Accéder au contenu principal

Une dizaine d'enterrements préhispaniques retrouvés au Yucatan

Sur le site de l'INAH et sur la page du quotidien mexicain Milenio, on peut lire une nouvelle très intéressante sur l'occupation de la périphérie de Chichen Itza. Pour le coup, on pourrait même parler de grande banlieue...

Lors de fouilles de sauvetage préalable à l'élargissement de la route qui relie Libre Unión y Yaxcabá, sur le site de Xtojil (voir carte ci-dessous). D'après les premières datations effectuées, la dizaine de corps retrouvés dans des caches remonterait entre 600 et 800 de notre ère, quelque temps avant que Chichen Itza ne domine outrageusement cette partie de la péninsule du Yucatan.


Ces découvertes confirment l'idée d'une certaine densité de population autour des points d'eau naturelle que sont les cenotes.

Les fouilles de surface préalables à l'ouvrage ont permis de détecter pas moins de 28 structures répartis sur les 18 kilomètres du tronçon en travaux. C'est ainsi que les archéologues de l'INAH Yucatan ont pu observer des ciments écroulés sur des élévations naturelles que des fondations surélevées et un peu plus élaborées, voir des structures pyramidales atteignant de 6 à 12 m de hauteur. Ces ensembles architecturaux semblent avoir été la règle dans des villages qui dépendaient généralement d'un centre administratif plus important. On se souviendra notamment du site d'Izamal, fouillé par Miguel Covarrubias et situé dans la même région : la ville dominait un vaste territoire parsemé d'hameaux et de villages.

Plus de la moitié des structures ont été retrouvés à Xtojil, sur la commune de Libre Union. La structure 22 qui avait déjà connu les affres de la construction de la route dans les années 1950 contenait les caches où gisaient les restes osseux qui sont en cours d'examens médicaux-légaux. Sept corps reposaient donc dans des tombes creusées dans le sol stuqué des fondations surélevées et recouvertes de pierres plates. Ce cliché de l'AFP illustre très bien le contexte funéraire. D'autres corps ont été déposés en position assise ce qui a assuré une meilleure préservation. Les restes des différentes caches poseront davantage de problème dans la mesure où leur position couchée a considérablement endommagé leur intégrité et limite leur identification. Cependant les anthropologues  physiques ont pu déterminer qu'ils n'avaient connu aucune déformation crâniennes.

Pas moins de trente pièces de céramique accompagnaient les défunts. Les archéologues ont notamment enregistré la présence de plateaux, jarres, vases et autres récipients mais aussi de lamelles en obsidienne, des perles en jade et des pendentifs formés de coquillages. Un vase et une autre vaisselle comportent plusieurs inscriptions qui sont d'ores et déjà soumises à des épigraphes. Il est possible qu'ils fassent allusion à leur propriétaire si on prend compte de très nombreux exemples de pièces similaires. Pour les anciens Mayas, il était d'usage d'enterrer les défunts sous la maison.

Pour en savoir plus sur ces fouilles de sauvetage, consultez le bulletin publié par l'INAH et ce diaporama.


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…