Accéder au contenu principal

El México antiguo I : De Tehuantepec a Baja California

Le Fondo de Cultura Económica (qui n'a d'économique que le nom) dispose d'une petite collection d'ouvrages que tout bon historien du Mexique ou féru d'histoire mexicain devrait posséder. Intitulée Herramientas para la historia et coordonnée par Clara García Ayluardo, cette série compte pour l'heure six volumes :
L'objectif est de proposer une bibliographie ample et préalablement commentée sur les différentes


Cette note portera évidemment sur le premier élément de cette liste dont Escalante Gonzalbo est en fait le coordinateur. Il prévient d'emblée le lecteur sur le caractère foncièrement incomplet et limité de la bibliographie proposée. Les collaborateurs viennent d'horizons différents (archéologues, historiens, ethnohistoriens, etc.) et proposent des références affines à leur discipline respective. Comme le sous-titre l'indique, l'ouvrage souffre a priori d'une autre limite : il ne propose que des références que pour la partie centrale et nord du Mexique. Les civilisations mayas, olmèques et zoques seront traités dans une publication ultérieure.

Ce qui pourrait paraître deux faiblesses fait toute la richesse de ce petit volume. Car, non content d’égrainer les travaux sur tel ou tel aspect, les différents participants (Escalante Gonzalbo, Rámirez Sánchez, Ávila Sandoval, Pastrana, Hernández Díaz, Hers, Yanagisawa et Pascual Soto) nous éclairent sur certains titres. Selon la région, on retrouvera des propositions de lectures selon la chronologie d'occupation du territoire, comme le fait Rámirez Sánchez pour les cultures du Haut-plateau central, par sous-aire culturelle comme le suggère Hers pour le Mexique septentrional, ou par courant d'études comme Ávila Sandoval l'indique pour l'étude des aspects économique, sociaux et politiques sur le Haut-plateau central.

La désignation de publications essentielles restent cependant subjectives. On retrouve par exemple l'Historia verdadera... de Bernal Díaz del Castillo être classée dans cette catégorie en dépit des nombreuses erreurs et inventions qu'on peut y lire et être préférée à des travaux de première main comme les Cantares Mexicanos ou même le Codex de Florence traduit par Dibble et Anderson ! Il faudra prendre certaines précautions avec cette classification polyglotte qui ignore l'étude pertinente de M. Graulich sur le sacrifice humain ou laisse de côté la Crónica Mexicayotl de Tezozomoc !

Une autre faiblesse de cet ouvrage réside dans sa prompte fin de validité puisque les publications se multiplient et se succèdent rapidement. Souhaitons que les auteurs aient pris en compte ce problème et puissent régulièrement des éditions mises à jour.

À l'heure où bon nombre de ressources sont disponibles directement auprès des institutions ou mis en ligne par les chercheurs eux-même, on est en droit de s'interroger autant sur l'intérêt que sur le bien-fondé de cette publication. Tout simplement, parce qu'il n'est pas aisé de s'y retrouver dans le labyrinthe de la toile. Cet ouvrage constitue un socle solide de références pour le nouveau venu dans les études sur le Mexique ancien. Mais elle se révèle également très pratique pour les recherches d'ouvrages en bibliothèques et débroussaille considérablement la tâche ardue qui consiste à dresser une bibliographie.

Pour résumer, il ne faut pas attendre de miracle de la part de ce petit ouvrage: s'il ne peut être décemment complet, il n'en est pas moins nécessairement pour gagner temps et énergie. Il mériterait cependant d'être actualisé et d'inclure les matériels disponibles sur la toile.

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Raíces 289 - Biografía Breen: Una inscripción en la piedra con Alejandro Tapia Vargas

Esta semana en Raíces recibimos a Alejandro Tapia quien nos presentará los últimos avances de la biografía del Dr. William Breen Murray. Desde la partida de nuestro compañero, colega y mentor, Alejandro Tapia ha accelerado drásticamente la investigación y la redacción de una biografía que había empezado cuando todavía el ex-profesor emérito de la Universidad de Monterrey esta vivo.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.


Créditos musicales
Brahms Violin Concerto - 2nd Movement(fragmento), Julia Fischer (Violin)Jimmie Noone's Apex Club Orch. - I Know That You Know’
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH. 
Muestra de la Colección William Breen Murray, Fototeca Nuevo León, Centro de las Artes Nave 1, Monterrey, 10-27/02/2007.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición M…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…