mardi 25 décembre 2012

Tikal 2012

Ils sont certainement bienveillants, les gentils sympathisants du renouveau spirituel lié au changement de baktun. En revanche, ils ne sont pas très respectueux de

Si l'INAH déclare qu'officiellement aucun dommage n'a été observé sur les sites mexicains, il n'en est pas de même au Guatemala. Si on en croit cet article publié sur le site du quotidien Le Monde, dans sa version en ligne du 24 décembre, le patrimoine de l'humanité qu'est Tikal a été mis à mal par les 7000 visiteurs qui se sont pressés le 21 décembre dernier.

Oswaldo Gómez Barrillas, responsable du site, a rapporté que le Temple II, situé face au Grand Jaguar, a souffert des dégâts de la part des touristes qui l'ont escaladé en oubliant de respecter cet espace sacré et fragile.

A quand un nombre limité de visiteurs dans certains sites archéologiques, histoire de contrôler un tourisme de masse de plus en plus destructeur ?
Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails