Accéder au contenu principal

Le meilleur de 2010

Fin d'année arrivant, on fait des bilans (bons, personnels, professionnels, en dépôt, etc.). Mexique Ancien vous propose donc un petite liste de publications, de découvertes archéologiques, de sites, d'expositions, de coups de gueule en ce qui concerne la Mésoamérique.
Pour les livres, cette année s'est montrée particulièrement précieuse, notamment si on s'attarde sur les trois ouvrages co-rédigés par Leonardo López Luján. Je pense autant à la compilation El sacrificio humano en la tradición mesoamericana, résultat d'une collaboration avec l'historien des religions Guilhem Olivier ; la publication du catalogue de l'exposition Moctezuma II. Tiempo y Destino de un gobernante ; la monographie Monte Sagrado rédigée avec son père Alfredo López Austin.

En ce qui concerne les sites ou carnets qui nous ont particulièrement plu, il faut mettre en avant le carnet d'Enrique Davalos sur la sexualité des anciens peuples mésoaméricains. A défaut de trouver un éditeur digne de ce nom, Davalos a décidé de faire don de ses recherches au public, avec forces détails et références détaillées. Un autre carnet nous a particulièrement attiré l'attention : la bibliothèque virtuelle d'archéologie constitue notre meilleure recommandation pour les étudiants en archéologie et en anthropologie.

Les coups de gueule ont été particulièrement nombreux cette année. En ligne de mire, les destructions et pillages de site dans le Tabasco ou plus récemment au Yucatan, l'abandon d'Izapa donnent une piètre image de l'INAH, incapable de sauver et restaurer le patrimoine national. Et lorsqu'un responsable commente les dégâts collatéraux des concerts organisés à Chichen ou qu'on apprend que l'état du Yucatan est devenu propriétaire du site, la page internet de l'institution reste très souvent muette.

Parlons de fouilles et plus particulièrement de découvertes. Les deux sites chiapanèques de Chiapa de Corzo et Tonina ont rythmé l'année par la succession et la qualité des inventions faites. Dès janvier, on apprenait la présence d'un sarcophage sous la plateforme 5 de Tonina. Et puis en mai, la tombe de dignitaire retrouvé à Chiapa de Corzo permettait d'éclairer nos connaissances sur les Zoques qui vécurent sur le site pendant le Préclassique. Le site d'El Teul, dans l'état de Zacatecas, s'est fait connaître aux yeux du grand public. N'oublions pas non plus la découverte d'une autre tombe couverte de cinabre à Bonampak. Nous sommes aussi revenu à plusieurs reprises sur les avancées accomplies par l'archéologie subaquatique, notamment du côté du Quintana Roo. Terminons aussi en tirant un petit coup de chapeau aux archéologues de PAU à Mexico : ce sont trois structures de l'enceinte sacrée de Tenochtitlan qui ont pu être localisées et identifiées cette année. Espérons que 2011 permettra d'en découvrir d'autres.

Qui dit fouilles, dit restaurations. Il faut en effet reconnaître le formidable travail des spécialistes de l'ENCRyM qui a reconstitué un puzzle constitué de coquillages originaire de Calakmul. La toilette des Bebedores sous la pyramide de Cholula doit également être mise en exergue, étant l'état avancé de dégâts de ces derniers.

En ce qui concerne les expositions, Teotihuacan à Paris, Moctezuma à Londres puis à Mexico et les masques mortuaires mayas ont volé la vedette. Une mention spéciale peut être accordée à la seconde puisqu'à ce jour, plus de 350000 personnes l'ont vue. La présence exceptionnelle du monolithe de Tlaltecuhtli y est certainement pour quelque chose, étant donné que ce fut sa première présentation lors d'une exposition de cette envergure.

Enfin terminons cette rétrospective en mettant en exergue l'effort entrepris par le gouvernement fédéral à travers deux programmes qui feront date. D'un côté les premiers débats de la série Discutamos México constituent une référence pour tout curieux de l'histoire précolombienne du Mexique. D'un autre côté la récente diffusion des débats sur les peuples indigènes du Mexique comble un manque évident de représentativité de ces populations marginalisées la plupart du temps. Espérons que ce type de programmation puisse perdurer au-delà des simples fêtes du Bicentenaire et du Centenaire.

A l'orée d'une année 2011 qui s'annonce difficile pour l'archéologie mexicaine (baisse des crédits oblige), le passé mexicain s'exportera encore, notamment les Olmèques en Californie, les Mayas en France. Nous reviendrons notamment sur l'année du Mexique en France et sur les événements qui la composeront. Cependant le rythme des publications risque de décroître pour une simple raison. Votre serviteur devant impérativement présenter sa thèse de doctorat cette année, il lui faudra renoncer à certaines choses en général et à ce carnet temporairement. Dès lors, si vous souhaitez participer à cette belle aventure qu'est Mexique Ancien, n'hésitez pas à nous contacter...

Pour l'heure, profitons de ce qu'il reste de 2010 et régalons-nous avec ce que nous apportera 2011.
2 commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Raíces 328 - El Proyecto Uacusecha con Marion Forest

En homenaje a la arqueológa América Vázquezfallecida en el sismo del 19 de septiembre, y al arqueólogo Rodolfo Neftalí Mercado.

Esta semana en Raíces recibimos a una gran promesa de la arqueología francesa en México. Marion Forest es miembro del Proyecto Uacusecha, nacido de la colaboración del Centre National de Recherche Scientifique de Francia, del CEMCA y del INAH. Este equipo binacional explora desde hace varios años el Malpaís michoacano.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.

Créditos musicales Banda La Michoacana,Silvia Sapichu - Michoacan, MéxicoLila Downs - Tirineni TsitsikiReferencias bibliográficas Lista de publicaciones del Proyecto Uacusecha.

Forest, M. (2016). Urbanismo y sociedad en Malpaís Prieto, norte de Michoacán. Reflexiones acerca de la estructura espacial de un sitio prototarasco (1250-1450 d.C.). En Roskamp y S. Albiez-Wieck (eds.), Nuevas contribuciones al estudio del antiguo Michoacán. [archivo pdf] recuperado de ht…

Raíces 289 - Biografía Breen: Una inscripción en la piedra con Alejandro Tapia Vargas

Esta semana en Raíces recibimos a Alejandro Tapia quien nos presentará los últimos avances de la biografía del Dr. William Breen Murray. Desde la partida de nuestro compañero, colega y mentor, Alejandro Tapia ha accelerado drásticamente la investigación y la redacción de una biografía que había empezado cuando todavía el ex-profesor emérito de la Universidad de Monterrey esta vivo.

Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.


Créditos musicales
Brahms Violin Concerto - 2nd Movement(fragmento), Julia Fischer (Violin)Jimmie Noone's Apex Club Orch. - I Know That You Know’
Referencias bibliográficas
Exposiciones Exposición Lak'iin: poderío del oriente maya, Museo Palacio Cantón, Mérida, Boletín INAH. 
Muestra de la Colección William Breen Murray, Fototeca Nuevo León, Centro de las Artes Nave 1, Monterrey, 10-27/02/2007.
Maya, das rätsel der Königsstädte, Historisches Museum der Pfalz, Domplatz, Espira, Alemania, 2/10/2016 - 23/04/2017.

Exposición M…

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…