Accéder au contenu principal

Nouvelles données à Chiapa de Corzo

Dans un article au titre trompeur et tapageur paru dans la Jornada en ligne du 13 avril 2011, les archéologues Bruce Bachand et Emiliano Gallaga sont revenus sur la série de découvertes faites sous le Monticule 11 à Chiapa de Corzo.

En lisant le titre de cet article, j'ai tout d'abord cru à de nouvelles découvertes mais il s'agit en fait de quelques précisions qui complètent les bulletins et les infographies proposés par l'INAH tout au long de 2010. Nous nous en étions d'ailleurs fait l'écho en mai et décembre de l'année dernière. On apprenait même pendant l'été que l'INAH s'était porté acquéreur des terrains où reposait le corps du Seigneur de Chiapa, information complètement omise par le reportage de la Jornada.


Revenons-en à l'entretien accordé par les co-directeurs du projet Chiapa de Corzo. On y apprend ainsi quelques détails jusqu'à présent omis ou laissés de côté. Gallaga revient longuement sur les accessoires portés par celui qui fut probablement le dirigeant de la cité. La pièce la plus impressionante est un masque rituel en coquillage. Les yeux et la bouche olmécoïdes sont en obsidienne verte. Parallèlement ce sont cent vingt haches qui ont été retrouvées horizontalement et dirigées vers les quatre points cardinaux dans les deux complexes funéraires fouillés.

Une autre satisfaction de l'article est peut-être cette très belle photo du collier de pièces en jadéite, retrouvé parmi le mobilier funéraire de la tombe du Seigneur de Chiapa.


Collier de jadéite, Monticule 11, Chiapa de Corzo, Chiapas.
Préclassique ancien, Zoque-Olmèque.
Photo d'Hector Montaño/INAH, retrouvée le 17/04/2011 sur :

Il semblerait que les analyses et les procédés de datation n'aient pas tous aboutis, laissant ouverte une certaine marge d'erreur dans les datations préliminaires.

Selon Gallaga, les monticules 11 et 12 formaient un ensemble d'observation archéoastronomique du soleil : l'orientation des deux structures mettaient apparemment en valeur les solstices, moments des semailles. "Ce patron architectural de l'observatoire et de la plateforme serait semblable à celui de La Venta.

Il faudra retenir aussi l'hypothèse risquée mais intéressante d'Emiliano Gallaga sur la culture olmèque : "La culture olmèque, considéré comme la mère des civilisations, n'a pas été un groupe humain, mais plutôt une structure religieuse. Plusieurs groupes de nature différente ont partagé un même patron religieux, et hormis cela et les structures architecturales, il ne s'est pas passé la même chose avec la langue ou la culture." Cela expliquerait notamment la présence d'autant de vestiges olmèques  dans différentes régions du Mexique."

Je vous encourage à prendre contact avec Bruce Bachand et Emilio Gallaga sur Facebook pour en savoir plus sur le sujet.

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…