Accéder au contenu principal

Compte-rendu Arqueología mexicana hors-série 61

Enfin ! Il aura fallu plus de vingt ans pour que les lecteurs d'Arqueología mexicana puissent avoir un résumé relativement complet des manifestations graphiques les plus répandues sur le territoire mexicain : les représentations rupestres sous formes de peintures ou de gravure sont un mode d'expression aussi ancien que les vagues de populations dans cette partie du monde.


María del Pilar Casado López possède une bonne expérience des manifestations rupestres. La directrice de la Planification, de l'Évaluation et de la Coordination des projets de la Coordination Nationale d'Archéologie de l'INAH propose une étude en deux temps.

Tout d'abord elle propose une étude de l'art rupestre mexicain par un court état des lieux de la recherche. Suit une tentative de définition de l'art rupestre. Peut-on ou dit-on considérer ces images comme une manifestation culturelle possédant une connotation lié à l'esthétique. Sur ce sujet, nous vous invitons à regarder ce panel d'experts réunis lors du
Dans un deuxième temps, elle rapporté les principales concentrations d'images peintes ou sculptées dans la pierre présente dans six zones géographiques. 






À ce titre, la zone Nord est la plus vaste : elle aurait mérité un choix éditorial plus détaillée. Le nord-est du Mexique possède notamment une iconographie et un style propre, distincte de son homologue du nord-ouest.

Étant donné la quantité énorme de représentations pariétales, l'absence d'un registre complet et actualisé de celles-ci, il conviendrait que ce numéro hors-série soit le premier d'une longue série. Il nous semble que Casado López est pleinement de cette difficulté.

Le directeur de publication d'Arqueología mexicana, Enrique Cela, a récemment estimé que la recherche sur les manifestations carcérales au Mexique était en "couche-culottes". Cette expression est à la fois vraie et incorrecte. Certains chercheurs comme Otto Schöndube, William Green, Solveig Turpin, Paulie Schaafma ou feu Beatriz Braniff ont consacré plusieurs décennies de leurs vie à enregistrer l'existence d'un patrimoine incroyable. 

Le problème de l'art rupestre mexicain est double. Les budgets de l'INAH sur l'art rupestre sont le plus souvent réduits à une proportion congrue et indécente. D'autre part, il est peu diffusé. Répétons-le : c'est la première fois que la revue Arqueología mexicana publie un numéro complet sur le sujet. Observons également l'organisation des salles du Musée National d'Anthropologie à Mexico : le nord de ce pays, qui représente plus de la moitié territoire est présent dans une minuscule salle. Les autorités de l'INAH auraient donc tout intérêt à reconsidérer leur position sur l'art rupestre mexicain. Cela permettrait également aux Mexicains d'avoir plus conception plus exacte de leur passé pour pouvoir le respecter et le préserver.

La suggestion est somme toute valable pour le gouvernement français. Si le président Hollande s'est apparemment émerveillé en visitant la réplique de la Grotte Chauvet, pourquoi son gouvernement (et particulièrement les ministères de la culture, de l'éducation nationale, de la recherche et de l'enseignement supérieur) ne planche pas sur un budget plus conséquent pour connaître et diffuser notre patrimoine préhistorique ?
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Raíces 289 - Biografía Breen: Una inscripción en la piedra con Alejandro Tapia Vargas

Esta semana en Raíces recibimos a Alejandro Tapia quien nos presentará los últimos avances de la biografía del Dr. William Breen Murray. Desde la partida de nuestro compañero, colega y mentor, Alejandro Tapia ha accelerado drásticamente la investigación y la redacción de una biografía que había empezado cuando todavía el ex-profesor emérito de la Universidad de Monterrey esta vivo.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.


Créditos musicales
Brahms Violin Concerto - 2nd Movement(fragmento), Julia Fischer (Violin)Jimmie Noone's Apex Club Orch. - I Know That You Know’
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH. 
Muestra de la Colección William Breen Murray, Fototeca Nuevo León, Centro de las Artes Nave 1, Monterrey, 10-27/02/2007.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición M…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…