Codex de Florence . [En ligne] Disponible sur : http://www.wdl.org/fr/item/10096/#q=Codex+de+Florence&view_type=list&search_page=1&qla=fr. [Dernier accès 02/09/2013].

Sur les sources des libretti rédigés par Vittorio Amedeo Cigna-Santi

Alors que nous préparions une conférence sur la Conquête dans l’opéra, un librettiste a particulièrement attiré notre attention : il s’agit du Turimois Vittorio Amadeo Cigna-Santi dont on sait fort peu de choses somme toute. Au début de sa carrière il rédigea une paire de livrets pour Mozart. Mais son livret le plus repris est sans conteste Moctezuma. Il semblerait que Cigna-Santi a pu consulter une chronique rédigée par Antonio de Solis en 1684 et traduite  en français et en italien en 1690.
La bibliothèque Caraïbe, Amazone Plateau des Guyanes a eu la bonne idée de mettre en ligne les deux tomes qui forment l’édition française. Vous les retrouverez aussi dans notre section Textes: https://mexiqueancien.blogspot.com/p/textes.html
Solís, Antonio de. 1730. Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne, par Fernand Cortez, tome I. Paris : Compagnie des libraires. Disponible le 03/03/2019 sur : https://issuu.com/scduag/docs/bbx17024/6et https://issuu.com/scduag/docs/bbx1702…

Raíces 421 - L'offrande 177 du Templo Mayor avec Mary Laidy Hernández Ramírez

Cette semaine, Raíces recevait Mary Laidy Hernández Ramírez, étudiante de licence en archéologie à l'École Nationale d'Anthropologie et Histoire et membre depuis 2016 du Projet Templo Mayor, dirigé par Leonardo López Luján. Hernández Ramírez a effectué la fouille de l'Offrande 177 du Templo Mayor. Comment décrire la stratigraphie de ce dépôt ? Quels matériaux ont été exhumés ? Comment sont-ils analysés, conservés et étudiés ?


Comme chaque semaine, nous vous présentons ce programme sur le portail Internet Archive au format.ogg.

Crédits musicaux
Génériques :Carlos Rohan Tamez Poema: huitznahuac yautl icuic (Garibay, 1958: 40-41) El Venado Azul - Cumbia Cusinela
Références bibliographiques Chávez Balderas, X., Aguirre, A., Miramontes, A., & Robles, E. (2010). “Los cuchillos ataviados de la ofrenda, 125. Templo Mayor de Tenochtitlan?”, Arqueología Mexicana, (XVII)103, 70-75. [URL] https://arqueologiamexicana.mx/mexico-antiguo/los-cuchillos-ataviados-de-la-ofrenda-125-templo-mayor…