Accéder au contenu principal

La tinta roja y negra. Antología de poesía nahuatl

L'anthropologue et historien mexicain Miguel Leon-Portilla est une autorité reconnue internationalement pour ses études, ses traductions d'une des variantes linguistiques les plus emblématiques du Mexique : le nahuatl classique. Disciple du Père Garibay, il a pris l'habitude de proposer une nouvelle version pour chaque nouvelle publication entreprise. Ses recherches l'ont amené à s'intéresser autant au droit, à la médecine, à la littérature, à la philosophie, à l'éducation mexicas qui nous ont été transmis au moment de l'arrivée des Espagnols.

Lorsqu'en 2008, les Ediciones Era et El Colegio Nacional eurent la très bonne idée de proposer une anthologie de poésie nahuatl, ils leur a échappé un détail qui a probablement empêché une meilleure diffusion de ces textes et de leur traduction si respectueuse et si inspirante que celle effectuée par le Dr Miguel Leon-Portilla. Pour tout un chacun, il est difficile de dépenser environ 400 pesos (soit 20 €). Dès lors, l'ouvrage n'a pas reçu l'accueil qu'il aurait mérité auprès du grand public.


Heureusement, même si pour nombre de Mexicains il reste peu aisé de dépenser 150 pesos pour un livre, on peut enfin bénéficier d'une version un peu plus abordable. Les illustrations de couverture de l'artiste Vicente Rojo sont d'ailleurs différentes pour cette version.

Si on parle de contenu, le lecteur est parfaitement à l'aise dans cette édition bilingue de textes parfaitement choisis et organisés. La connaissance intime de ces documents, de ces vers, traduits à maintes reprises par León-Portilla mais jamais de la même manière, nous porte vers d'autres temps. Mais on ne peut lire la poésie nahuatl comme on lirait la poésie contemporaine en langue espagnole, notamment parce que leurs objectifs sont différents.

Mais pourquoi parler d' "encre rouge et noire" ? Comme souvent dans la pensée nahuatl, il est commun de penser par diphrasisme, c'est-à-dire d'évoquer un concept, un objet, une personne par deux éléments qui le définissent. C'est ainsi qu'on parlait de guerre au moyen de l'expression "in atl, in tlachinolli", soit "l'eau, le feu". Dans le cas de l' "encre rouge et noire" ou "in tlilli in tlapalli", elle fait référence à l'artiste qui illustre les livres (amoxtli) et au soin nécessaire avec lequel ce dernier doit oeuvrer, en prenant inspiration du sage, de l'homme prudent.

Xixmocuitlahui in tlilli, in tlapalli,  
in amoxtli, in tlahcuilolli, 
intloc, innahuac ximocalaqui 
in yolizmatqui, in tlamatini.
Cette anthologie poétique compte quatorze chapitres articulés autour d'autant de thèmes, versions traduites à partir d'auteurs aussi divers que le tlatoani Nezahualcoyotl que les informateurs de Sahagun. Dans un premier temps, on peut voir des poèmes aux auteurs connus. Mais dans leur grande majorité, les poèmes et chants proposés sont anonymes et résultent d'une tradition orale ancestrale et par conséquent anonymes.

Suivent des chants sur l'amitié, sur les artistes, des textes érotiques, certains conseils d'anciens aux plus jeunes ou de parents à leur progéniture, des chants guerriers, des hymnes à telle ou telle divinité, des poèmes présentant la création de l'univers, d'autres relatant la fondation de Tenochtitlan et sa conquête.

Pour être franc, bon nombre des textes proposés dans La tinta negra y roja sont déjà disponibles dans d'autres versions, notamment sur Internet. L'intérêt de cette anthologie réside principalement dans le fait que Miguel León-Portilla en soit le traducteur.

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…

Raíces 297 - Exposición Lakii'n: poderio del oriente maya con Alfredo Barrera Rubio

Esta semana en Raíces recibimos al Dr. Alfredo Barrera Rubio, investigador yucateco reconocido por sus aportes a la arqueología y antropología de este estado. En el caso que nos concierna, el Dr. Barrera Rubio ha sido parte de la curaduría de la exposición Lakii'n: poderio del oriente maya que tiene sede en el Museo del Palacio Cantón, radicado en la ciudad de Mérida.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.



Créditos musicales
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH, hasta junio 2017.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición Milpa, pueblos del maíz, Museo Regional de Querétaro, Querétaro, México, hasta el 5/03/2017.
Exposición Xipe Totec y la regeneración de la vida, Museo del Templo Mayor, Ciudad de México, hasta marzo 2017. 
Exposición Lo de candela: afrodescendien…