mercredi 23 janvier 2013

Des fragments de textile vieux de 1500 ans exposés

Le Museo de Altos de Chiapas a été inaugurée il y a quelques semaines par l'ancien président mexicain, Felipe Calderón. Situé au coeur de San Cristobal de las Casas dans un bâtiment historique récemment restauré, il comporte deux collections. La première contient les collections archéologues. A l'étage on peut visite la seconde, une vaste collection de textiles et de vêtements mayas traditionnels.

C'est dans ce cadre que le visiteur peut actuellement observer les quelques 65 fragments de textile découverts en 1997 dans une grotte El Lazo située dans la forêt d'El Ocote. Cette exposition est le résultat d'une longue période de restauration entreprise entre 2006 et 2011. La restauration est une science et un art chronophages. Elle exige un budget important selon les pièces traitées. Le travail de la restauratrice Martha Sánchez Valenzuela a notamment consisté à déterminer le type de fibres végétales utilisées pour confectionner ce tissu entre 600 et 900 de notre ère. Les analyses ont révélé qu'il s'agissait pour une majorité d'entre eux d'un mélange de coton et de fibre de palme.

Le contexte archéologique dans lequel ont été retrouvés ces fragments est également important. Selon l'archéologue Miguel Báez, 40 fragments organiques ont été retrouvés, principalement des os d'enfants. Il semblerait que les tissus avaient servi à envelopper ces enfants, offrandes propitiatoires à la fertilité et à la pluie. Les restes d'un dessin sont clairement observables sur un fragment et permettent d'émettre cette hypothèse. On y observe notamment un personnage au nez long et incurvé, semblable à différentes représentations du dieu de la pluie, et une grecque, symbole de la foudre.

Pour en savoir plus, consultez le bulletin de l'INAH et jetez un oeil au diaporama  qui l'illustre.
Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails