Accéder au contenu principal

Découverte de peintures murales à Cueva del Oso, Chihuahua

Le nord du Mexique est marqué par la présence de nombreuses ethnies. On connaît bien les Raramuri ou les Pimes mais d’autres peuples font désormais de l’histoire. C’est notamment le cas des indiens Conchos, groupe qui a pourtant atteint 50000 individus et qui a progressivement périclité avant de disparaître au cours du 19e siècle.
Leur existence, leurs croyances et rituels nous sont parvenus principalement par des récits de frères missionaires. Un autre héritage connu est celui de la peinture murale. Des archéologues de l’INAH ont récemment cinq groupes de peintures rupestre dans la Cueva del Oso, à une soixantaine de kilomètres de la ville de Chihuahua. Elle possède une profondeur de huit à neuf mètres. Le sol particulièrement humide est recouvert d’une couche de sédiment gris, résultats de la combustion de bois.

Leur ancienneté pourrait remonter à 1300 ans après Jésus Christ. Trois catégories peuvent être distinguées : géométriques, zoomorphes et anthropomorphes. Dans la seconde, on retrouve des représentations de sangliers, d’ours, de serpents et d’oiseaux. Dans la troisième on notera deux scènes notables.

La première montre un groupe d’individus desquels se démarque un personnage plus grand que les autres. Il est représenté sous une chute d’eau pendant que les autres le regardent. Selon Arturo Guevara, archéologue en fonction auprès de l’INAH Chihuahua, il s’agit probablement d’un bain rituel pris par un chaman pour purger les problèmes rencontrés par la communauté.

La seconde scène montre un autre chaman aux extrémités fléchies en train d’effectuer une danse, elle-même faisant partie d’un rituel funéraire en l’honneur d’un chasseur défunt. Il porte une coiffe que portait les chasseurs pour pouvoir s’approcher de leur proche sans attirer leur attention.

Des motifs de soleil, de nuages et de brouillard sont également présents et reflètent le temps dans cette région à certains moments de l’année. L’état des peintures est stable même si certaines parties inférieures semblent avoir souffert des conséquences de l’humidité. Elles ont été effectuées au moyen de pinceaux simples et des doigts.
On notera enfin la présence de mobilier dans cette grotte : les archéologues ont notamment mis au jour des tepalcates domestiques et les restes d’un metate plat à bords irréguliers. La prochaine étape sera de procéder à des fouilles plus systématiques et à des analyses chimiques pour dater plus précisément ces peintures.

L’INAH a publié un bulletin en espagnol que vous pouvez consulter ici.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…