Accéder au contenu principal

Raíces 239 - Les représentations rupestres du Serpent de pluie dans la Vallée du Mezquital, Hidalgo avec Vanya Valdovinos

Nota bene : les photos reproduites sont reproduites avec l'autorisation de Vanya Valdovinos. Il vous faudra donc prendre en contact avec elle si vous souhaitez les réutiliser.

Cette semaine, nous recevions Vanya Valdvinos, historienne de l'art, doctorante de l'Institut de Recherches Esthétiques de l'Université Nationale Autonome du Mexique. Spécialiste de l'art rupestre, nous avons exploré l'iconographie du serpent de pluie, très présent dans la Vallée du Mezquital, dans l'état d'Hidalgo.

Panneau 1, Barranca El Tendidio, Huichapan, Hidalgo
Photo reproduite avec l'aimable autorisation de V. Valdovinos.


Dessin du Panneau 1, Barranca El Tendidio, Huichapan, Hidalgo
Reproduction avec l'aimable autorisation de V. Valdovinos.
Comme chaque semaine, nous vous proposons de retrouver librement ce programme sur le portail Archive en format mp3 et ogg.


Crédits musicaux
  1. Trío Alegría Hidalguense - La Acamaya Vieja
  2. Trío Alegría Hidalguense - El Chile Verde
Referencias bibliográficas
Valdovinos, V. (2009). Bok´yä, La Serpiente de Lluvia en la Tradición Ñähñü del Valle del Mezquital. Tesis de licenciatura, Ciudad de México: Universidad Nacional Autónoma de México.

Valdovinos, V. (20??). Rostros en la montaña, Arte rupestre en Tlayacapan y Amatlán, Morelos. Tesis de maestria, Ciudad de México: Universidad Nacional Autónoma de México.

Exposiciones
Exposition Imágenes de la fauna: el dibujo científico en el estudio de la pintura mural prehispánica, Centro Cultural Tlatelolco, Tlatelolco, 26/10/2015-28/02/2016, de mardi à dimanche, de 10 h à 18 h.

Exposition Il mondo che non c’era, Museo Archeologico Nazionale di Firenze, Florence, Italie, 16/09/2015-06/03/2016. 

Événements académiques
Atelier-cours La industria sobre hueso, asta, cuerno y diente-marfil en la arqueología ibérica y mesoamericana, amphithéâtre et  Laboratoire d'Archéologie de la Faculté de Sciences Sociales et d'Humanités, Université Autonome de San Luis Potosí, 25-29/01/2016.

Conférence Cuando el tecolote canta: the etnozoology, iconography and epigraphy of owls in Mesoamerica, avec Harri Kettunen, Unidad de Posgrado, UNAM, 29/01/2016 de las 12 h à 14 h.

Séminaire permanent Lenguas mixtecanas, avec Marcela San Giacomo, Fidel Hernández y M. Swanton, Institut de Recherches Anthropologiques, UNAM, 24/01/2016, de 10 h à 14 h.

IV Seminario de antropología molecular, avec Adrían Martínez Meza, Musée National d'Anthropologie, Mexico, 26/11/2016 de 11 h à 13h30. Renseignements : 55536204.

Seminario Miradas recientes en torno al debate sobre las relaciones de género en México, Sala de Juntas de la Unidad de Ciencias Sociales del Centro de Investigaciones Regionales de la Universidad Autónoma de Yucatán, Calle 61, número 525, entre 64 y 66 Centro, Mérida, Yucatán, 27/01 a las 17.30 horas.

Conférence "El miedo entre los nahuas prehispánicos", avec Jaime Echeverría García, Cycle de conférences "El miedo en la historia", 28/01, de 17 h a 19 h. Académie mexicaine d'Histoire, Mexico http://www.acadmexhistoria.org.mx/events/event_2.php.

Appel à participations pour le X Congrès des Mayistes, Izamal, Yucatán, du 26/06 au 2/07, ouvert jusqu'au 31/01.

Médias
Los pueblos indígenas de México, 100 preguntas. Deuxième édition mise à jour. Ciudad de Université Nationale Autonome du Mexique, Mexico, en ligne le 18/01/2015.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Curieuses découvertes au pied de la Pyramide de la Lune à Teotihuacan

Dans un bulletin publié hier sur le site de l'INAH, Verónica Ortega, sous-directrice de la zone archéologique de Teotihuacan, a annoncé une série de découvertes troublantes reprises dans différents médias mexicains comme la Jornada, Milenio ou El Universal. Cette partie du site est d’ailleurs le pré carré de la chercheuse mexicaine, elle qui fut notamment en charge de la supervision du Palais de Quetzalpapalotl.



“La nature a horreur du vide”, disait Aristote. Force est de constater que le vide était abhorré dans la cosmovision mésoaméricaine. En plus de cent années d’exploration à Teotihuacan, la place située au pied de la Pyramide de la Lune n’a été sondée et fouillée superficiellement que dans les années 1960 ! La Structure A qui la ferme au nord est pourtant en train de révéler des secrets trop longtemps gardés. Mesurant 25 m de côté, cette structure continue de générer de nombreuses interprétations et de polémiques entre spécialiste. Elle est composée en surface d’une dizaine …

Découverte d'une deuxième structure sous la Pyramide du Castillo à Chichen Itza.

La pyramide du Castillo à Chichen Itza est probablement un des monuments mexicains les plus représentés et les plus publiés sur la toile. C'est une icône au-delà du simple qu'elle ait été reconnue comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne il y a quelques années. Le site yucatèque a récemment défrayé la chronique pour ces concerts somptueux inaccessibles pour le commun des mortels, la présence illégale de vendeurs dans la zone archéologique et des tarifs d'entrée prohibitifs dont le gouvernement décide de la hausse à sa guise, etc.

On en oublierait presque que Chichen Itza est une zone archéologique, c'est-à-dire, un lieu dédié à la recherche scientifique.



Cette fois-ci, avec un outil semblable conceptuellement parlant, une équipe mixte de recherches UNAM-INAH a entrepris une prospection électrique en trois dimensions de la Pyramide du Castillo. L'archéologue Denisse Argote Espino est devenue une spécialiste en la matière, apportant sa technique innovante…

Carbone 14 - L'Amérique latine pillée !

Dans son programme du 5 novembre 2016, Vincent Charpentier recevait André Delpuech, responsable des collections précolombiennes du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac pour discuter du pillage et des ventes des objets précolombiens.Voici peu, les policiers de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (Ocbc) procédaient à des saisies conservatoires de pièces archéologiques sud-américaines, mises aux enchères dans de grandes salles des ventes. Ainsi, désormais, le Mexique, le Guatemala l'Equateur ou le Pérou interviennent au nom de la sauvegarde de leur patrimoine. L'Amérique latine est l'objet d'un très intense pillage de son patrimoine précolombien. A la base, sont les huaqueros, les pilleurs de tombes...Qu'en est-il de la circulation de ces collections archéologiques provenant des Amériques, du pillage de sites, du trafic illicite, de la traçabilité des objets ? De ce patrimoine mis aux enchères, parfois acquis par les musées, que penser des fa…