Accéder au contenu principal

Une technique de fouilles non invasive utilisée à El Pañhu

Il y a quelques semaines, nous recevions le Dr Fernando López Aguilar, responsable du Proyecto El Pañhu. Ce site otomi fait l'objet de fouilles régulières depuis quelques années : elles précèdent une ouverture dans le courant de cette année.

Sur le site de l'INAH, on apprend qu'une équipe de géophysiciens de l'Universidad Nacional Autonóma de México apporte un soutien technique à l'équipe d'archéologues travaillant sur le site. Pour l'occasion, ils ont inventé le terme d'archéogéophysique. Derrière ce néologisme se cache l'utilisation d'appareils dans un contexte archéologique permettant de fouiller les vestiges d'un bâtiment sans avoir à percer de puits de sondage où à creuser de manière extensive et systématique.
Bien qu'utilisée dans des contextes archéologiques plus récents comme la cathédrale de Morelia, la tomographie de résistivité électrique est encore balbutiante au Mexique. La méthode rho a été créée par les frères Schlumberger afin de faciliter la prospection de minerais, de cavités et de liquides.

Pour se faire, une cinquantaine d'électrodes a été disposée à 40 cm de profondeur sur le principal édifice d'El Pañhu dans le but de détecter une phase de construction antérieure. En créant un champ électrique artificiel, il est possible de déterminer la résistivité du milieu à conduire ce champ et d'observer différents niveaux dans le milieu prospecté. Une image en trois dimensions peut alors être recrée par ordinateur.
Photo INAH, disponible le 13/04/2012 sur :

L'utilisation de cette technique a déjà permis de vérifier une hypothèse faite par les archéologues : la phase Classique de la pyramide a été pillée, certainement dans le but de retrouver l'offrande d'inauguration de la première phase et donc de la désacraliser. L'espace ouvert a ensuite été rempli avec un autre matériel pour tenter de camoufler le "délit".
Une série de questions se pose cependant : la loi de protection du patrimoine national prévoit que les structures fouillées doivent obligatoirement être restaurées. Qu'en est-il du statut de ces fouilles qui n'en sont pas véritablement ? Des fouilles complètes auront-elles encore lieu ? Seront-elles complémentaires à cette nouvelle méthode ?
En attendant de connaître la réponse à cette question, nous vous suggérons la lecture de la note disponible sur le site de l'INAH. Un diaporama présentant l'utilisation de cette technique est également visible.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…