Accéder au contenu principal

Importantes avancées sur le Projet archéologique Sac-be d'Ucí-Cansahcab, Yucatan

Pour avoir des informations archéologiques, étant donné le peu de communication de la part de l'INAH depuis quelques années, il convient de s'en remettre à la presse locale et de fouiller la Toile pour corroborer les recherches, découvertes et publications. Le billet du jour commence donc avec un article disponible sur le site d'informations SIPSE, branche yucatèque du quotidien mexicain Milenio, publié le 17 décembre dernier. On y apprend l’existence d’un projet de fouilles de sauvetage effectuées préalablement à la construction d’un grand parc éolien au nord de l’état du Yucatan depuis 2002. Dirigé par l’archéologue Beatriz Quintal Suaste et Christian Hernández González, ce projet compte également la présence d’une équipe américaine représentée Scott Hutson, et Jacob Welch, chercheurs à l’Université du Kentucky.

Cette équipe internationale a détecté un sac be, chemin blanc en maya, qui va du village d’ Uci à Cansahab au moyen de repérage traditionnel (Welch, 2012) jusqu’à Kancab puis de la technologie LIDAR que nous avons eu le loisir de décrire à de nombreuses reprises sur ce carnet (Hutson, 2015, Hutson & Welch, 2014). Au total le projet couvre de 1350 hectares et attend encore une réponse du Conseil National d’Archéologie de l”INAHet de son directeur (plus prompt à valider le nouveau spectacle son et lumières de Teotihuacan) à la demande de travaux de sauvetage et de conservation.

Selon les éléments présentés par Quintal Suaste et Hernández González lors du Second symposium de culture maya Ichkantijoo, les prospections ont notamment permis la localisation de différents groupes de constructions le long de ce sacbé. Hernández González a notamment mis l’accent sur la présence d’une zone entourée d’une murailles où ont été découverts les restes de metates, ces pierres servant de meule pour les aliments, les plantes médicinales, et/ou les minerais, et de tessons de céramiques à usage domestique.


Ill.1. Metates et mortiers.

La muraille qui protégeait un groupe de logements était disposé en forme de fer à cheval. Elle était composé de blocs monolithiques, ce qui peut surprendre dans la mesure où on sait que des murs, comme à Mayapan ou Ek Balam (ill.2), des palissades de bois, comme sur les peintures murales du Temple supérieur des Jaguars, à Chichen Itza ou des douves, comme à Becan (ill. 3 et 4) servaient de système de défense.


Ill. 2 Systèmes de murailles, Ek Balam, Maya, Classique.
Crédit photo: G. Delange, disponible le 24/12/2015:


Ill. 3. Systèmes de murailles, Becan, Campeche, Maya, Classique final
Crédit photo: G. Delange, disponible le 24/12/2015:



Ill. 4. Systèmes de fosses et murailles, Becan, Campeche, Maya, Classique final.
Dessin de Paul Gendrop et Ruben Gómez
Crédit photo: G. Delange, disponible le 24/12/2015 :

La présence de systèmes défensifs était donc relativement répandue et nous donne une image plus réalistes des anciens Mayas. Pendant longtemps, les archéologues nous avaient communiqué l’image d’une culture pacifiste. Le décodage progressif de l’écriture glyphique, les découvertes archéologiques, les études d’anthropologie forensique, la bioarchéologie et les technologiques de télédétection ont largement contribué à refaçonné notre connaissance d’une culture passablement militariste (Baudez & Latsanopulos, 2010).


Références bibliographiques
Baudez, C. F., & Latsanopoulos, N. (2010). Political Structure, Military Training, and Ideology at Chichen Itza. Ancient Mesoamerica, 21(01), 1-20.

Hernández, A (17 décembre 2015). Descubren una muralla de 'grandes piedras' en Yucatán. En ligne : http://sipse.com/milenio/antropologia-inah-descubrimiento-muralla-maya-yucatan-183307.html

Hutson. S. (2014). Regional Integration Involving Ucí and its Causeway. The Archaeology of Yucatan, Travis Stanton (ed.), 243-253. Fac-similé pdf disponible le 24/12/2015 : https://www.academia.edu/8909703/Regional_Integration_Involving_Uci_and_its_Causeway.

Hutson, S. (2015). Adapting LiDAR data for regional variation in the tropics: A case studyfrom the Northern Maya Lowlands. Journal of Archaeological Science: Reports 4, 252-263. Fac-similé pdf disponible le 24/12/2015 : https://www.academia.edu/16411024/Adapting_LiDAR_data_for_regional_variation_in_the_tropics_A_case_study_from_the_Northern_Maya_Lowlands.

Hutson. S. & Welch, J.A. (2014). Sacred landscapes and building practices at Uci, Kancab and Ucanha, Yucatan, Mexico. Ancient Mesoamerica, 25, 421-439. Fac-similé pdf disponible le 24/12/2015 : https://www.academia.edu/11123398/Sacred_Landscapes_and_Building_Practices_at_Uci_and_Kancab_Yucatan_Mexico.

Marfa Public Library, Marfa, Texas. Metates and Manos, Photograph, 1967; (http://texashistory.unt.edu/ark:/67531/metapth40085/ : disponible le 24/12/2015), University of North Texas Libraries, The Portal to Texas History, http://texashistory.unt.edu

Welch, J. A. (2012). Measuring Maya Politics: Demographic Research on Ancient Community Relations. Kaleidoscope, 10(1), 22. Document pdf disponible le 24/12/2015 : http://uknowledge.uky.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1069&context=kaleidoscope.



Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Compte-rendu Arqueología mexicana 142

Arqueología mexicana nous propose une réflexion très complète et bien ficelée dans son numéro de novembre-décembre. A première vue, parler de législation pourrait paraître peu lié à ce qui constitue la raison même de la revue co-éditée par l’INAH et l’éditeur Raíces. Cependant il s’agit d’un thème qui nous plonge au coeur du mode de vie des peuples préhispaniques et l’adaptation de ces systèmes à celui importé du royaume de Castille et León.




Le dossier thématique contient huit articles. Dans le premier, rédigé par Carlos Brokmann, il est question de la diversité des systèmes juridiques dans l’ancien Mexique. Un point commun est qu’il s’agit de systèmes de lois reposant sur la tradition orale, répondant à une punition correspondant à chaque acte s’éloignant de la coutume ou de la conduite enfreinte. Si la majorité des documents font surtout référence aux lois et au système juridiques des Mexicas, il serait inapproprié que tous avaient la même organisation ou les mêmes règles de vie soci…

Décès du mayiste Erik Boot

Le nom d'Erik Boot ne vous est probablement pas très familier. Anthropologue néerlandais, diplômé de l'Université de Leyden et épigraphiste très doué, Boot était notamment un chercheur indépendant et un carnetier passionné : il en rédigeait trois en anglais depuis plus d'une dizaine d'années.

Maya News Update, un carnet présentant différentes actualités sur les groupes mayas préhispaniques.Ancien Mesoamerica News Update, carnet d'informations sur les découvertes concernant les anciennes cultures du Mexique et d'Amérique centrale.Maya Glyph Blog, un dernier carnet contenant les différentes propositions épigraphiques de Boot.Ses derniers billets concernaient une exposition sur les Mayas que le gouvernement guatémaltèque avait envoyé aux Pays-Bas en début d'année.
Mais Erik Boot n'était pas qu'un simple carnetier. Il avait notamment publié une quarantaine d'articles et d'essais qu'on peut retrouver sur la page Academia.edu. Comme tout bon may…