Accéder au contenu principal

Découverte d'un cimetière préhispanique à Onavas, Sonara

Le quotidien El Universal publie un premier rapport d'une découverte peu dans cet état du nord-ouest du Mexique. A trois cents mètres de la commune d'Onavas, une équipe américano-mexicaine d'archéologues a mis au jour un cimetière comptant les restes de vingt-cinq individus. Une découverte similaire concernant quatre cents individus avait été faite sur le site éloigné de La Playa.

Plus intéressants encore sont les résultats préliminaires des analyses médico-légales expliquées par Cristina García Moreno, responsable du projet. Dix-sept individus étaient adolescents ou enfants. Treize présentaient également des déformations crâniennes (frontales occipitales en forme de V) et cinq âgés de plus de douze ans des mutilations dentaires. Ces pratiques culturelles ont été observées dans les états voisins du Sinaloa et du Nayarit. Les mutilations étaient effectuées lors de rituels de passage à l'adolescence. On serait même tenté de dire que de tels traits culturels sont observables en Mésoamérique, notamment dans la zone maya. Les premières datations remontent à environ mille ans, entre 950 et 1250 de notre ère.

Certains ossements possédaient des ornements fabriqués en coquillages originaires du golfe de Cortès : il s'agit de bracelets, de boucles d'oreilles, des pendentifs, un labret, un collier. Un individu a été enterré avec une carapace de tortue située sur l'abdomen. Selon l'archéologue, les individus inhumés pourraient avoir appartenu à un groupe sédentaire qui aurait intégré différentes coutumes et idées mésoaméricaines. Il pourrait s'agir de Pimas dont les descendants actuels se trouvent à la frontière entre les états du Sonora et du Chihuahua.

Ces informations sont corroborées par la publication d'un bulletin sur le site de l'INAH. Elles sont accompagnés d'un diaporama présentant les différents restes découverts et les caractéristiques que nous venons de décrire. Enfin un court reportage est également disponible. Attention nous l'intégrons à ce billet en très haute résolution : soyez patient avec votre bande passante !



Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Compte-rendu Arqueología mexicana 142

Arqueología mexicana nous propose une réflexion très complète et bien ficelée dans son numéro de novembre-décembre. A première vue, parler de législation pourrait paraître peu lié à ce qui constitue la raison même de la revue co-éditée par l’INAH et l’éditeur Raíces. Cependant il s’agit d’un thème qui nous plonge au coeur du mode de vie des peuples préhispaniques et l’adaptation de ces systèmes à celui importé du royaume de Castille et León.




Le dossier thématique contient huit articles. Dans le premier, rédigé par Carlos Brokmann, il est question de la diversité des systèmes juridiques dans l’ancien Mexique. Un point commun est qu’il s’agit de systèmes de lois reposant sur la tradition orale, répondant à une punition correspondant à chaque acte s’éloignant de la coutume ou de la conduite enfreinte. Si la majorité des documents font surtout référence aux lois et au système juridiques des Mexicas, il serait inapproprié que tous avaient la même organisation ou les mêmes règles de vie soci…

Décès du mayiste Erik Boot

Le nom d'Erik Boot ne vous est probablement pas très familier. Anthropologue néerlandais, diplômé de l'Université de Leyden et épigraphiste très doué, Boot était notamment un chercheur indépendant et un carnetier passionné : il en rédigeait trois en anglais depuis plus d'une dizaine d'années.

Maya News Update, un carnet présentant différentes actualités sur les groupes mayas préhispaniques.Ancien Mesoamerica News Update, carnet d'informations sur les découvertes concernant les anciennes cultures du Mexique et d'Amérique centrale.Maya Glyph Blog, un dernier carnet contenant les différentes propositions épigraphiques de Boot.Ses derniers billets concernaient une exposition sur les Mayas que le gouvernement guatémaltèque avait envoyé aux Pays-Bas en début d'année.
Mais Erik Boot n'était pas qu'un simple carnetier. Il avait notamment publié une quarantaine d'articles et d'essais qu'on peut retrouver sur la page Academia.edu. Comme tout bon may…