Accéder au contenu principal

Série documentaire Orígenes

L'INAH et la chaîne de télévision de l'UNAM, Canal 22, ont annoncé lors d'une conférence de presse au Museo Nacional de Antropología la diffusion d'une courte série documentaire intitulée Orígenes et l'ouverture d'un site compagnon.

Au total, ce sont cinq documentaires qui seront diffusés chaque dimanche à 17 heures sur Canal 22, appelé aussi TVUNAM. L'axe d'étude proposé par ces documentaires est ethnographique puisqu'il s'agit de montrer des formes de pensée de différents peuples autochtones du Mexique, à travers des rituels qui leur sont propres et qui expriment également un synchrétisme culturel et religieux.

Cette série commencera ce dimanche 7 août avec le documentaire intitulé El Bakánoa y las aléwa. Il s'agit de rituels de guérison dans la Sierra tarahumara, où résident les Raramuri inlassablement étudiés par Antonin Artaud il y a une centaine d'années. Nous copions le résumé en espagnol de ce documentaire:

Se sabe que en los alrededores de Narárachi hay muchos sipáames que hablan con el bakánoa. Las Alewá dan vida, salud y vigor a nuestra gente. Son el soplo con el que Onorúame o Tata Dios nos otorgó la vida. Cuando estamos dormidos o borrachos las alewá viajan afuera del cuerpo. Van a los montes y las barrancas, a las milpas y a los bosques. Nosotros pensamos que en esos lugares viven los espíritus de los seres y las cosas. Ahí se juntan las alewá de los raramuri y platican, hacen sus cosas. Al despertar las alewá regresen al cuerpo, pero aveces pueden ser capturadas por el espíritu del bakánoa. Cuando no tenemos las alewá en el cuerpo nos enfermamos, si no regresan nos morimos. La enfermedad cuando las alewá no están debe ser atendida por un owirúame o curandero, que los raramuris llamamos sipáame. Nuestros sipáame rarámuri pueden hablar con el espíritu del bakánoa. Los sipáame de nuestra gente son fuertes y aguantan enfrentarse con los espíritus en los sueños.  Mientras está dormido el sipáame busca las alewá raptadas y establece un pacto para que las devuelvan. El sipáame, en los sueños pactará la devolución del alma rarámuri a cambio de un ritual de sacrificio y ofrenda.

Sur le microsite, chaque documentaire est présenté en effet par un résumé. On peut ensuite y lire une description du rituel effectué, un glossaire des principaux termes employés lors du rituel, une bibliographie complémentaire, une section de photographies et une bande-annonce.


C'est ainsi, pour le cas qui nous concerne, qu'on apprend que "le bakánoa est une plante et entité animique très puissante selon les Raramuri, poussant au milieu des orties" et que les aléwa sont les forces vitales d'une personne.

Saluons cette excellente initiative, comme beaucoup sur le Canal 22 TVUNAM ou d'autres sur OnceTV, chaîne de l'IPN. Malheureusement, elles ne sont disponibles qu'à Mexico ou sur le câble auquel une grande partie de la population n'a pas accès. On regrettera le manque d'intérêt des grands groupes médias que sont Televisa et Azteca pour ce type de programme : il convient de les diffuser au plus grand nombre pour développer la tolérance envers les ethnies autochtones du Mexique et montrer la richesse culturelle qui réside dans ce pays.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement un des monuments mexicains les plus représentés et les plus publiés sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnue comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne il y a quelques années. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts somptueux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.



Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante…

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…

Fouilles de sauvetage à Zacatenco, Mexico

Sur son site internet, l'INAH fait état de fouilles de sauvetage au nord de Mexico, préalables à la construction de l'aqueduc Guadalupe, à quelques encâblures de la Basilique de Guadalupe.  Après six mois de travaux dirigés à Zacatenco par la jeune Estibaliz Aguayo Ortíz, les résultats sont tout simplement surprenants. 
On dispose de peu de contextes fouillés systématiquement dans la vallée de México et datés du Préclassique. Vaillant (1930) avait fouillé à Zacatenco dès 1928 et publié ses résultats deux ans plus tard. Une des références en la matière a été le travail effectué ensuite par Piña Chan (1958) à Tlatilco.  Puis il a fallu attendre des fouilles de Sanders et Parsons à la fin des années 1960 pour en savoir un peu plus sur Zacatenco.

Les découvertes de la Direction d'Archéologie de Sauvetage de l'INAH sont de deux types. Tout d'abord les restes de 145 individus ont jusqu'à présent retrouvés. Certains enterrements comptaient jusqu'à trois individus da…