Accéder au contenu principal

Arqueologia Mexicana Hors Série n°36

Voici un numéro spécial de la revue de vulgarisation publié par l'INAH. Il s'agit de terminer cette année en beauté, si j'ose dire. Il est question de la décoration corporelle préhispanique. A travers ce guide visuel (ill.1), il s'agit de présenter rapidement les différents types d'ornement de la peau chez les anciens peuples mésoaméricains, notamment à travers leurs peintures, leurs sculptures et leurs céramiques.

Ill. 1. Couverture d'Arqueologia Mexicana, hors-série num. 37.

Néanmoins les comparaisons avec les peintures ou ornements portés lors de rituels contemporains ne manquent pas. Elle s'avèrent même parfois nécessaires pour comprendre la continuité culturelle. Les auteurs de ce numéro spécial ont donc mis l'accent sur huit types de décoration corporelle.

Ill. 2. Personnificateur de Xipe Totec,
Codex Florentino, préface au livre I, p. 12

La plus évidente est certainement la peinture corporelle. Une de ses composantes, la peinture du visage, est un peu détaillée (ill.2). Viennent ensuite la présence des sceaux (géométriques ou zoomorphes) qui servaient certainemnt à déposer des motifs sur les tissus et les étoles (Bachand, 2002). Les auteurs considèrent la difficulté à distinguer les peintures corporelles et la représentation de tatouages. Si on met souvent en valeur les rituels de tatouages parmi les peuples du Pacifique (Maoris et Kanaks en sont les preuves vivantes), on ne reconnaît pas assez leur importance en Mésoamérique en général et chez les Mayas en particulier.

Ill. 3. La Reina de Uxmal, Maya
Epiclassique (900-1000 A.D.), Uxmal, Yucatán
Calcaire, 80 x 99 cm.
Photo : Jodisrge Pérez de Lara.
Disponible le 19/12/2010 sur : http://www.mesoweb.com/es/recursos/MNA/51.html .

Pendant du tatouage, la scarification est le résultat d'un rituel lent et douloureux. On a des exemples ethnographiques et artistiques enregistrés au Yucatan (ill.3) et sur la côte Pacifique.

La peau pouvait enfin être transpercée pour y poser des pendants d'oreilles, des labrets et d'autres objets traversant le nez. Ce type d'artefacts est très présent en contexte funéraire et permet de reconnaître des individus ayant disposé d'un haut statut social (ill.4).

 Ill. 4 Tlacaelel avec labret et objet traversant le nez.
Duran, 2002 : I, pl. 17.

Néanmoins, d'autres éléments de la beauté "mésoaméricaine" ont été sciemment laissés de côté. Peut-être seront-ils présentés et étudiés dans un prochain numéro. Il s'agit des déformations crâniennes (qui n'étaient pas l'apanage des Mayas, contrairement à ce qu'on pourrait croire) et des mutilisations et incrustations dentaires.

On regrettera cependant la qualité médiocre de certains clichés, ce à quoi Arqueologia Mexicana semble dernièrement s'habituer. De la même manière, on peut s'interroger sur l'absence de références plus récentes sur ce thème si important. Bon nombre, proposées dans la bibliographique complémentaire, sont des années 1940 à 1960. Le sujet a été peu étudié depuis,, on dirait. En tout cas, il mériterait une monographie actualisée.

Nous vous proposons donc de visionner quelques documents en ligne pour vous familiariser avec ce thème, certains figurants dans la bibliographie indiquée.

Bachand, Holly Sullivan.
2003. "Sellos cilíndricos y estampaderas del periodo Formativo en Mesoamérica". In XVI Simposio de Investigaciones Arqueológicas en Guatemala, 2002 (J.P. Laporte, B. Arroyo, H. Escobedo y H. Mejía, éds.), Museo Nacional de Arqueología y Etnología, Guatemala, pp.527-538. Document pdf disponible en ligne le 19 décembre 2010 sur : http://www.asociaciontikal.com/pdf/48.02%20-%20Holly%20Sullivan%20Bachand%20-%20en%20PDF.pdf .

Ferrer, Eulalio.
2000. "El color entre los pueblos nahuas". In Estudios de Cultura Nahuatl, num. 31, IIH-UNAM, Mexico, p. 203-220. Document .pdf disponible en ligne le 19 décembre sur http://www.ojs.unam.mx/index.php/ecn/article/view/9235/8613 .

[Edition du 23/12/2010. Nous ajoutons un lien vers une intervention juste et précise sur le thème des décorations et ornements corporels, rédigée par Orlando Casares Contreras sur le carnet du Museo del Palacio Canton.]
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Compte-rendu Arqueología mexicana 142

Arqueología mexicana nous propose une réflexion très complète et bien ficelée dans son numéro de novembre-décembre. A première vue, parler de législation pourrait paraître peu lié à ce qui constitue la raison même de la revue co-éditée par l’INAH et l’éditeur Raíces. Cependant il s’agit d’un thème qui nous plonge au coeur du mode de vie des peuples préhispaniques et l’adaptation de ces systèmes à celui importé du royaume de Castille et León.




Le dossier thématique contient huit articles. Dans le premier, rédigé par Carlos Brokmann, il est question de la diversité des systèmes juridiques dans l’ancien Mexique. Un point commun est qu’il s’agit de systèmes de lois reposant sur la tradition orale, répondant à une punition correspondant à chaque acte s’éloignant de la coutume ou de la conduite enfreinte. Si la majorité des documents font surtout référence aux lois et au système juridiques des Mexicas, il serait inapproprié que tous avaient la même organisation ou les mêmes règles de vie soci…

Décès du mayiste Erik Boot

Le nom d'Erik Boot ne vous est probablement pas très familier. Anthropologue néerlandais, diplômé de l'Université de Leyden et épigraphiste très doué, Boot était notamment un chercheur indépendant et un carnetier passionné : il en rédigeait trois en anglais depuis plus d'une dizaine d'années.

Maya News Update, un carnet présentant différentes actualités sur les groupes mayas préhispaniques.Ancien Mesoamerica News Update, carnet d'informations sur les découvertes concernant les anciennes cultures du Mexique et d'Amérique centrale.Maya Glyph Blog, un dernier carnet contenant les différentes propositions épigraphiques de Boot.Ses derniers billets concernaient une exposition sur les Mayas que le gouvernement guatémaltèque avait envoyé aux Pays-Bas en début d'année.
Mais Erik Boot n'était pas qu'un simple carnetier. Il avait notamment publié une quarantaine d'articles et d'essais qu'on peut retrouver sur la page Academia.edu. Comme tout bon may…