mercredi 10 octobre 2012

Redéfinition du rôle du Grand terrain de jeu de balle de Chichen Itza

Lors du XVII Coloquio Roman Piña Chan qui a eu lieu au MNA dans le cadre de la Feria del libro antropológico, l'archéologue yucatèque José Huchim Herrera a présenté les résultats de la longue restauration entreprises sur un des lieux les plus importants de Chichen Itza : le Grand Terrain de jeu de balle, enceinte la plus vaste de ce genre en Mésoamérique.


Grand Terrain de jeu de balle, Chichen Itza, Yucatan
Photo : B. Lobjois.

Les travaux ont essentiellement consisté en la réhabilitation d'un escalier serpentiforme et de cinq petites structures disposés au-dessus de chaque corps est et ouest du Grand Terrain de jeu de balle. En s'appuyant autant sur des études d'archéoastronomie que sur des représentations bi et tridemsionnelles de terrains de jeu de balle (cf. Taladoire, 2012), Huchim Herrera explique que le Terrain de jeu pouvait avoir également une fonction d'observatoire. Il a pour ce faire comparer une série de mesures et d'observations faites il y a 20 ans avec d'autres effectuées après la restauration de ces repères : il a pu rétablir que les repères situés au centre permettaient d'observer le soleil pendant les équinoxes alors que ceux situés au nord du terrain pouvaient avoir servi pour observer le solstice d'été.


Parapet sud-ouest, Grand Terrain de jeu de balle,
Chichen Itza, Yucatan.
Photo : Bertrand Lobjois

Pour comprendre de quoi retourne tout cette annonce, vous pouvez consulter le bulletin de l'INAH disponible en ligne.

Un court reportage est également proposé sur la chaîne INAHTV.



Références bibliographiques:

Taladoire, E. (2012). "Las representaciones bi y tri-dimensionales de juegos de pelota en Mesoamérica", in Arqueología Mexicana, vol. XIX, 117, p. 18-27. Mexico: Raíces.
Partager
Enregistrer un commentaire

Notes similaires

Related Posts with Thumbnails