Accéder au contenu principal

Raíces 49 - Izamal avec Miguel Covarrubias

Dans ce quarante-neuvième épisode de Raíces, nous avons reçu l'archéologue yucatèque Miguel Covarrubias Reyna. Collaborateur de l'INAH, il participe depuis de nombreuses années au Proyecto Izamal et co-dirige le Proyecto Dzilam González. Il a rédigé récemment un article en collaboration avec Rafael Burgos Villanueva et Yoly Palomo Carrillo, publié dans la revue de divulgation Arqueología Mexicana 114. L'article aurait d'ailleurs mérité meilleur sort: il a été copieusement coupé pour pouvoir être publié.

Miguel nous a donc parlé de l'importance d'Izamal au Préclassique, au Protoclassique et au Classique ancien. Il est revenu sur l'architecture mégalithique de cette ville et de ses cités satellites qui sont dispersés sur un territoire de quelques 53 kilomètres carrés ! Sa structure principale est la troisième en terme de volume pour toute la Mésoamérique ! Malheureusement le site d'Izamal n'est pas aussi connu que Teotihuacan ou Cholula. Le site a été occupé dès le Préclassique et a connu son apogée lors du Classique ancien. Peu à peu il a été délaissé au cours du Classique. Seuls ses temples continuaient d'être fréquentés jusqu'au Postclassique. Izamal est ses satellites se distinguent par une architecture dite mégalithique, c'est-à-dire faite de grands blocs taillés. Malheureusement les occupations successives et la réutilisation des pierres par les habitants puis par les Espagnols ont réduit la quantité d'informations disponibles. C'est pour cela que les archéologues ont décidé d'orienter leurs recherches sur des villes comme Aké ou Dzilam Gonzalez: ils espèrent ainsi retrouver différents objets et inscriptions non disponibles à Izamal.

Afficher Zones archéologiques présentées sur Mexique Ancien sur une carte plus grande.

L'enregistrement et le montage ont été effectués par Sergio Becerra. Ce programme est disponible et partageable librement sur le portail Archive en formato mp3 y ogg.




Face à l'absence de bibliographie dans la revue comme sur la page internet de cette dernière, nous reproduisons celle que Miguel Covarrubias nous a aimablement fait parvenir.

Références bibliographiques:
Burgos, Rafael, Miguel Covarrubias y José Estrada.
2005. “Estudios en la periferia de Izamal: El área de transición entre una zona de producción agrícola y una zona limítrofe de ocupación humana al poniente del área urbana”. In Los Investigadores de la Cultura Maya, vol. 13, Tomo II:425-444, Universidad Autónoma de Campeche, Campeche.

Burgos, Rafael, Miguel Covarrubias y Sara Dzul.
2006 “Estudios en la Región de Ah Kin Chel desde la Perpectiva de Izamal”. In Los Investigadores de la Cultura Maya, vol. 14, Tomo I:170-184, Universidad Autónoma de Campeche, Campeche.

Burgos Villanueva, Rafael y Luis Millet Cámara. 2011.
“Informe de los trabajos arqueológicos realizados en la I temporada de campo del Proyecto Kabul, Izamal, Yuc.”. M.S. Archivo de la Sección de Arqueología del Centro INAH Yucatán, Mérida.

Burgos Villanueva, Rafael , Miguel Covarrubias Reyna, Yoly Palomo Carrillo.
2012. "Izamal, capital regional del centro-norte de Yucatán", in Arqueología mexicana, vol. XIX 114, pp.76.

Covarrubias Reyna, Miguel y Rafael Burgos Villanueva.
2008 “Geografía Política de la Provincia de Ah Kin Chel”. In Boletín del Sistema Nacional de Información Estadística y Geográfica, Vol. 1, No. 1:46-93, INEGI, Aguascalientes. 

Kurjack, Edward B.
2003 “Sitios, Monumentos y la Organización Territorial de los Mayas Precolombinos”. In Los Investigadores de la Cultura Maya, Vol. 11, Tomo I:8-19, Universidad Autónoma de Campeche, Campeche.
Lincoln , Charles.
1980.  “Izamal, Yucatán, México: Un reconocimiento breve, descripción preliminar y discusión”. In Boletín ECAUDY, Vol. 8, No. 43:24-69, Escuela de Ciencias Antropológicas de la Universidad de Yucatán, Mérida, Yucatán.

Maldonado Cárdenas, Rubén.
1990.   “Izamal, sitio hegemónico del norte de Yucatán en la Época Clásica.” In La Época Clásica: nuevos hallazgos, nuevas ideas, pp. 483-496, Seminario de Arqueología (Amalia Cardóz, Coord.), Instituto Nacional de Antropología e Historia, México, D.F.

2010 “El Izamal Prehispánico.” In Unicornio, Suplemento Científico y Cultural de Por Esto!, Año 19, No. 993:2-4, Domingo 16 de mayo del 2010, Mérida.

Millet Cámara, Luis.
1999.  “Los Mayas de Yucatán. Entre las Colinas y el Estero." In Arqueología Mexicana, Vol. VII, No. 37:4-13, INAH-Editorial Raíces, México, D.F.

1989.  “Izamal: nuevos conceptos sobre antiguos hallazgos.” In Boletín de la ECAUDY, Vol. 16, No. 99:17-22, Escuela de Ciencias Antropológicas de la Universidad de Yucatán, Mérida.

2000 “Izamal, Yucatán. In Memorial Patrimonio de Todos, (Arqueología), Tomo VIII:134-135, INAH-Ediciones Espejo de Obsidiana, México, D.F.

Millet Cámara, Luis y Rafael Burgos Villanueva.
2000. “Chalamté: un Pueblo de Visita Olvidado” In Cuadernos de Arquitectura de Yucatán, No. 11-12:168-175, Facultad de Arquitectura, Universidad Autónoma de Yucatán, Mérida.

2005.   “Izamal: Una ciudad rectora en el Norte de Yucatán.” In Ina’j, No. 14:3-8, Centro INAH Yucatán, Mérida. 2006 “Izamal: una aproximación a su arquitectura.” In Los Mayas de Ayer y Hoy, Tomo I:132-155,(A. Barrera y R. Gubler, Eds.), Instituto Nacional de Antropología e História, Patronato CULTUR y Universidad Autónoma de Yucatán, Mérida. 

Millet Cámara, Luis, Heber Ojeda y Vicente Suárez. 1993.
“Tecoh, Izamal: nobleza indígena y conquista española.” In Latin American Antiquity, Vol. 4, No. 1:48-58, Society for American Archaeology, EEUU.

Quiñones Cetina, Lucía. 2006. "Del preclásico medio al clásico temprano: una propuesta de fechamiento para el area nuclear de Izamal, Yucatán". In Estudios de Cultura Maya, 28, pp.51-65. México: IIF-UNAM, México. Disponible le 15/04/2012 sur http://www.iifilologicas.unam.mx/estculmaya/uploads/volumenes/xxviii/cetina2.pdf.

Pour le cycle de conférences sur les codex de la BNAH, le cours d'art de l'occident mésoaméricain, l'exposition sur le jade, consultez le site du Museo Nacional de Antropología. Pour le cours d'archéologie militaire, consultez la page de la FES-Acatlan. Pour l'exposition sur les encensoirs du Templo Mayor, il faut faire un tour sur la page du Museo del Templo Mayor.

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement un des monuments mexicains les plus représentés et les plus publiés sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnue comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne il y a quelques années. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts somptueux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.



Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante…

Fouilles de sauvetage à Zacatenco, Mexico

Sur son site internet, l'INAH fait état de fouilles de sauvetage au nord de Mexico, préalables à la construction de l'aqueduc Guadalupe, à quelques encâblures de la Basilique de Guadalupe.  Après six mois de travaux dirigés à Zacatenco par la jeune Estibaliz Aguayo Ortíz, les résultats sont tout simplement surprenants. 
On dispose de peu de contextes fouillés systématiquement dans la vallée de México et datés du Préclassique. Vaillant (1930) avait fouillé à Zacatenco dès 1928 et publié ses résultats deux ans plus tard. Une des références en la matière a été le travail effectué ensuite par Piña Chan (1958) à Tlatilco.  Puis il a fallu attendre des fouilles de Sanders et Parsons à la fin des années 1960 pour en savoir un peu plus sur Zacatenco.

Les découvertes de la Direction d'Archéologie de Sauvetage de l'INAH sont de deux types. Tout d'abord les restes de 145 individus ont jusqu'à présent retrouvés. Certains enterrements comptaient jusqu'à trois individus da…