Accéder au contenu principal

Catálogo esencial Museo Nacional de Antropología 100 obras

Incroyable tour de force réussi par la revue Artes de Mexico. Quelle publication mexicaine, voir étrangère peut réunir des contributeurs aussi reconnus que Leonardo López Luján (responsable du Proyecto Templo Mayor), Diana Magaloni Kerpel (directrice du MNA), Eduardo Matos Moctezuma (est-il encore nécessaire besoin de le présenter), Miguel León-Portilla, Mercedes de la Garza, Roberto García Moll, Sara Ladrón de Guevara (ancienne responsable du Proyecto El Tajín, Ann Cyphers, Robert Cobean (responsable du Proyecto Tula), Marie-Areti Hers, Javier Urcid ? Pas beaucoup... Et pourtant ils figurent bien au sommaire de ce catalogue essentiel présentant 100 chefs-d'oeuvre du Museo Nacional de Antropología. Un peu comme si vous aviez le FC Barcelone de l'anthropologie mexicaine, à quelques exceptions près.

Bref un casting de rêve pour présenter ce qui constitue un document de première qualité que tout amoureux du Mexique ancien se doit de trouver ! Vous allez me dire: "On a vu le casting d'Astérix aux Jeux Olympiques et le film était un nanar colossal!". Soit mais sachez que la revue Artes de México est une publication qui se caractérise par la qualité de ses photos mais aussi de ses textes. Son rédacteur n'est autre que le poète et écrivain Alberto Ruy Sánchez. 


Parlons de contenu puisqu'il convient de convaincre les réticents. Pour Diana Magaloni, ce catalogue doit devenir "un ouvrage de consultation". L'objectif est atteint si on considère la variété des pièces présentées que la présentation culture par culture choisie par l'éditeur. 


La participation de Leonardo López Luján est dans la lignée de ces derniers articles publiés dans Arqueología Mexicana: il décrit le lent processus qui a permis la formation de collections préhispaniques avant la création du Museo Nacional de Antropología. D'ailleurs, c'est Luisa Fernanda Rico Mansard qui est chargée de rappeler l'histoire de cette enceinte dès les premières années de l'indépendance mexicaine. Suit une contribution de Diana Magaloni sur le grand déménagement vers Chapultepec en 1964 et la réorganisation des collections, parfois récemment intégrées, dans l'espace conçu par l'architecte Pedro Rámirez Vázquez. Elle revient aussi sur des donations, des remises de pièces intervenues  jusqu'en 2002 et la mise en place d'objets récupérés en contexte archéologiques.


Suivent les contributions de Miguel León-Portilla et Mercedes de la Garza sur la parole des anciens peuples présentes dans leurs chants, leurs codex ou leurs peintures murales. On notera alors la très bonne carte et le diagramme de l'Ancien Mexique, idéaux pour situer chronologiquement et géographiquement les cultures et les époques.


Le reste de l'ouvre suit le sens de la visite du MNA, même si visiter les salles indépendamment restent tout à fait possible. Après une introduction rapide, on retrouve dix fiches illustrées par un cliché d'excellente résolution et quelques éléments d'explication. On peut dresser la liste des participants suivants :

  • José Antonio Pompa : salles Introducción a la antropología y Poblamiento de las Américas ;
  • Roberto García Moll : salle Preclásico del Altiplano central ;
  • Eduardo Matos Moctezuma : salle Teotihuacan ;
  • Robert Cobean et Elizabeth Jiménez García : salle Los Toltecas y su tiempo. Il convient de noter que les fiches ont différents auteurs comme Leonardo López Luján, Marco Antonio Santos, Maricarmen Serra Puche, Gabriela Uruñuela ;
  • Leonardo López Luján : salle Mexica ;
  • Nelly Robles : salle Culturas de Oaxaca. On notera la participation de Javier Urcid pour plusieurs fiches.
  • Sara Ladrón de Guevara : salle Culturas de la Costa del Golfo. Ann Cyphers a également collaboré à cette section.
  • Mercedes de la Garza : salle Maya. L'archéologue allemand Nikolaï Grube a rédigé une fiche sur un linteau de Yaxchilan, une sculpture de Chinkultic, un vase type codex et le Tableau du Temple de la Croix à Palenque.
  • Arturo Oliveros : salle Culturas del occidente. La rédaction des fiches est partagée avec Eduardo Williams et Marie-Areti Hers.
  • Marie-Areti Hers : salle Culturas del norte.
L'ouvrage s'achève sur une présentation de chaque intervenant et compte une bibliographie fournie et sérieuse. Le problème reste l'accès à certains ouvrages recommandés.

Le prix élevé de ce catalogue pour le Mexicain moyen (comptez dans les 200 pesos) pourrait rebuter. Cependant il s'agit d'un excellent investissement pour le curieux ou un jeune étudiant. Il ne fait aucun doute que toute bibliothèque digne de ce nom doit le proposer à ses lecteurs. Ce catalogue est un très bonne option pour organiser une visite pressée du MNA et savoir ce qu'il convient d'y connaître.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Compte-rendu Arqueología mexicana 142

Arqueología mexicana nous propose une réflexion très complète et bien ficelée dans son numéro de novembre-décembre. A première vue, parler de législation pourrait paraître peu lié à ce qui constitue la raison même de la revue co-éditée par l’INAH et l’éditeur Raíces. Cependant il s’agit d’un thème qui nous plonge au coeur du mode de vie des peuples préhispaniques et l’adaptation de ces systèmes à celui importé du royaume de Castille et León.




Le dossier thématique contient huit articles. Dans le premier, rédigé par Carlos Brokmann, il est question de la diversité des systèmes juridiques dans l’ancien Mexique. Un point commun est qu’il s’agit de systèmes de lois reposant sur la tradition orale, répondant à une punition correspondant à chaque acte s’éloignant de la coutume ou de la conduite enfreinte. Si la majorité des documents font surtout référence aux lois et au système juridiques des Mexicas, il serait inapproprié que tous avaient la même organisation ou les mêmes règles de vie soci…

Décès du mayiste Erik Boot

Le nom d'Erik Boot ne vous est probablement pas très familier. Anthropologue néerlandais, diplômé de l'Université de Leyden et épigraphiste très doué, Boot était notamment un chercheur indépendant et un carnetier passionné : il en rédigeait trois en anglais depuis plus d'une dizaine d'années.

Maya News Update, un carnet présentant différentes actualités sur les groupes mayas préhispaniques.Ancien Mesoamerica News Update, carnet d'informations sur les découvertes concernant les anciennes cultures du Mexique et d'Amérique centrale.Maya Glyph Blog, un dernier carnet contenant les différentes propositions épigraphiques de Boot.Ses derniers billets concernaient une exposition sur les Mayas que le gouvernement guatémaltèque avait envoyé aux Pays-Bas en début d'année.
Mais Erik Boot n'était pas qu'un simple carnetier. Il avait notamment publié une quarantaine d'articles et d'essais qu'on peut retrouver sur la page Academia.edu. Comme tout bon may…