Accéder au contenu principal

Importantes avancées sur le Projet archéologique Sac-be d'Ucí-Cansahcab, Yucatan

Pour avoir des informations archéologiques, étant donné le peu de communication de la part de l'INAH depuis quelques années, il convient de s'en remettre à la presse locale et de fouiller la Toile pour corroborer les recherches, découvertes et publications. Le billet du jour commence donc avec un article disponible sur le site d'informations SIPSE, branche yucatèque du quotidien mexicain Milenio, publié le 17 décembre dernier. On y apprend l’existence d’un projet de fouilles de sauvetage effectuées préalablement à la construction d’un grand parc éolien au nord de l’état du Yucatan depuis 2002. Dirigé par l’archéologue Beatriz Quintal Suaste et Christian Hernández González, ce projet compte également la présence d’une équipe américaine représentée Scott Hutson, et Jacob Welch, chercheurs à l’Université du Kentucky.

Cette équipe internationale a détecté un sac be, chemin blanc en maya, qui va du village d’ Uci à Cansahab au moyen de repérage traditionnel (Welch, 2012) jusqu’à Kancab puis de la technologie LIDAR que nous avons eu le loisir de décrire à de nombreuses reprises sur ce carnet (Hutson, 2015, Hutson & Welch, 2014). Au total le projet couvre de 1350 hectares et attend encore une réponse du Conseil National d’Archéologie de l”INAHet de son directeur (plus prompt à valider le nouveau spectacle son et lumières de Teotihuacan) à la demande de travaux de sauvetage et de conservation.

Selon les éléments présentés par Quintal Suaste et Hernández González lors du Second symposium de culture maya Ichkantijoo, les prospections ont notamment permis la localisation de différents groupes de constructions le long de ce sacbé. Hernández González a notamment mis l’accent sur la présence d’une zone entourée d’une murailles où ont été découverts les restes de metates, ces pierres servant de meule pour les aliments, les plantes médicinales, et/ou les minerais, et de tessons de céramiques à usage domestique.


Ill.1. Metates et mortiers.

La muraille qui protégeait un groupe de logements était disposé en forme de fer à cheval. Elle était composé de blocs monolithiques, ce qui peut surprendre dans la mesure où on sait que des murs, comme à Mayapan ou Ek Balam (ill.2), des palissades de bois, comme sur les peintures murales du Temple supérieur des Jaguars, à Chichen Itza ou des douves, comme à Becan (ill. 3 et 4) servaient de système de défense.


Ill. 2 Systèmes de murailles, Ek Balam, Maya, Classique.
Crédit photo: G. Delange, disponible le 24/12/2015:


Ill. 3. Systèmes de murailles, Becan, Campeche, Maya, Classique final
Crédit photo: G. Delange, disponible le 24/12/2015:



Ill. 4. Systèmes de fosses et murailles, Becan, Campeche, Maya, Classique final.
Dessin de Paul Gendrop et Ruben Gómez
Crédit photo: G. Delange, disponible le 24/12/2015 :

La présence de systèmes défensifs était donc relativement répandue et nous donne une image plus réalistes des anciens Mayas. Pendant longtemps, les archéologues nous avaient communiqué l’image d’une culture pacifiste. Le décodage progressif de l’écriture glyphique, les découvertes archéologiques, les études d’anthropologie forensique, la bioarchéologie et les technologiques de télédétection ont largement contribué à refaçonné notre connaissance d’une culture passablement militariste (Baudez & Latsanopulos, 2010).


Références bibliographiques
Baudez, C. F., & Latsanopoulos, N. (2010). Political Structure, Military Training, and Ideology at Chichen Itza. Ancient Mesoamerica, 21(01), 1-20.

Hernández, A (17 décembre 2015). Descubren una muralla de 'grandes piedras' en Yucatán. En ligne : http://sipse.com/milenio/antropologia-inah-descubrimiento-muralla-maya-yucatan-183307.html

Hutson. S. (2014). Regional Integration Involving Ucí and its Causeway. The Archaeology of Yucatan, Travis Stanton (ed.), 243-253. Fac-similé pdf disponible le 24/12/2015 : https://www.academia.edu/8909703/Regional_Integration_Involving_Uci_and_its_Causeway.

Hutson, S. (2015). Adapting LiDAR data for regional variation in the tropics: A case studyfrom the Northern Maya Lowlands. Journal of Archaeological Science: Reports 4, 252-263. Fac-similé pdf disponible le 24/12/2015 : https://www.academia.edu/16411024/Adapting_LiDAR_data_for_regional_variation_in_the_tropics_A_case_study_from_the_Northern_Maya_Lowlands.

Hutson. S. & Welch, J.A. (2014). Sacred landscapes and building practices at Uci, Kancab and Ucanha, Yucatan, Mexico. Ancient Mesoamerica, 25, 421-439. Fac-similé pdf disponible le 24/12/2015 : https://www.academia.edu/11123398/Sacred_Landscapes_and_Building_Practices_at_Uci_and_Kancab_Yucatan_Mexico.

Marfa Public Library, Marfa, Texas. Metates and Manos, Photograph, 1967; (http://texashistory.unt.edu/ark:/67531/metapth40085/ : disponible le 24/12/2015), University of North Texas Libraries, The Portal to Texas History, http://texashistory.unt.edu

Welch, J. A. (2012). Measuring Maya Politics: Demographic Research on Ancient Community Relations. Kaleidoscope, 10(1), 22. Document pdf disponible le 24/12/2015 : http://uknowledge.uky.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1069&context=kaleidoscope.



Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Découverte d'une structure sous le temple double de Teopanzolco, Morelos

Les séismes qui frappent l'axe volcanique le centre du Mexique font partie de la vie quotidienne de ses habitants depuis que l'homme parcourt cette partie du pays. Pleinement intégrés à la conception du monde et de l'univers par les anciens aztèques sous la forme du glyphe ollin, les séismes comme ceux qui causèrent mort et destruction le 19 septembre 1985 et le 19 septembre 2017 font aussi ressurgir le passé de manière imprévue. Ce fut le cas en 2006 avec la découverte du monolithe de Tlaltecuhtli et des dizaines d'offrandes qui l'accompagnaient sous l'édifice des Ajauracas, dans le centre de México.



Ce fut le cas également il y a quelques mois, suite au profond séisme l'automne dernier dont l'épicentre se trouvait à la frontière des états de Morelos, Puebla et Oaxaca. Lors d'une conférence de presse organisée par la déléguée du Centre INAH Morelos sur le site, Campos Goenaga, les archéologues Bárbara Konieczna, responsable de la zone archéologique …

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 351 - Les briques sculptées de Comalcalco avec Miriam Judith Gallegos

Cette semaine Raíces recevait l'archéologue Miriam Gallegos, chercheuse au Centre INAH Tabasco. Avec son aide, nous avons essayé de comprendre la fabrication et l'utilisation des briques sculptées ou gravées qui sont une quasi-exclusivité architecturale du site maya de Comalcalco, situé au Tabasco. Selon Gallegos, "ils faisaient parie des constructions, présents dans les murs, les voûtes et les lnteaux. Ils supportaient de véritables charges et fonctionnaient comme un matériel de construction, en plus d'être décorés". Dès lors, quelles pouvaient être les valeurs symboliques de ces briques ? Comment étaient-ils élaborés ? Dans quelles constructions pouvaient-ils être vus ou non vus ?

Esta semana en Raíces recibimos a la arqueóloga Miriam Judith Gallegos, adscrita al Centro INAH Tabasco. Con su apoyo, trataremos de entender la fabricación y el uso de los ladrillos esgrafíados o moldeados descubiertos en el sitio maya de Comalcalco, Tabasco. Según Gallegos, "f…