lundi 7 décembre 2015

Nouvelles perspectives de recherches au Grand Temple de Tenochtitlan

Lors d'une conférence magistrale prononcée le 30 novembre dernier dans le cadre de la Table ronde de Tenochtitlan au Collège national, Leonardo López Luján est revenu sur le programme iconographique de la pyramide double et du cuauhxicalco, mis à jour par le Programme d'Archéologie Urbaine il y a quelques années. Vous pouvez voir cette conférence à partir de la 41e minute de la vidéo que nous insérons.



Watch live streaming video from colegionacional at livestream.com

Pour mieux comprendre l'ampleur de cette découverte, analysons ce bulletin publié sur le site de l'INAH. En 2013, les archéologues du Proyecto Templo Mayor découvrent la présence d'un tunnel qui traverse le cuauhxicalco découvert quelques mois auparavant par le Programme d'Archéologie Urbaine et que nous rapportions aussitôt dans ce billet du 8 octobre 2011. Il aura fallu préalablement retirer un lourd bloc d'andésite d'un peu plus de trois tonnes et dépourvu de reliefs sculptés. Ce dernier recouvrait une grande "boîte" à offrandes, elle même remplie des restes d'un mur qui avait été démantelé. Une fois déplacés ses vestiges sont apparues les offrandes 149 et 151. 

L'offrande 149 contenait le crâne, la mâchoire et les trois premières vertèbres cervicales de deux enfants, âgés de 5 à 7 ans au moment de leur décès. López Luján a précisé que même si ce n'était pas la première fois que les restes d'enfants étaient mis au jour, le fait qu'ils aient été sacrifiés et rapidement déposés est inédit au Grand Temple. Les petits corps étaient accompagnés d'os d'aigles, de couteaux de sacrifice, de braseros et d'objets en or. Des études ADN ont été entreprises et donneront bientôt leur verdict. L'offrande 151 contenait pour sa part le crâne d'une femme adulte.

Derrière le mur sud du dépôt et au moment de clore la fouille, l'archéologue Tomás Cruz a rapidement détecté la présence du couloir que mentionne López Luján. Ce dernier mesure 8,38 m de long, 0,45 m de large et 1,5 m de haut et compte deux accès fermés par des éléments de maçonnerie. Une huitième campagne de fouilles au Templo Mayor aura lieu probablement au début de l'année prochaine avec l'espoir de vérifier l'hypothèse de l'archéologue francophone : il pourrait s'agir de caches où reposeraient les cendres de plusieurs tlahtoque.

L'annonce, faite dans le cadre d'une conférence magistrale prononcée par López Luján lors de la première journée de la Table ronde de Tenochtitlan, s'est répandue comme une traînée de poudre, d'abord sur le site de La Jornada, quotidien publié par l'UNAM, puis dans La crónica de hoyProceso, El Universal. National Geographic en espagnol y est également allé de sa petite brève. Proceso fait preuve de la même mesure que le chercheur mexicain et indique en titre qu'il s'agit d'une hypothèse de travail. La prudence est également de rigueur sur le site USNews.




Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails