Accéder au contenu principal

Une tombe découverte à Zultepec-Tecoaque

Ouverte officiellement au public depuis 2012, la zone archéologique de Zultepec-Tecoaque continue d'être fouillée par une équipe dont le responsable est Enrique Martínez Vargas. Il y a quelques années, nous publions d'ailleurs un billet qui présentait des découvertes significatives sur le traitement réservé à une caravane d'Espagnols et de leurs accompagnants, autochtones et esclaves d'origine africaine.



Petit à petit, ce site révèle ses secrets. Le dernier en date a été présenté en conférence de presse par Martínez Vargas et sa collègue Ana María Jarquín Pacheco. Au moment de l'arrivée des Espagnols, Zultepec-Tecoaque était une ville qui produisait et exportait du pulque, cet alcool d'agave fermenté qu'on peut toujours goûter dans le centre de l'actuelle ville de Tlaxcala. Les nombreuses campagnes de fouilles ont en effet permis d'établir la présence de 26 citernes artificielles destinées à récupérer les eaux de pluies. Mais cette fois-ci, la donne est sensiblement différente.

La citerne 13 en cours de fouille possède une ouverture de 45 cm de diamètre pour s'élargir à 1,2 m de diamètre les restes d'un jeune homme d'enfants en bas âge gisait à une profondeur de 6,20 m. Martínez Vargas estime que la profondeur de cette citerne atteindrait un peu de plus de 7 m. Elle est situé dans une zone résidentielle.

L'organisation et le contenu de cet enterrement est pour l'heure unique à Zultepec. Selon l'examen médico-légal effectué par l'anthropologue physique Bertha Alicia Flores Hernández indique que les restes de l'individu correspondent à celui d'un jeune homme âgé entre 25 et 28 ans, présentant des "traces d'activité intense" sans pour autant montrer de pathologies sévères. L'observation de sa dentition correspond à celles d'autres individus originaires de la région. Le corps avait été déposé en position cubito-dorsale, les pieds orientés vers l'ouest et la tête vers l'est. Cependant il faut encore déterminer si il fut mort naturellement ou s'il a été sacrifié avant d'être déposé.

D'autres ossements fragmentaires (vertèbres cervicales, côtes et ceinture pelvienne) étaient associés à une pierre verdâtre cylindrique sculptée du glyphe 2 Lapin (ome tochtli en nahuatl) correspondent à ceux d'enfants dont les analyses ADN permettront d'établir une éventuelle filiation ethnique. Un trône sculpté a pour sa part été retrouvé sous le corps de l'individu. Là encore, le glyphe ome tochtli est visible sur un de ses côtés.

La zone fouillée cette année correspond à une ensemble résidentiel où quatre citernes ont été détectées. Dans la 14 avait été déposé un groupe de chiens. Dans la citerne 15, ce sont des jarres, des figurines un clou qui sont apparus. La 16 sera prochainement fouillée.

Ome tochtli est une divinité bien connue des peuples préhispaniques du Haut Plateau central. C'est justement une divinité du pulque souvent représentée pendant le Postclassique. Il fait partie des 400 lapins (centzon totochtin en nahuatl), au même titre que Pahtecatl, Tepoztecatl, Toltecatl. Per se, les totochtin faisait directement allusion à l'ébriété, comportement réservé aux anciens. Il était notablement proscrit de s'en prendre verbalement à un ivrogne de peur provoquer le ressentiment d'un des 400 lapins ().

Pour en savoir plus sur cette belle découverte, nous vous invitons à regarder ce reportage mis en ligne sur la chaîne Youtube de l'INAH ou jeter un oeil au diaporama disponible sur le site de l'INAH.




Références bibliographiques
Olivier, G. (2012). Los dioses ebrios del México antiguo. De la transgresión a la inmortalidad. Arqueología mexicana, (XIX) 114, 26-33. Mexico : Editorial Raíces.



Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Raíces 289 - Biografía Breen: Una inscripción en la piedra con Alejandro Tapia Vargas

Esta semana en Raíces recibimos a Alejandro Tapia quien nos presentará los últimos avances de la biografía del Dr. William Breen Murray. Desde la partida de nuestro compañero, colega y mentor, Alejandro Tapia ha accelerado drásticamente la investigación y la redacción de una biografía que había empezado cuando todavía el ex-profesor emérito de la Universidad de Monterrey esta vivo.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.


Créditos musicales
Brahms Violin Concerto - 2nd Movement(fragmento), Julia Fischer (Violin)Jimmie Noone's Apex Club Orch. - I Know That You Know’
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH. 
Muestra de la Colección William Breen Murray, Fototeca Nuevo León, Centro de las Artes Nave 1, Monterrey, 10-27/02/2007.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición M…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…