Accéder au contenu principal

Exposition Comer y ser au MHM de Monterrey

Depuis le 23 novembre dernier, les regiomontanos peuvent se rendre au Museo de Historia Mexicana, situé au centre-ville de Monterrey et visiter l'exposition Comer y ser : raíces gastronómicas de México.

Elle repose sur un constat anthropologique simple où la nourriture constitue la pierre angulaire d'une civilisation. En l’occurrence, les organisateurs ont souhaité proposer au public regio un aperçu de ses racines alimentaires, là où l'influence de la malbouffe américaine se fait le plus cruellement sentir.

L'exposition compte 131 pièces, photos, images, documents facsimilés dont une majeure partie est issue de la collection privée Armella Spitalier. Elles sont organisées selon les axes suivants. La priorité est évidemment accordé au maïs, céréale considérée comme un des fondements du concept de Mésoamérique.

A ce titre, on pourra voir plusieurs représentations anciennes des divinités du maïs. Mais il s'agit également de voir un peu plus loin en posant la question de l'union de l'homme et de l'univers au travers des différents aliments qu'il peut trouver dans son environnement naturel immédiat. Cette conception de l'alimentation est très difficilement compréhensible dans la mesure où notre alimentation est de plus en plus standardisée et n'est plus en phase avec les cycles naturels.

Un autre moment de l'exposition revient sur les différentes technologies mises au point par l'homme pour dompter cette nature, domestiquer les plantes pour pouvoir les cultiver plus facilement, favorisant ainsi sa propre sédentarisation et in fine l'apparition de communautés et de cités.

L'occasion est de mettre également en exergue les aliments préhispaniques qui continuent de faire partir de l'alimentation des Mexicains actuellement et qui ont passé les frontières comme la vanille, la tomate, le cacao, etc. Un autre aspect est de voir comment des cultures se différencient simplement par les recettes qui les caractérisent.

Dernière étape: la présence de la nourriture dans l'au-delà. L'exposition explique pourquoi autant d'offrandes de nourriture ont été retrouvé dans des tombes. Il apparaît clairement que cette exposition est pluridisciplinaire. Le thème choisi est lui-même très porteur. D'ailleurs vous retrouverez prochainement un numéro de Raíces dont l'entretien sera centré sur cette exposition.

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…