Accéder au contenu principal

Restauration au Temple des Masques d'Edzná, Campeche

Une campagne de restauration ont lieu depuis 2009 sur le site maya d'Edzná, au Campeche. Elle concerne deux masques en stuc, visibles sur le troisième niveau de la Pyramide des cinq paliers, de part et d'autre de l'escalier.


Cette imposante structure surplombe la place centrale du site. Le bâtiment au dernier étage est surmonté d'une crête.

Pyramide des cinq paliers, Edzna, Campeche. Maya, Classique.
Photo disponible le 1er juillet 2012 sur : 

Les premiers signes d'occupation à Edzna remonte au 5e siècle avant Jésus-Christ. Les masques anthropomorphes dont nous parlons dans ce billet ont au minimum 1400 ans. Leur iconographie correspondrait à des personnages mythiques. Ils ont été sculptés dans un stuc modelé directement des bloc de pierre calcaire taillée. Des traces de polychromie ont été retrouvé au cours d'un nettoyage que nous détaillerons ensuite. Ocre, rose, jaune, orange, bleu et vert sont les couleurs qui donnaient vie à ses sculptures. D'autre part le nettoyage a révéle sur le masque ouest un patron de fond jaune et des tâches obscures font penser au jaguar, animal nocturne.

La restauratrice Diana Arano Recio est revenu sur les traitements de conservation appliqués à ces masques qui se trouvent dans un environnement extrême. Couverts d'algues, les stucs ont été lavés à l'aide d'une solution d'eau de chaux, les morceaux de stuc détachés ou mal mis en place lors de restaurations antérieures ont été reposés correctement au moyen de mortier. Les infiltrations dues aux ruissellements ont été traitées et les toits qui protègent les masques ont été élargis.

Des chercheurs vont contrôler l'impact du climat sur les masques par la collecte mensuelle de données sur la radiation solaire, le vent et l'humidité.

Pour en savoir plus, consultez le bulletin publié sur le site de l'INAH. Un diaporama vous permettra de mesurer l'avancée des travaux qui a atteint 90%.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Codex de Florence disponible en haute résolution

La Bibliothèque Numérique Mondiale est une alternative intéressante à la diffusion du patrimoine littéraire universel. C'est dans ce cadre que la Bibliotèque laurentienne a autorisé la numérisation de cet ouvrage si important pour les chercheurs sur le Mexique ancien. Il est désormais possible de consulter électroniquement le texte bilingue nahuatl-castillan et les illustrations qui accompagnaient chaque livre.

Bonne lecture !

Références :
Bernardino de Sahagún (2012). Codex de Florence . [En ligne] Disponible sur : http://www.wdl.org/fr/item/10096/#q=Codex+de+Florence&view_type=list&search_page=1&qla=fr. [Dernier accès 02/09/2013].

Les 80 ans de l'INAH : un anniversaire en pointillés

L'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH) fêtait le 3 février dernier ses 80 ans. Un âge pour le moins respectable puisque le CRNS est né la même année. Pourtant dans les deux institutions, la crise est bien présente et pour des raisons relativement semblables.



Malheureusement les correspondants des médias européens et francophones ont oublié d'évoquer les conséquences désastreuses du budget voté par les députés de son parti MORENA, Mouvement de Régénération Nationale, créé de toute pièce pour lui permettre de récupérer un siège présidentielle qui lui échappait depuis 2006. À deux mois de sa prise de fonction, alors que la majorité de MORENA siège au parlement mexicain depuis le mois d'août, le président López Obrador ne semble pas clairement avoir mesuré les conséquences dramatiques de l'autorité républicaine qu'il s'est certes appliqué à lui-même, mais en entraînant avec lui celles et ceux dont les conditions de vie étaient déjà précaire…

Sur les sources des libretti rédigés par Vittorio Amedeo Cigna-Santi

Alors que nous préparions une conférence sur la Conquête dans l’opéra, un librettiste a particulièrement attiré notre attention : il s’agit du Turimois Vittorio Amadeo Cigna-Santi dont on sait fort peu de choses somme toute. Au début de sa carrière il rédigea une paire de livrets pour Mozart. Mais son livret le plus repris est sans conteste Moctezuma. Il semblerait que Cigna-Santi a pu consulter une chronique rédigée par Antonio de Solis en 1684 et traduite  en français et en italien en 1690.
La bibliothèque Caraïbe, Amazone Plateau des Guyanes a eu la bonne idée de mettre en ligne les deux tomes qui forment l’édition française. Vous les retrouverez aussi dans notre section Textes: https://mexiqueancien.blogspot.com/p/textes.html
Solís, Antonio de. 1730. Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne, par Fernand Cortez, tome I. Paris : Compagnie des libraires. Disponible le 03/03/2019 sur : https://issuu.com/scduag/docs/bbx17024/6et https://issuu.com/scduag/docs/bbx1702…