lundi 28 janvier 2013

Manifestations artistiques rupestres au Nayarit

L'état occidental du Nayarit est, à l'instar de ses voisins, mal jugé quant à son passé préhispanique. Il faut convenir que les institutions locales

Dans un bulletin publié par l'INAH, on apprend ainsi que des archéologues de l'INAH, dirigés par Mauricio Garduño Ambriz, ont annoncé la découverte d'un panneau de pétroglyphes datés entre 850 et 1350 de notre ère sur une falaise orientée vers le sud. Cette région de l'altiplano méridional du Nayarit a très rarement été mise en valeur d'un point de vue archéologique.

Le panneau présentaerait deux styles iconographiques et peut être divisé en deux sections.  La section oriental comporte des représentations liées à la fertilité : on compte notamment des nuages de pluie, des coquillages coupés et des vulves. Sur le pendant occidental du panneau, on peut voir des crânes sculptés de profil et regardant vers le couchant.

Les spécialistes de l'INAH Nayarit estiment que les différents gravures rupestres reflèrait deux moments de la culture dite Aztatlán qui s'est développée dans une région située entre les états du Sinaloa, du Nayarit et du Jalisco entre 900 et 1350.  Les représentations réalistes et figuratives appartiendraient à une première phase appelée Cerritos, entre 900 et 1100. Les images géométriques et angulaires seraient de la phase Ixcuintla. Cela dénoterait une réutilisation de cet espace rituel pendant 450 ans et sa possible utilisation comme marqueur astronomique, étant donné que la paroi suit un axe est-ouest.

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter directement le bulletin publié par l'INAH et regarder le diaporama qui le complète.
Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails